Les militants écologistes sont « pires » que la crise climatique, selon un ministre italien

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Un message de Facebook : la recherche se développe avec Facebook

Le programme Data for Good de Facebook utilise des données dont la confidentialité est protégée pour traiter certains enjeux sociaux de notre planète. En Allemagne, le statisticien Cornelius Fritz de la LMU analyse les données agrégées de près de 10 millions d’utilisateurs de Facebook pour prévoir le nombre de nouveaux cas de Covid-19 au niveau local. En savoir plus.


Aujourd’hui dans Les Capitales : 

Les militants écologistes sont « pire » que la crise climatique, selon un ministre italien. «  Le monde est plein d’écologistes “radicaux chic” et il est plein d’écologistes extrémistes et idéologues : ils sont pires que la catastrophe climatique elle-même  », a déclaré mercredi le ministre italien de la Transition écologique Roberto Cingolani à l’école de formation politique du parti Italia Viva de l’ancien Premier ministre Matteo Renzi.

Selon lui, certains écologistes «  font partie du problème  ». «  J’espère que vous restez ouverts à une confrontation non idéologique, que vous regardez les chiffres. Si vous ne regardez pas les chiffres, vous risquez de vous faire du mal comme jamais auparavant  », a également déclaré le ministre.

Lors de son discours, M. Cingolani a défendu l’idée que la transition écologique «  doit être durable  », sans quoi «  nous ne mourrons pas de pollution mais de faim  ».

«  Nous avons besoin d’une transition accompagnée d’une décarbonation et d’un frein à la production de CO2, mais le processus doit donner à la société le temps de s’adapter à ces transformations », a déclaré M. Cingolani, ajoutant que la fermeture des usines automobiles pour réduire le CO2 dès demain laisserait « des milliers de familles à la rue  ».

M. Cingolani a déjà été au centre d’une controverse pour la réorganisation de son ministère, qui, selon certains experts, a fait passer au second plan la protection de l’environnement. Le mouvement «  Les vendredis pour l’avenir  » lui reproche de protéger les intérêts de la grande industrie.

Dans son discours de mercredi, Cingolani a également évoqué l’énergie nucléaire, dont l’utilisation en Italie a été interdite par deux référendums en 1987 et 2011.

«  Des technologies de quatrième génération sont en train d’émerger, sans uranium enrichi et sans eau lourde  », a-t-il déclaré, ajoutant qu’« il y a des pays qui investissent dans cette technologie qui n’est pas encore mature, mais proche de l’être.  » Si les «  kilos de déchets radioactifs  » deviennent très peu nombreux à un moment donné, il serait idiot de ne «  pas envisager cette technologie  », a-t-il ajouté. (Daniele Lettig | EURACTIV. Italie)

PRESIDENCE DE L’UE

La Slovénie souhaite faire du sommet entre l’UE et les Balkans occidentaux un événement régulier. La présidence slovène de l’UE accueillera un sommet consacré aux relations UE-Balkans occidentaux en début octobre. Son souhait est de faire de ces sommets un événement annuel régulier afin d’accélérer le processus d’élargissement de l’UE, a déclaré mercredi la ministre des affaires étrangères Anže Logar lors du Forum stratégique de Bled.

Tout en soulignant l’importance et les avantages de l’élargissement de l’UE aux Balkans occidentaux en tant que question stratégique, les dirigeants participant à un panel sur l’avenir de l’Europe et l’élargissement organisé dans le cadre du Forum stratégique de Bled ont convenu mercredi que l’intégration de la région dans l’UE sera cruciale.

PARIS

La rentrée scolaire s’accompagne d’inquiétudes sur la situation sanitaire. Alors que 13 millions d’élèves doivent retourner en classe ce jeudi, enseignants, parents et scientifiques s’inquiètent des implications de la crise sanitaire toujours en cours. Si le gouvernement a annoncé la réalisation de 600 000 tests gratuits par semaine en école primaire, la fermeture des classes entières dès un premier cas positif prévue dans le cadre du protocole sanitaire pour les écoles suscite l’inquiétude des parents et enseignants. Certains scientifiques mettent quant à eux en garde contre un regain épidémique. (Magdalena Pistorius | EURACTIV France)

BERLIN

L’OMS inaugure un centre de détections des épidémies à Berlin. Le dirigeant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Ghebreyesus, le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, et la chancelière sortante, Angela Merkel, ont officiellement inauguré le nouveau centre mondial de l’OMS sur les pandémies et les épidémies à Berlin. Lire plus. (Nikolaus J. Kurmayer  | EURACTIV Allemagne

VIENNE

Selon une étude, l’industrie autrichienne a connu une croissance impressionnante par rapport aux autres pays de la zone euro. L’Autriche a vu son industrie croître de 60 % entre 2000 et 2020, alors que le secteur a présenté un faible taux de croissance de 10 % au cours de la même période pour les pays de la zone euro, selon un rapport de la UniCredit Bank Austria publié mercredi. (Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME UNI ET IRLANDE

LONDRES

Le ministre britannique des Affaires étrangères Raab subit la colère des députés. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a défendu mercredi sa gestion de la crise afghane, malgré la révélation que l’évaluation des risques faite par le Foreign Office avait averti que les talibans pourraient rapidement prendre le contrôle du pays dans un document publié moins d’un mois avant leur prise de contrôle du gouvernement. (Benjamin Fox | EURACTIV.com)


PAYS DU NORD ET BALTES

HELSINKI

Selon le maire d’Helsinki, la capitale finlandaise pourrait devenir une ville anglophone. Helsinki pourrait se déclarer ville anglophone, a suggéré le nouveau maire d’Helsinki, Juhana Vartiainen, alors que le pays continue de débattre de l’aggravation de la pénurie de travailleurs qualifiés, qui pourrait fortement entraver la reprise en cette période post-covid.

La Finlande est un pays bilingue, où les fonctionnaires sont tenus de maîtriser le finnois et le suédois. L’assouplissement de ces exigences pourrait rendre le pays plus attrayant pour les étrangers, a déclaré M. Vartiainen. (Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

MADRID

L’Espagne et la région de Murcie s’accusent mutuellement d’avoir provoqué une catastrophe écologique dans la lagune. Un tribunal de la région espagnole de Murcie a ouvert une procédure d’enquête à l’encontre du ministère de la transition écologique pour son rôle présumé dans la catastrophe environnementale de la Mar Menor, une lagune du sud-est de l’Espagne, où des tonnes de poissons morts se sont échoués sur le rivage la semaine dernière.

LISBONNE

Le Portugal supprime la quarantaine pour les voyageurs en provenance du Brésil et du Royaume-Uni. Les passagers arrivant au Portugal en provenance du Brésil et du Royaume-Uni ne sont plus soumis à une quarantaine dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, a annoncé le gouvernement mercredi.

Tous les citoyens, à l’exception des enfants de moins de 12 ans, qui souhaitent se rendre au Portugal par avion, doivent présenter un certificat numérique Covid européen, la preuve d’un résultat négatif à un test de laboratoire moléculaire utilisant un test PCR effectué dans les 72 heures précédant l’embarquement ou un test antigène rapide effectué dans les 48 heures (Mário Baptista, Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

La Pologne enregistre l’inflation la plus élevée depuis 20 ans.Le taux d’inflation annuel en Pologne a atteint 5,4 % en août, selon les premières estimations de l’office central des statistiques (GUS), ce qui signifie que l’année 2021 a connu jusqu’à présent la hausse la plus rapide des prix à la consommation depuis juin 2001 et que le mois d’août a battu le taux de 5 % de juillet. Lire plus. (Piotr Maciej Kaczyński | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Balkans occidentaux : Schengen d’abord, l’UE ensuite, selon le Premier ministre tchèque. L’UE devrait d’abord offrir la perspective d’une adhésion à l’espace Schengen aux pays des Balkans occidentaux avant qu’ils ne passent par le processus d’adhésion à l’UE, qui est complexe, a déclaré le Premier ministre tchèque Andrej Babiš au Forum stratégique de Bled, mercredi (1 septembre), selon l’agence de presse tchèque. Lire plus. (Ondřej Plevák | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST 

Budapest lance un ultimatum au gouvernement sur la question de l’université chinoise. La capitale hongroise n’accueillera pas les Championnats du monde d’athlétisme de 2023 si le terrain de la Cité des Étudiants est transféré à l’université chinoise Fudan, a décidé mercredi le conseil municipal, a rapporté le site d’information Telex.

BRATISLAVA

Des manifestations anti-gouvernementales ont lieu dans les deux plus grandes villes de Slovaquie. Plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans les rues de deux des plus grandes villes slovaques pour protester contre le gouvernement et les restrictions sanitaires. Ces manifestations ont eu lieu mercredi (1er septembre), jour où le pays a célébré la Journée de la Constitution. (Marián Koreň | EURACTIV Slovaquie)


***

[Edité par Alexandra Brzozowski, Sarantis Michalopoulos, Daniel Eck, Zoran Radosavljevic, Josie LeBlond]

Subscribe to our newsletters

Subscribe