Chine-Serbie, une amitié pas toujours facile à gérer

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BELGRADE

Relations sino-serbes. Le président serbe Aleksandar Vučić a déclaré hier (12 octobre) qu’il n’était pas toujours facile de protéger l’amitié de son pays avec la Chine étant donné la façon dont les autres puissances considèrent son essor économique. Mais, il a promis que la Serbie continuerait à nouer « une amitié sincère » avec Pékin en « sauvegardant la liberté de choix ».

Cette déclaration a été faite lors d’une visite à Belgrade de Yang Jiechi, un membre éminent du parti communiste au pouvoir en Chine. M. Jiechi a souligné que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la « coopération pratique » avec la Serbie, ajoutant que les entreprises de son pays étaient encouragées à investir en Serbie. (Euractiv Serbie)

BERLIN

La Basse-Saxe va mener une étude sur l’extrémisme dans la police. Le ministre de l’Intérieur de Basse-Saxe Boris Pistorius (SPD) a annoncé lundi (12 octobre) que le Land lancera prochainement une étude sur les incidents d’extrémisme dans ses forces de police. « Il est évident qu’il y a toujours des foyers de comportements antidémocratiques, que nous devons rapidement reconnaître et étouffer », a-t-il expliqué. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS.

Une nouvelle version de StopCovid sera lancée. Elle pourra être téléchargée dès le 22 octobre prochain, a annoncé le Premier ministre français Jean Castex lors d’une interview pour France Info ce lundi (12 octobre).

La première version de l’application de suivi de contact a été très peu utilisée : elle n’a été installée que quelque deux millions de fois. En Allemagne et en Grande-Bretagne, leurs applications similaires ont eu bien plus de succès, puisqu’elles ont été téléchargées respectivement 18 et 16 millions de fois. Outre cette annonce, le Premier ministre s’est montré ferme sur la situation sanitaire française. « Nous sommes dans une deuxième vague forte », a-t-il martelé. (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

Lire également : Le Covid-19, prétexte pour une surveillance numérique accrue ?

BRUXELLES

Covid-19 : introduction d’un couvre-feu. Les gouverneurs du Brabant wallon et de la province de Luxembourg ont décidé de soumettre leur province à un couvre-feu entre 1 et 6 heures du matin. Les exceptions sont les déplacements médicaux urgents, les cas de force majeure, l’assistance aux personnes vulnérables, les déplacements domicile-travail ou les voyages à l’étranger. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Mauvaise gestion du foyer d’Ischgl. Une commission indépendante a critiqué le gouvernement pour sa gestion de la crise de la station de ski d’Ischgl, devenue tristement célèbre en mars en tant que foyer de coronavirus. Les réactions ont été trop lentes, la communication trop diffuse et le départ des touristes dans la panique aurait pu être contrôlé, selon le rapport. La publication du document fait suite aux vives critiques exprimées à l’égard des gouvernements locaux et fédéraux pour leur manque d’action et leur rejet de toute responsabilité. (Philipp Grüll, Euractiv.com)

LUXEMBOURG

2,9 milliards d’euros de déficit public. Fin août, le déficit public du Luxembourg s’élevait à 2,9 milliards d’euros, tandis que le déficit du trésor public s’élevait à près de 4 milliards d’euros, a annoncé le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, lors de sa présentation devant la commission des finances et du contrôle budgétaire ce 12 octobre.

En raison de la crise sanitaire actuelle, les dépenses supplémentaires sont dues aux mesures prises par l’État pour soutenir l’économie, notamment par le biais du chômage partiel. Par rapport à la même période de l’année dernière, les dépenses ont augmenté de 17,7 % alors que les recettes ont diminué de 9,6 %. (Anne Damiani, Euractiv.com)

DUBLIN

Quid du Brexit et du transfert de données ? La Commission européenne ne devrait pas accorder au Royaume-Uni un accord sur l’adéquation des données dans le cadre de son évaluation sur la protection des données, a déclaré un groupe irlandais de défense des droits civils.

Dans une lettre envoyée lundi 12 octobre au commissaire européen à la justice Didier Reynders, au responsable du marché intérieur Thierry Breton et à la vice-présidente pour le numérique Margrethe Vestager, le Conseil irlandais pour les libertés civiles a souligné que le bilan de l’autorité britannique de protection des données constituait la principale raison pour laquelle il ne fallait pas faire confiance au pays en matière de données personnelles européennes. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

HELSINKI

Nous n’avons pas confiance dans le gouvernement. 34 % des quelque 3 000 entreprises finlandaises estiment que le gouvernement vert-rouge de la Première ministre Sanna Marin a mal, voire très mal géré la crise et n’a pas réussi à contrôler la pandémie, selon l’enquête de la Chambre de commerce centrale réalisée en octobre. Dans un sondage similaire réalisé en mai, une large majorité des entreprises du pays avait approuvé les mesures prises par le gouvernement, alors que seulement 13 % des personnes interrogées avaient exprimé leur mécontentement. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

VILNIUS

L’opposition et les candidats surprises arrivent en tête. Lors du premier tour des élections législatives en Lituanie, les conservateurs – actuellement dans l’opposition – sont arrivés en tête, suivis par l’Union des Paysans et Verts. Parallèlement, un nouveau parti, le Parti de la liberté, qui a basé sa campagne électorale sur les droits des LGBT, la politique de l’éducation et la légalisation du cannabis, a pris la cinquième place à la surprise générale. (Benas Gerdžiūnas, LRT.lt/en)

Lire également : Tout savoir sur les élections législatives en Lituanie

MADRID

L’Espagne rend hommage à tous les « héros » du Covid-19 à l’occasion de la fête nationale. La fête nationale espagnole a été marquée lundi par des hommages rendus aux travailleurs de la santé et aux forces de sécurité qui ont contribué à la lutte contre le Covid-19. Cette année, la célébration s’est limitée à une cérémonie officielle dans les locaux du Palais royal de Madrid, qui souffre actuellement de l’un des taux d’infection par le nouveau coronavirus les plus élevés d’Europe. (Euroefe)

ATHÈNES

Josep Borrell renvoie la balle au Conseil européen pour aborder aux nouvelles provocations turques. Le diplomate européen Josep Borrell a qualifié hier (12 octobre) de « regrettable » la décision de la Turquie de renvoyer son navire de recherche Oruç Reis sur le plateau continental grec. Il a ajouté que les dirigeants européens discuteront à nouveau de cette question lors du sommet de cette semaine. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

VARSOVIE

Nouvel élan pour les relations polono-ukrainiennes. Après la visite du président polonais Andrzej Duda à Kiev, où il a rencontré son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, le Premier ministre Denys Shmyhal et le président de la Verkhovna Rada (Parlement) Dmitry Razumkov, M. Zelensky a déclaré qu’« ensemble, nous avons insufflé un nouvel élan aux relations entre la Pologne et l’Ukraine ».

L’Ukraine apprécie également le soutien de la Pologne à l’intégrité territoriale du pays et à ses efforts pour rejoindre l’UE et l’OTAN, a indiqué M. Shmyhal. (Joanna Jakubowska, Euractiv.com)

SOFIA

Vera Jourova promet un plan d’action pour protéger le journalisme indépendant. La Commission européenne présentera, d’ici à la fin de l’année, un plan d’action pour protéger le journalisme indépendant, a annoncé la vice-présidente de la Commission Věra Jourová lundi (12 octobre) lors de la conférence « Liberté des médias en Bulgarie », organisée par EURACTIV Bulgarie. (Krassen Nikolov, Euractiv.com)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER