Les services secrets russes ont tenté de soudoyer des diplomates tchèques

Comme l’ont rapporté les médias tchèques, il pourrait s’agir d’une provocation des autorités russes ou d’une tentative de pression psychologique sur les services diplomatiques tchèques.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

PRAGUE

Les services secrets russes ont tenté de soudoyer des diplomates tchèques. Les autorités russes ont demandé à l’ambassadeur adjoint tchèque à Moscou de coopérer avec les services secrets russes avant de l’expulser du pays. Un autre diplomate tchèque a également été approché par Moscou, mais tous deux ont refusé de coopérer.

Mercredi 13 avril, Moscou a expulsé l’ambassadeur adjoint tchèque Tomáš Hart en réponse à l’expulsion de son homologue russe de la République tchèque en mars.

Comme l’ont informé les médias tchèques Deník N et Respekt, M. Hart a été approché par les services de renseignement russes fin mars. Il a reçu une lettre l’invitant à une réunion dans l’un des endroits les moins fréquentés de Moscou. Cependant, M. Hart n’a pas répondu à l’offre et a signalé l’affaire au ministère tchèque des Affaires étrangères.

Comme l’ont rapporté les médias tchèques, il pourrait s’agir d’une provocation des autorités russes ou d’une tentative de pression psychologique sur les services diplomatiques tchèques.

En même temps que M. Hart, une autre diplomate tchèque a été approché. Un inconnu a en effet dit à une diplomate tchèque qu’elle serait expulsée de Russie si elle ne coopérait pas. La diplomate a également été menacée par le fait que les Russes connaissaient sa famille.

Les relations diplomatiques entre la République tchèque et la Russie sont au plus bas.

Fin mars, les diplomates tchèques en poste à Moscou ont été victimes d’un grave harcèlement, après quoi le ministère tchèque des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur russe à Prague pour protester contre le comportement inacceptable des autorités de Moscou.

L’ambassadeur russe adjoint a ensuite été expulsé de la République tchèque, car il travaillait sous couverture diplomatique pour les services de renseignement russes. Dans un geste de représailles, la Russie a décidé d’expulser l’ambassadeur adjoint tchèque.

Comme l’a indiqué le ministère tchèque des Affaires étrangères, six diplomates travaillent actuellement à l’ambassade de Russie à Prague. L’ambassade tchèque à Moscou emploie 17 personnes, dont des diplomates.

Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été gravement affectées par l’agression russe en Ukraine et les explosions d’entrepôts de munitions tchèques provoquées en 2014 par des agents russes.

(Aneta Zachová | EURACTIV.cz)

BERLIN

Un parti gouvernemental allemand soutient une défenseuse de Nord Stream 2. Les sociaux-démocrates du Bundestag ont pris la défense de leur camarade Manuela Schwesig, chef de la région Mecklenburg-Vorpommern et, jusqu’à récemment, l’un des principaux défenseurs du gazoduc Nord Stream 2, après qu’il lui ait été demandé de se retirer. Lire la suite (en anglais).

(Julia Dahm | EURACTIV Allemagne)

PARIS

L’ambassade de France de retour à Kiev. Déplacée à Lviv depuis le 28 février dernier, l’ambassade de France s’est à nouveau établie à Kiev depuis ce week-end, les conditions sécuritaires étant jugées « acceptables » dans la capitale ukrainienne. Lire la suite.

(Davide Basso | EURACTIV France)

VIENNE

Le chancelier autrichien « pas fier  » de sa rencontre avec Vladimir Poutine. Le chancelier autrichien Karl Nehammer a déclaré qu’il n’était pas fier de sa récente rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, mais qu’il jugeait «  important  » de parler aux dirigeants ukrainien et russe, dans une interview accordée au Kronen Zeitung. Lire la suite (en anglais).

(Laura Kabelka | EURACTIV Allemagne

LA HAYE

Le ministère public néerlandais met fin à l’enquête sur les oligarques russes. Le ministère public néerlandais (OM) met fin à toutes les enquêtes sur le blanchiment d’argent aux Pays-Bas par des oligarques russes par crainte de créer une lutte politique, selon le média néerlandais NRC. Lire la suite (en anglais).

(Sofia Stuart Leeson | EURACTIV.com)


ROYAUME-UNI – IRLANDE

LONDRES

Le bureau du Premier ministre britannique pourrait avoir été ciblé par le logiciel espion Pegasus. Le bureau du Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères ont été ciblés par le logiciel espion Pegasus, selon Citizen Lab, un groupe d’investigation basé au Canada. Lire la suite (en anglais). 

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)

DUBLIN 

Un immunologiste met en garde contre la propagation d’une nouvelle souche de Covid-19 en Irlande. Un immunologiste irlandais a mis en garde contre une nouvelle variante, plus infectieuse, du Covid-19, qui se propagerait en Irlande. Lire la suite (en anglais). 

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


NORDICS AND BALTICS

HELSINKI

Les dons du public finlandais à l’Ukraine atteignent un niveau record. La guerre en Ukraine a conquis le cœur et l’esprit du public finlandais car elle a déclenché des souvenirs douloureux de la propre histoire de la Finlande, ce qui a conduit les citoyens du pays à faire des dons sans précédent. Lire la suite (en anglais).

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

NICOSIE

La Russie rejette les rapports de presse concernant un consulat dans les territoires occupés de Chypre. L’ambassade de Russie à Chypre a rejeté comme infondées les informations de presse suggérant que Moscou envisageait d’établir un consulat dans les territoires occupés par la Turquie dans le nord de l’île. Lire la suite (en anglais).

(Sarantis Michalopoulos | EURACTIV.com)

ROME

L’Italie a évité 150  000 décès liés à la Covid-19 grâce au vaccin. Les infections, les hospitalisations et les décès associés à la Covid-19 auraient pu être beaucoup plus nombreux sans l’aide des vaccins en Italie, selon un récent rapport publié par l’Institut national de la santé (ISS). Lire la suite (en anglais).

(Margherita Montanari | EURACTIV Italie)

MADRID

«  On ne peut pas exclure  » que la Russie utilise des armes biologiques et chimiques en Ukraine, selon une ministre espagnole. La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, a souligné lundi que la possibilité que la Russie utilise des armes nucléaires, biologiques et chimiques en Ukraine ne peut pas être exclue, a rapporté le partenaire d’EURACTIV, EFE. Lire la suite (en anglais).

(Fernando Heller | EuroEFE.EURACTIV.es)

LISBONNE

La ministre portugaise de la Défense a déclaré que la modernisation des forces armées est une priorité. La modernisation des forces armées, le rapprochement entre la société et l’institution militaire et l’affirmation du Portugal en tant qu’«  acteur de sécurité crédible  » sur la scène mondiale figurent parmi les priorités de la ministre de la Défense Helena Carreiras, a déclaré la ministre dans un message vidéo lundi. Lire la suite (en anglais).

(Tiago Almeida | Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

L’UE va accorder à la Pologne 59 millions d’euros pour aider les réfugiés ukrainiens, selon certains médias. La Pologne recevra 59 millions d’euros en avance du programme REACT-UE pour aider les réfugiés d’Ukraine, a rapporté la radio polonaise RMF FM, citant ses sources à Bruxelles. Lire la suite (en anglais). 

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

BUDAPEST 

Le nombre de nouveau-nés hongrois en baisse. Le nombre de nouveau-nés a considérablement diminué en Hongrie au cours des deux premiers mois de 2022, rapporte 24.hu via Népszava. Lire la suite (en anglais).

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com with Telex)

BRATISLAVA

Les Slovaques soutiennent les mesures visant à réduire la consommation d’énergie. Les Slovaques soutiennent majoritairement les mesures individuelles visant à réduire la consommation de pétrole et de gaz, à condition qu’ils bénéficient de tarifs préférentiels en contrepartie, selon une nouvelle enquête menée par l’agence MNFORCE en coopération avec l’Académie slovaque des sciences. Lire la suite (en anglais).

(Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

Les Bulgares rejettent la Russie en tant qu’État modèle. Seul un quart des Bulgares fait confiance au président russe Vladimir Poutine, dont le soutien n’a cessé de décliner depuis le début de la guerre en Ukraine, selon une enquête représentative au niveau national réalisée par Alpha Research et présentant les attitudes du public en avril. Lire la suite (en anglais). 

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

La Roumanie envoie les modifications de sa loi sur la justice à Bruxelles. Le ministère roumain de la Justice a envoyé à la Commission européenne, pour consultation, un projet de nouvelles lois régissant le système judiciaire et les codes pénaux du pays. Lire la suite (en anglais).

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

ZAGREB

La Croatie va observer une journée dédiée aux survivants du cancer. Cette année, environ 170  000 survivants du cancer assisteront à la première journée nationale des survivants du cancer en Croatie. Lire la suite (en anglais). 

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

LJUBLJANA 

L’adversaire de Janez Janša est en tête des sondages dans la dernière semaine de campagne. Robert Golob, un ancien cadre du secteur de l’énergie qui n’avait pas de parti avant janvier, a dépassé le Premier ministre Janez Janša dans les sondages, à une semaine du scrutin. Lire la suite (en anglais).

(Sebastijan R. Maček | sta.si)

BELGRADE 

Une pétition contre les sanctions imposées la Russie présentée à Belgrade. Une pétition contre l’imposition de sanctions à la Russie a été présentée lundi à Belgrade après avoir recueilli les signatures de 200 personnalités, dont les universitaires Matija Becković, Kosta Čavoški et Vasilije Krestić, les évêques de l’Église orthodoxe serbe Irinej et David, le cinéaste Emir Kusturica et l’ancien ambassadeur en Russie Slavenko Terzić. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

PODGORICA 

Arrestation de l’ancienne présidente de la Cour suprême du Monténégro. Vesna Medenica, qui a dirigé la Cour suprême du Monténégro pendant 17 ans, a été arrêtée lundi pour des crimes en col blanc présumés, juste avant de prendre un vol à l’aéroport de Podgorica. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PRISTINA

Le Kosovo accueille la première journaliste ukrainienne réfugiée. La journaliste d’Open Democracy Lyudmila Makey est la première journaliste ukrainienne déplacée par la guerre à s’installer au Kosovo dans le cadre du programme «  Journaliste en résidence  ». Le Kosovo a par ailleurs exprimé la volonté d’accueillir jusqu’à 5  000 réfugiés ukrainiens. Lire la suite (en anglais).

(Barbara Halla | Exit.al)

TIRANA

Les maladies non transmissibles devraient progresser dans l’Albanie post-pandémie. Les cas de maladies pulmonaires chroniques, de diabète et de cancer vont augmenter en Albanie au cours de la prochaine décennie en raison de la pandémie de Covid-19 et du vieillissement de la population du pays, selon la stratégie nationale de santé 2021-2030. Lire la suite (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA:

  • UE : La commission Pegasus du Parlement européen présente ses conclusions / La commission spéciale sur la pandémie de Covid-19 se réunit.
  • Appel vidéo entre le président américain Joe Biden et les dirigeants de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, de la Pologne, de la Roumanie, du Royaume-Uni, du Canada, de l’UE et de l’OTAN sur l’Ukraine.

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor, Sofia Stuart Leeson]

Subscribe to our newsletters

Subscribe