Les discussions sur la sortie du charbon s’échauffent en Pologne

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [Shutterstock/SaskiaAcht]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VARSOVIE

Des négociations difficiles avec les syndicats miniers. Des représentants du gouvernement polonais ont rencontré lundi (25 janvier) les syndicats miniers à Katowice pour discuter d’un accord qui fixera les détails de la transformation du secteur du charbon. (Joanna Jakubowska, Euractiv Pologne)

Lire la suite ici.

BERLIN

L’AfD perd des membres pour la première fois en cinq ans. Le nombre de membres du parti d’extrême droite Alternativ für Deutschland (AfD) a diminué pour la première fois depuis 2015. Selon un porte-parole de l’AfD, la « première véritable secousse » entreprise par le parti depuis sa fondation en 2013 est en partie liée au fait qu’il a expulsé des membres qui n’avaient pas payé leur cotisation.

Cependant, les experts soulignent également d’autres facteurs de motivation, comme l’expulsion d’Andreas Kalbitz, politique brandebourgeois et leader de la frange radicale du parti, connue sous le nom de l’ « Aile », ainsi que l’annonce récente d’enquêtes probables des services de renseignement nationaux contre le parti. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Choose France. Le président de la République Emmanuel Macron a tenu lundi (25 janvier) une visioconférence réunissant une centaine de dirigeants des groupes étrangers, en remplacement du Sommet Choose France, annulé pour cause de Covid. Parmi les entreprises présentes, Nestlé, Siemens, Ericsson, Snapchat, ou encore Solvay et Accenture. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et le ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité Frank Riester étaient également présents.

« Nous sommes leader en Europe dans tout ce qui concerne l’investissement étranger. (…) Nos réformes structurelles portent également leur fruit, a déclaré le chef de l’Etat lors de son discours d’introduction. Le taux de l’impôt sur les sociétés sera réduit à 25 %, nous n’allons pas abandonner notre position sur l’impôt sur la fortune et nous baisserons les taxes sur la production d’environ 10 milliards d’euros par an, ce qui est sans précédent. »

L’objectif de cette rencontre était notamment de promouvoir le plan de relance de 100 milliards d’euros, dont va découler les mesures et des politiques économiques structurantes pour les décennies à venir, notamment en termes d’attractivité. Les entreprises étrangères dans l’économie française représentent plus de 2 millions d’emplois, soit environ 10 % des effectifs des secteurs marchands, et près de 20 % de la valeur ajoutée totale produite en France par le secteur marchand. Une réunion Choose France devrait avoir lieu fin juin, « en présentiel », a en outre indiqué M. Macron. (Louise Rozès Moscovenko, Euractiv France)

BRUXELLES

La Belgique devra justifier l’interdiction de voyage non essentielle. Les pays comme la Belgique, qui sont allés au-delà des recommandations de l’UE en matière de restrictions sanitaires à la libre circulation, doivent fournir une explication très claire sur « le caractère proportionné, nécessaire et non-discriminatoire » des mesures concernées, a souligné ce lundi (25 janvier) le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le gouvernement autrichien va prolonger les mesures de confinement la semaine prochaine. Lundi prochain sera le jour de l’adoption de la décision de prolonger le confinement actuel qui doit prendre fin le 8 février en Autriche, a annoncé Norbert Hofer, chef du FPÖ, parti de droite, à la suite d’un appel vidéo entre les partis d’opposition, le gouvernement et des experts. Cependant, alors que le parti libéral NEOS a critiqué le fait que le Parlement n’était pas suffisamment impliqué dans le processus, les sociaux-démocrates n’ont pas souhaité commenter. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Conflit entre l’UE et le Royaume-Uni sur fond de statut diplomatique. Le diplomate en chef de l’UE, Josep Borrell, a insisté lundi (25 janvier) sur le fait que l’UE et le Royaume-Uni allaient résoudre une querelle diplomatique sur le statut de l’ambassadeur de l’Union à Londres, tout en avertissant que l’intransigeance du Royaume-Uni n’était « pas un signal amical ». (Euractiv.com)

HELSINKI

Les fonds européens de relance pourraient avoir un effet néfaste sur l’économie finlandaise. Selon une nouvelle étude universitaire, la Facilité pour la reprise et la résilience de l’UE, doté de 750 milliards d’euros, pourrait ne pas stimuler l’économie finlandaise ou les exportations comme initialement indiqué à la population. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

STOCKHOLM | OSLO

Fermeture de la plus longue frontière terrestre d’Europe. La Suède a émis une interdiction d’entrée pour les résidents de Norvège à partir de lundi (25 janvier) en raison du nombre élevé d’infections par le variant britannique de la Covid-19 dans Oslo et ses environs. C’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que la plus longue frontière terrestre d’Europe, qui s’étend sur plus de 1 600 kilomètres, est fermée. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

ROME

Giuseppe Conte démissionne. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte annoncera sa démission mardi matin lors d’un Conseil des ministres et officialisera ensuite la décision avec le président Sergio Mattarella, selon une brève déclaration publiée par le gouvernement lundi (25 janvier). (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

Lire la suite ici.

MADRID

Les vaccinations précoces suscitent la controverse. Tandis que l’UE et l’Espagne sont confrontées à une pénurie de vaccins contre le nouveau coronavirus, la vaccination précoce – ne respectant pas le protocole – de certains membres du sérail politique a suscité une controverse dans le pays ibérique. (Euroefe)

LISBONNE

Rebelo de Sousa a été réélu président. Le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa a été réélu président du Portugal lors des élections de dimanche (24 janvier) avec 60,70 % des voix, selon les résultats provisoires obtenus dans les 3 092 circonscriptions. Vient ensuite Ana Gomes – membre du parti socialiste au pouvoir qui n’est pas soutenu par le gouvernement socialiste – avec 12,97%, puis André Ventura, chef du parti Chega, populiste de droite, avec 11,90%. (Lusa.pt)

ATHÈNES

La Grèce attend d’Ankara des progrès tangibles. La première série de pourparlers exploratoires informels non contraignants entre Athènes et Ankara a duré trois heures et demie au palais de Dolmabahçe à Istanbul, lundi (25 janvier). Les deux parties ont décidé de renouveler leurs discussions lors d’une prochaine réunion qui devrait se tenir à Athènes. (Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

Les entreprises charbonnières seront bénéficiaires d’une grande partie du Fonds pour la modernisation. Le gouvernement tchèque a approuvé lundi (25 janvier) un document accordant une grande partie du Fonds européen pour la modernisation aux grandes entreprises d’extraction du charbon. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

La manifestation Navalny interdite à Budapest. Les Russes et les sympathisants de Budapest n’ont pas été autorisés à manifester leur solidarité avec les protestataires en Russie, malgré plusieurs mouvements similaires qui ont eu lieu dans des capitales européennes, notamment à Prague, selon 444. L’étudiante russe Daria Serova a été informée par les autorités qu’elle ne pouvait pas organiser de manifestation en raison des restrictions sanitaires. Lorsqu’elle et sept autres personnes se sont présentées devant l’ambassade russe, elles toutefois ont été accueillies par des policiers qui leur ont demandé de se disperser. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

Le principal parti d’opposition slovaque, Hlas, est en tête des sondages. Le nouveau parti de l’ancien Premier ministre Peter Pellegrini (anciennement Smer-SD) est apparu comme le parti le plus populaire avec plus de 24 % de soutien, selon un sondage réalisé en janvier par l’agence Focus et publié par TV Markíza. (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer