Les règles du frein à l’endettement de l’Allemagne « ne seront pas modifiées »

Le frein à l’endettement, qui est inscrit dans la constitution allemande, limite le déficit budgétaire fédéral à un maximum de 0,35 % du PIB. [EPA-EFE/Clemens Bilan]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

BERLIN

Le vice-président du parti libéral allemand affirme que les règles du frein à l’endettement « ne seront pas modifiées ». Malgré des dépenses supplémentaires liées à la pandémie de Covid-19, le nouveau gouvernement allemand de feu tricolore ne s’éloignera pas de la limite fixée dans la constitution pour la dette du pays. C’est ce qu’a expliqué jeudi Johannes Vogel, vice-président du parti libéral allemand FDP, au quotidien allemand Welt.

À la mi-décembre, le gouvernement avait établi un deuxième budget supplémentaire pour la période budgétaire en cours, prévoyant ainsi 60 milliards d’euros de dépenses supplémentaires. Ce financement supplémentaire vise à stimuler l’économie face aux restrictions continues imposées en raison de la pandémie. Toutefois, les critiques ont qualifié ce geste de « tour de passe-passe » pour contourner le frein à l’endettement du pays.

Le frein à l’endettement, qui est inscrit dans la constitution allemande, limite le déficit budgétaire fédéral à un maximum de 0,35 % du PIB.

« Nous ne toucherons pas au frein à l’endettement, c’est quelque chose que nous avons promis », a indiqué M. Vogel en référence à la promesse électorale faite par le FDP de respecter la limitation des dépenses. « Toutefois, le frein a été conçu intelligemment et permet de faire la distinction entre les périodes ordinaires et les années où il convient d’amortir le choc de grandes crises », a-t-il ajouté.

Le parti conservateur CDU/CSU, qui se trouve dans l’opposition depuis le changement de gouvernement, a menacé de poursuivre le gouvernement au sujet du budget supplémentaire pour avoir inclus des dépenses injustifiées et avoir violé la limite d’endettement autorisée par la constitution.

M. Vogel a souligné que, malgré les dépenses supplémentaires, « le poids de la dette ne se trouve pas alourdi ».

Selon le ministère des Finances, qui est dirigé par le chef du FDP Christian Lindner, ce budget supplémentaire ne nécessite pas de nouveaux endettements et sera entièrement financé par l’utilisation de crédits qui avaient été prévus et budgétisés mais qui n’avaient pas encore été utilisés.

La politique budgétaire est considérée comme un sujet de discorde important au sein de la nouvelle coalition gouvernementale allemande. Alors que le SPD social-démocrate et les Verts préconisent une augmentation des dépenses publiques, le FDP est quant à lui un fervent partisan d’une gestion budgétaire prudente.

(Julia Dahm | EURACTIV Allemagne

PARIS

Les députés français approuvent le projet de loi controversé sur les vaccins. Jeudi, l’Assemblée nationale a approuvé le « passe vaccinal » proposé par le parti majoritaire du président Emmanuel Macron au Parlement, La République en Marche (LREM). Le projet de loi a été adopté avec 214 voix pour, 93 contre et 27 abstentions après des débats houleux et au terme de l’examen de plus de 400 amendements. Lire la suite (en anglais).

(Davide Basso | EURACTIV France)

VIENNE

L’Autriche introduit de nouvelles mesures de restrictions relatives à la Covid-19 pour faire face au variant Omicron. Le gouvernement autrichien a annoncé qu’il allait mettre en place de nouvelles mesures de restriction afin de lutter contre la propagation du variant Omicron et l’augmentation du nombre de cas de Covid-19. Toutefois, il va en assouplir d’autres, Omicron étant moins dangereux que les précédents variants. Lire la suite (en anglais).

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne


ROYAUME-UNI ET IRLANDE

LONDRES

Les Colston 4 acquittés après avoir déboulonné la statue d’un marchand d’esclaves. Quatre manifestants qui ont déboulonné la statue d’un marchand d’esclaves lors d’une manifestation Black Lives Matter ont été acquittés jeudi des accusations de dommages criminels qu’ils avaient commises dans ce qui pourrait devenir une affaire juridique de référence. Lire la suite (en anglais).

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)

DUBLIN 

De nombreux cas du variant Omicron ne sont pas comptabilisés dans les chiffres officiels de la Covid-19 en Irlande. Des dizaines de milliers de cas du variant Omicron n’ont pas été officiellement enregistrés depuis le début du mois de décembre. Le gouvernement a été informé que le nombre réel de cas dans le pays est probablement beaucoup plus élevé que ce que l’on pense. Lire la suite (en anglais).

(Molly Killeen |  EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

TALLINN

L’Estonie installe ses premiers parcs éoliens en mer. L’Estonie, qui a acquis au fil des années la réputation d’être l’un des producteurs d’électricité les plus polluants d’Europe, entame aujourd’hui une transition énergétique. Cette dernière prévoit notamment la création de parcs éoliens en mer afin d’améliorer son bilan carbone. Lire la suite (en anglais).

(Pekka Vänttinen |  EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ATHENES

La Grèce se dispute avec Chypre au sujet de tests PCR chinois « peu fiables ». Une déclaration du ministre grec du Développement, Adonis Georgiadis, qui a qualifié certains tests PCR à Chypre de « chinois » et de « très faible fiabilité » parce que leurs prix sont bas, a provoqué l’indignation à Chypre. Lire la suite.

(EURACTIV Grèce)

ROME

Le gouvernement italien souhaite la reprise des cours en présentiel, mais ce n’est pas le cas des écoles. Un retour aux cours en présentiel serait impossible à gérer pour le moment. C’est ce qu’ont expliqué 1 500 directeurs d’école dans une lettre adressée au Premier ministre Mario Draghi et au ministre de l’Éducation Patrizio Bianchi jeudi. Lire la suite (en anglais).

(Eleonora Vasques |  EURACTIV.com)

MADRID

Le volcan de La Palma reste sous surveillance car les gaz toxiques constituent toujours un risque. Le Groupe de réserve et de sécurité (GRS) de la Garde civile espagnole continue de surveiller les gaz toxiques qui sont toujours émis quotidiennement trois semaines après que l’éruption du volcan Cumbre Vieja sur l’île espagnole de La Palma ait été officiellement déclarée comme terminée. C’est ce que rapporte EFE, partenaire d’EURACTIV. Lire la suite (en anglais).

(Fernando Heller | EURACTIV Espagne)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki défend l’opposition qui relaye des théories conspirationnistes sur la Covid. Mercredi, Facebook a supprimé la page du parti nationaliste Confédération, actuellement dans l’opposition, ce qui a suscité un tollé au sein du parti et chez le Premier ministre Mateusz Morawiecki qui a condamné la plateforme pour avoir porté atteinte à la liberté d’expression. Lire la suite (en anglais).

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Le nouveau cabinet tchèque promet de réformer le système de retraite et les réseaux de transport. Le nouveau gouvernement de coalition tchèque dirigé par Petr Fiala, du Parti démocratique civique, a approuvé jeudi son programme politique pour les quatre années de mandat à venir. Ce dernier promet, entre autres, de réformer le système des pensions et d’étendre le réseau d’autoroutes et le réseau à grande vitesse. Lire la suite (en anglais).

(Ondřej Plevák | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Le contrôleur hongrois de la concurrence s’en prend aux géants de la bière et aux chaînes de fast-food. Après une période de grâce de plusieurs mois, l’autorité hongroise de la concurrence (GVH) a lancé des procédures contre Kentucky Fried Chicken et Burger King ainsi que contre les producteurs de bière Dreher, Borsodi et Heineken afin de faire appliquer les nouvelles réglementations sur les achats de boissons. Lire la suite (en anglais).

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

Les Slovaques auront peu de temps pour se prononcer sur l’avenir des subventions agricoles de l’UE. Le ministère de l’Agriculture a ouvert une consultation au niveau national sur son plan stratégique national (PSN) pour la mise en œuvre de la politique agricole commune (PAC) avant qu’il ne soit envoyé à la Commission européenne. Toutefois, les parties intéressées et le public ne disposeront que de cinq jours pour se plonger dans le document clé de 1 000 pages sur le retrait des subventions agricoles de l’Union européenne. Lire la suite (en anglais).

(Lucia Yar, Marián Koreň | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

Fermeture de serres bulgares en raison du prix élevé du gaz. Près de 70 % de toutes les serres destinées à la production de légumes ont cessé de produire pendant l’hiver en raison des prix élevés du gaz, a déclaré l’Association des producteurs de serres. Elle a ajouté que cela a entraîné une pénurie de tomates et de concombres bulgares sur le marché intérieur. Lire la suite.

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCHAREST

Les masques chirurgicaux sont désormais obligatoires en Roumanie. Jeudi, le gouvernement roumain a adopté de nouvelles restrictions, l’état d’alerte ayant été prolongé pour 30 jours supplémentaires. Le principal changement concerne les masques en tissu et en plastique, qui ne seront plus autorisées à partir du 8 janvier. Lire la suite (en anglais).

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

ZAGREB

La Croatie enregistre un nombre record de cas de contaminations journalières par la Covid-19. Jeudi, la Croatie a enregistré 9 058 cas journaliers de contaminations à la Covid-19, un nombre record de nouveaux cas pour le deuxième jour consécutif. Dans le même temps, 33 patients atteints de la Covid-19 sont décédés selon l’équipe nationale de gestion de crise. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

BELGRADE 

La Serbie n’appliquera pas de sanctions contre Milorad Dodik. La Serbie ne prendra en aucun cas des sanctions contre les Serbes de Bosnie-Herzégovine et la Republika Srpska ou leurs représentants. C’est ce qu’a indiqué le Président Aleksandar Vučić qui a exprimé son inquiétude quant à l’imposition par les États-Unis de sanctions contre le leader de la Republika Srpska de Bosnie-Herzégovine, Milorad Dodik. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

SARAJEVO 

Les États-Unis s’opposeront à la corruption en BiH. Derek Chollet a déclaré que les habitants de Bosnie-Herzégovine méritent mieux. Ses déclarations interviennent à la suite des sanctions que l’administration américaine a imposées à certains responsables de Bosnie-Herzégovine, dont Miloard Dodik, membre serbe de la présidence tripartite.

« Il s’agit d’une étape importante. Lorsque je me suis rendu en Bosnie-Herzégovine en novembre, j’ai clairement fait savoir que les États-Unis s’opposeraient aux acteurs corrompus dans le pays. Le peuple de Bosnie-Herzégovine mérite mieux », a tweeté M. Chollet.

M. Chollet est le conseiller du département d’État américain, où il occupe le rang de sous-secrétaire en tant que conseiller politique principal du secrétaire d’État sur un large éventail de questions et effectue des missions diplomatiques spéciales selon les instructions du Secrétaire.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PRISTINA

Le Kosovo va effectuer un contrôle judiciaire malgré l’objection de l’UE. Au Kosovo, le gouvernement du Premier ministre Albin Kurti prévoit de procéder au contrôle de tous les juges et procureurs du pays malgré les objections émises par l’Union européenne. Lire la suite (en anglais).

(Barbara Halla | Exit.al)

TIRANA

Les tribunaux albanais se penchent sur les révélations relatives aux Pandora Papers. Les procureurs albanais chargés de la lutte contre la corruption (SPAK) ont ouvert des enquêtes sur des transactions pour un montant de 3,6 millions d’euros effectuées par la société qui a conçu le réseau électrique vers le Kosovo à destination d’une société basée aux Émirats arabes unis. Lire la suite (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA

  • UE/France : le président français Emmanuel Macron, des membres du gouvernement français et de la Commission européenne participent à une cérémonie en hommage à Jean Monnet et Simone Veil au Panthéon / Emmanuel Macron doit rencontrer la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen / Les commissaires rencontrent les commissions politiques et parlementaires françaises.
  • OTAN : les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN se réunissent virtuellement pour parler de la crise ukrainienne.
  • Allemagne : le président Frank-Walter Steinmeier nomme officiellement le nouveau directeur de la Banque centrale, Joachim Nagel / Le chancelier Olaf Scholz rencontre les responsables régionaux pour discuter de la pandémie.
  • Royaume-Uni : les règles concernant les voyages en période Covid sont assouplies pour les arrivées en Angleterre, les tests de qui devaient être effectués avant le départ ainsi que la quarantaine sont supprimés.

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe