Les représentants de l’UE mettent en péril l’approbation de l’instrument de relance par la Finlande

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

HELSINKI

Les représentants de l’UE mettent en péril l’approbation de l’instrument de relance par la Finlande. Les commissaires européens ont peut-être fait vaciller le NextGenerationEU à 750 milliards après avoir déclaré aux députés européens que le dispositif pourrait devenir un mécanisme régulier, voire permanent, pour stimuler la croissance. La Finlande, conservatrice sur le plan budgétaire, avait initialement présenté l’instrument de relance, devant être approuvé à l’unanimité par les 27 États membres de l’UE, comme une mesure temporaire sans emprunt commun à l’avenir. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

BERLIN

L’Allemagne interdit à Facebook de partager les données de WhatsApp. Mardi (11 mai), un régulateur allemand a interdit à Facebook, pour une durée de trois mois, de collecter les données des utilisateurs des comptes WhatsApp et a transmis le dossier à un organisme de surveillance de l’UE, en invoquant des préoccupations relatives au déroulement des élections. (EURACTIV.com avec l’AFP)

PARIS

Le vaccin Moderna, bientôt disponible en ville. Alors que les injections sont actuellement réalisées dans des centres de vaccination, les médecins et pharmaciens de ville pourront vacciner les personnes prioritaires eux-mêmes à partir du 24 mai, a annoncé hier (11 mai) le ministre français de la Santé Olivier Véran.

Les ministres de la Culture et du Travail ont pour leur part promis de prolonger les indemnités de chômage pour les intermittents du spectacle, privés de leur travail en raison de la pandémie. La mesure de soutien, qui devait expirer à la fin du mois d’août, a été prolongée jusqu’au 31 décembre. (Magdalena Pistorius, EURACTIV France)

Lire également : Pour une fin des « fermes-usines » : la question de l’élevage éthique fait son entrée au Sénat

BRUXELLES

La Belgique présente un « plan d’été » pour un retour à la « vie normale ». Le gouvernement belge a présenté mardi (11 mai) des plans pour un assouplissement important de ses restrictions à partir du 9 juin. Au menu : réouverture des cinémas, théâtres, salles de sport, cafés et restaurants couverts. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

VIENNE

Sebastian Kurz accusé d’« orbanisation de l’Autriche ». Le chancelier autrichien Sebastian Kurz s’est vu décerner le prix de la liberté des médias par un éditeur allemand lors du sommet Ludwig-Erhard. Un geste que Christian Deutsch, l’une des figures de proue du SPÖ, a qualifié d’« absurde » tout en accusant M. Kurz de pousser vers une « orbanisation de l’Autriche ». Lire plus… (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

LONDRES

Le protocole sur l’Irlande du Nord est « insoutenable », selon David Frost. Le protocole d’Irlande du Nord n’est pas viable et devra être révisé, a déclaré mardi (11 mai) le ministre des Relations avec l’UE, David Frost, à l’issue d’une visite dans la région. Lire plus… (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

Lire également : Pêche post-Brexit : retour à la table des négociations autour des eaux de Jersey

BELFAST

Le référendum sur l’Irlande unie ne peut être organisé qu’en faisant tomber les « Peace Walls ». « L’accord du Vendredi saint a fait taire les armes et les bombes et nous en sommes extrêmement reconnaissants », a déclaré le sénateur du Fianna Fáil Robin Gallagher au Parlement lors d’un débat. « Maintenant, nous passons à la phase suivante. Lorsqu’il n’y aura plus besoin de murs de la paix (Peace Walls) divisant les deux communautés, peut-être alors le moment sera-t-il venu d’avoir une conversation sur notre avenir ensemble », a-t-il ajouté, selon le Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

ROME

L’Italie demande l’aide de l’UE pour gérer l’afflux de migrants. Lors de la conférence sur la gestion des flux migratoires à Lisbonne, organisée par la présidence portugaise du Conseil de l’UE mardi (11 mai), la ministre italienne de l’Intérieur Luciana Lamorgese a déclaré qu’il était nécessaire « d’effectuer des interventions structurelles dans le système de gestion des mouvements migratoires au sein de l’Union européenne ». (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Le gouvernement espagnol divisé sur les nouvelles préoccupations post-état d’alerte. La phase « post-état d’alerte » a suscité la controverse en Espagne et provoqué une confrontation amère entre le gouvernement socialiste et l’opposition conservatrice. De leur côté, les experts en droit et les autorités sanitaires peinent à s’accorder sur la question de savoir si les régions disposent de suffisamment de mesures pour lutter contre la pandémie. (EuroEFE)

ATHÈNES

Les investissements verts en Grèce dépasseront 44 milliards d’euros d’ici à 2030. Les investissements verts en Grèce dépasseront 44 milliards d’euros d’ici à 2030 grâce à la mise en œuvre de 21 actions financées par la Facilité pour la reprise et la résilience, a déclaré le ministre de l’Environnement et de l’Énergie, Kostas Skrekas, lors d’un événement en ligne pour Green Hydrogen, mardi (11 mai). (Alexandros Fotiadis, EURACTIV Grèce)

VARSOVIE

Le ministre polonais de la Santé nomme une équipe de recherche sur la Covid-19. Le ministre de la Santé Adam Niedzielski a chargé une équipe de suivre la situation épidémiologique face aux variants de la Covid-19 et de mener une surveillance épidémiologique de la Covid-19 en Pologne. (Monika Mojak, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

La République tchèque négocie des accords bilatéraux de voyage pour les citoyens vaccinés. La République tchèque travaille sur des accords bilatéraux de voyage avec plusieurs États membres de l’UE pour permettre aux citoyens vaccinés contre la Covid-19 de voyager librement en Europe. (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BRATISLAVA

La Slovaquie suspend l’utilisation d’AstraZeneca à la suite d’un décès. La Slovaquie a temporairement interrompu l’administration du vaccin AstraZeneca après le décès d’une femme de 47 ans vaccinée par AstraZeneca la semaine dernière. Celle-ci avait contracté une thrombose du sinus veineux cérébral. (Marián Koreň, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer