Les Pays-Bas abandonnent leur objectif de contribution à l’OTAN

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

LA HAYE

Baisse de la participation néerlandaise au budget de l’OTAN. En 2014, les membres de l’OTAN avaient convenu d’allouer 2 % de leur PIB national au budget de défense de l’Alliance d’ici à 2024. Mais si La Haye a accompli cet objectif au cours des dix dernières années, elle pourrait l’abandonner à l’avenir, selon le journal néerlandais De Telegraaf. Lorsqu’elle a été interrogée par un député sur l’avancement de cette contribution financière, Ank Bijleveld, la ministre néerlandaise de la Défense a déclaré qu’il était clair que les Pays-Bas n’atteindraient pas leurs objectifs d’ici à la date butoir. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

BERLIN

L’ambassadeur des États-Unis démissionne. Après des semaines de spéculation, l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell, a officiellement démissionné. Pendant ses deux années de mandat à Berlin, son approche, jugée « non conventionnelle » et « non diplomatique », avait fait l’objet de critiques à travers tout le pays. L’ambassadeur, qui s’intéressait tout particulièrement aux dépenses de défense nationale et aux engagements du pays envers l’OTAN, a récemment accusé l’Allemagne d’« éroder la solidarité » de l’Alliance. Richard Grenell est désormais en passe de devenir le directeur par intérim des services de renseignement du président américain, Donal Trump. (Sarah Lawton | Euractiv Allemagne)

PARIS

Manifestation interdite contre les discriminations. Plus de 20.000 manifestants se sont rassemblés dans la soirée du mardi 2 juin devant le tribunal de Paris en réponse à un appel à la mobilisation du collectif Justice pour Adama, et ce malgré l’interdiction de ce rassemblement en raison de la crise sanitaire.

Adama Traoré, alors âgé de 24 ans, avait été retrouvé mort dans la cour de la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise après son arrestation en juillet 2016. Alors que les conclusions du rapport d’autopsie, envoyé fin mai aux juges chargés de l’enquête, disculpent la police, la famille du jeune homme s’interroge sur les méthodes violentes des gendarmes. Le mouvement reflète la défiance à l’égard de la police, notamment dans la banlieue parisienne, où les plaintes pour discrimination et les incidents sont nombreux. Il fait aussi écho aux manifestations qui embrasent les villes américaines depuis la mort de George Floyd à Minneapolis. (Euractiv France)

LONDRES

Le Parlement met fin au vote à domicile. Les députés britanniques ont effectué un étrange ballet, en se rangeant dans des files respectant les distances minimales, et ce pendant plus de quarante minutes. Tout ca pour pouvoir voter à la Chambre des communes, alors que l’autorisation du vote à domicile est terminée (Benjamin Fox | Euractiv.com)

VIENNE

Application de tracing. L’application de traçage « Stop-Corona », développée par la Croix-Rouge autrichienne et l’une des premières de ce type en Europe, a été une nouvelle fois approuvée par le gouvernement du pays mardi. Cependant, lors d’une conférence de presse, le ministre de la Santé Rudolf Anschober (Verts) a déclaré que « les discussions sur l’utilisation obligatoire [de Stop-Corona n’étaient] plus à l’ordre du jour », mais a néanmoins souligné l’importance de cette application pour déconfiner le pays.

Même si l’application a initialement été bien accueillie, un nombre croissant de personnes ont commencé à s’inquiéter pour leur vie privée, en particulier après que les conservateurs de l’ÖVP ont soutenu l’utilisation obligatoire du programme début avril. (Philipp Grüll | Euractiv Allemagne)

HELSINKI

Rapatriement de familles en provenance de camps syriens. Trois Finlandaises et leurs neuf enfants ont bien atterri à Helsinki après s’être échappés du camp de réfugiés syrien d’al-Hol, selon un communiqué du Ministère finlandais des Affaires étrangères publié dimanche 31 mai. Bien que ces femmes soient présumées être mariées à des combattants de l’État islamique et qu’elles puissent poser un risque pour la sécurité nationale selon le Service de renseignement et de sécurité finlandais (SUPO), elles ne pouvaient pas, en tant que citoyennes finlandaises, se voir refuser légalement l’entrée dans le pays. (Pekka Vänttinen | Euractiv.com)

ROME

Protestations lors de la fête nationale. Des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Rome lors d’une manifestation antigouvernementale organisée par le parti de droite de la Lega, les Fratelli d’Italia d’extrême droite et la Forza Italia de centre droit. C’est la première fois depuis la naissance de la République italienne, le 2 juin 1946, que les Italiens protestent contre le gouvernement le jour de la fête nationale. (Valentina Iorio | Euractiv Italie)

MADRID

Plus aucun décès lié au coronavirus depuis dimanche. Depuis dimanche, et pour la première fois depuis le mois de mars, l’Espagne n’a plus enregistré aucun nouveau décès lié au COVID-19, selon les rapports du Ministère de la Santé. Seules 71 infections sont encore recensées. (Euroefe)

ATHÈNES

Condamnation de la Turquie. Washington et Bruxelles ont tous deux condamné l’annonce faite mardi par la Turquie, qui a déclaré que dans trois mois, elle commencerait à forer pour du gaz dans la zone économique exclusive (ZEE) de la Grèce. Le porte-parole de l’UE, Peter Stano, a affirmé qu’il était « prématuré » d’aborder les sanctions maintenant. Parallèlement, le commissaire à l’élargissement, Olivér Várhelyi, a confirmé qu’Ankara ferait partie des pays candidats à l’UE qui recevraient des fonds au travers de l’Instrument d’aide de préadhésion (IAP II). (Sarantis Michalopoulos | Euractiv Grèce)

SOFIA

Campagne électorale « anti-bulgare » à Skopje. En raison des élections qui se tiendront prochainement en Macédoine du Nord, une campagne « anti-bulgare » a été menée ces derniers jours dans le pays, a déclaré la ministre bulgare des Affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva.

« Le discours anti-bulgare en Macédoine s’explique en partie par l’approche nationaliste qui, selon eux, fonctionne encore pendant les élections. Mais lorsque vous aspirez à faire partie de la famille européenne, [ce genre d’arguments] ne devrait pas traverser l’esprit des politiciens. Cette rhétorique, qui vise un pays voisin et ami, est truffée de fake news et de propos haineux », a soutenu la ministre lors d’une interview pour la télévision nationale. (Krassen Nikolov | Euractiv Bulgarie)

BELGRADE

Investissements majeurs dans les Balkans occidentaux. Le commissaire européen à l’élargissement, Oliver Varhelyi, a déclaré mardi que l’UE investirait massivement dans la relance économique post-COVID-19 pour soutenir les Balkans occidentaux. Au-delà de l’augmentation des 130 milliards d’euros de garanties destinées aux pays du sud et de l’est de l’UE, le fonctionnaire a déclaré que 10,5 milliards d’euros supplémentaires seraient mis de côté par le Fonds de développement européen pour soutenir la région. (Euractiv Serbie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER