Les pays baltes troquent le réseau électrique russe pour celui européen

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

TALLINN | RIGA | VILNIUS

Les pays baltes troquent le réseau électrique russe pour celui européen. L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui font actuellement partie du réseau électrique russe depuis leur indépendance en 1918, sont prêtes à rejoindre le réseau électrique de l’Europe continentale au début de l’année 2026, ce qui signifie qu’elles quitteront bientôt le réseau russe. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

Lire également : Véhicules électriques : l’UE doit accélérer l’installation des bornes de recharge

BERLIN

Les États-Unis vont augmenter leur présence militaire en Allemagne. Les États-Unis ont annoncé mardi (13 avril) qu’ils allaient renforcer leurs forces de 500 soldats supplémentaires en Allemagne dans le contexte des dernières tensions avec la Russie au sujet de l’Ukraine, revenant ainsi sur les plans de l’ancien président Donald Trump de retirer environ 12 000 des 36 000 soldats de ce pays membre de l’OTAN. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

Les vols entre le Brésil et la France sont suspendus « jusqu’à nouvel ordre ». Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce nouveau tour de vis sanitaire face à l’Assemblée nationale hier (13 avril). La décision intervient alors que les scientifiques s’inquiètent de la menace du variant brésilien « P1 », considéré comme plus contagieux et mortel, et qui ravage le pays depuis plusieurs semaines. (Magdalena Pistorius, Euractiv France)

BRUXELLES

Le comité de concertation devrait discuter d’assouplissements limités. Trois semaines après que le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé un « congé de Pâques » avec des restrictions renforcées, les gouvernements fédéral et régionaux de Belgique devraient discuter d’un nouveau plan, progressif, pour un déconfinement éventuel. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

LONDRES

Redressement partiel des échanges entre Londres et Bruxelles en février. Le commerce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne s’est partiellement redressé en février, après une chute brutale en janvier à la suite de la sortie du Royaume-Uni du marché unique.

Les chiffres publiés par l’Institut national de statistique mardi (13 avril) montrent que les exportations vers l’UE ont augmenté de 46,6 %, soit 3,7 milliards de livres, pour atteindre 11,6 milliards de livres, après une chute de 42 % en janvier, les entreprises ayant eu des difficultés à s’adapter aux nouvelles exigences douanières applicables aux marchandises entrant et sortant de l’UE. Toutefois, ces chiffres représentent toujours une baisse par rapport à l’année dernière. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

L’Irlande ne paiera pas les frais de quarantaine pour les étudiants hors Erasmus. Avec un plan d’un million d’euros, le gouvernement irlandais ne prendra en charge que les étudiants Erasmus irlandais devant passer en quarantaine obligatoire dans un hôtel, laissant les étudiants non Erasmus en dehors du plan. Lire plus… (Paula Kenny, Euractiv.com)

ROME

60 millions de masques fabriqués en Chine saisis par la police italienne. La Garde des finances italienne, sur ordre du procureur de Gorizia, dans le nord-est du pays, a saisi 60 millions de masques FFP2 et FFP3 de fabrication chinoise achetés en 2020 par le commissaire extraordinaire chargé de l’urgence Covid-19. Lire plus… (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Axer la relance sur la transition écologique et la numérisation. L’Espagne prévoit d’investir 68 % de sa part des fonds européens post-pandémie dans la transition écologique et la numérisation entre 2021 et 2023. (Euroefe)

Lire également : Plan de relance européen : l’Espagne déploie déjà des fonds malgré les retards de ratification

LISBONNE

L’Iran convoque l’envoyé du Portugal pour protester contre les sanctions de l’UE. Téhéran a convoqué mardi (13 avril) l’envoyé du Portugal, à la tête de la présidence tournante du Conseil de l’UE, pour protester contre les sanctions prises par le bloc à l’encontre de huit chefs militaires et policiers iraniens à la suite d’une répression meurtrière en 2019, ont révélé les médias. (Lusa.pt)

ATHÈNES

La BEI va évaluer et financer des projets privés grecs dans le cadre du plan de relance national. La Grèce a signé lundi (12 avril) un accord avec la Banque européenne d’investissement (BEI) afin d’utiliser les ressources du financier européen dans le cadre de son plan de relance national. (Theodore Karaoulanis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

Le gouvernement tchèque peine à remplacer son ministre des Affaires étrangères. Le gouvernement tchèque traverse une période de turbulences à la suite du licenciement du ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, lundi (12 avril), et du remplacement du ministre de la Santé, Jan Blatný, par Petr Arenberger, la semaine dernière. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

La Hongrie ne régulera pas les entreprises technologiques avant l’adoption de règles européennes. Bien qu’elle ait promis de soumettre un projet de loi sur la réglementation des géants des réseaux sociaux au printemps, la Hongrie va retarder ses plans visant à contrôler les entreprises technologiques, selon des sources consultées par Telex. Lire plus… (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

Covid-19 : La Slovaquie desserre la bride pour la première fois en 2021. La Slovaquie, sous confinement strict depuis décembre, va commencer à assouplir ses restrictions puisque sa situation pandémique s’améliore lentement, a annoncé le gouvernement mardi (13 avril). (Marián Koreň, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer