L’Eurovision exacerbe les tensions entre Sofia et Skopje

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA | SKOPJE

L’Eurovision exacerbe les tensions entre Sofia et Skopje. Le concours Eurovision a une nouvelle fois attisé les tensions entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord, après que Sofia a exprimé sa « perplexité » face à la campagne négative menée en Macédoine du Nord contre son propre représentant à l’Eurovision 2021, Vasil Garvanliev, qui, après avoir annoncé sa citoyenneté bulgare, a fait l’objet de commentaires politiques acerbes et pourrait voir sa participation au concours interrompue par un comité créé au sein de la radio-télévision macédonienne, MRTV. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

BERLIN

Antony Blinken met en garde l’Allemagne contre le gazoduc Nord Stream 2. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré mardi (23 mars) que le gazoduc Nord Stream 2 en cours de construction entre la Russie et l’Allemagne allait à l’encontre des intérêts de l’Union européenne et pouvait porter atteinte à l’Ukraine. (Euractiv.com ave Reuters)

PARIS

L’association Anticor porte plainte pour favoritisme dans l’attribution des contrats relatifs à l’application TousAntiCovid. Ces contrats n’auraient été soumis à aucune procédure de passation de marché public. Selon Anticor, le gouvernement est obligé de procéder à un appel d’offres pour toute marché de fournitures et de services supérieur à 139.000 euros. Le coût d’exploitation de l’application TousAntiCovid étant estimé à 200.000 à 300.000 euros par mois, l’association considère que la mise en concurrence était obligatoire pour « garantir la transparence (…) dans l’usage de l’argent public ». Le manquement du gouvernement dans cette affaire aurait un « impact sur la vie démocratique mais également sur les comptes publics » – raison pour laquelle Anticor a décidé de saisir la Cour de Justice de la République. (Magdalena Pistorius, Euractiv France)

BRUXELLES

Le Comité de concertation discute d’un éventuel confinement. Alors que le gouvernement belge a reporté l’assouplissement des mesures la semaine dernière, une réunion anticipée du Comité de concertation du pays se penchera mercredi (24 mars) sur des mesures éventuellement plus restrictives. La réunion a été avancée de vendredi en raison de l’augmentation rapide de cas d’infection par le SARS-CoV-2. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

LUXEMBOURG

Le Luxembourg va utiliser l’argent de l’UE pour devenir plus numérique. Le Luxembourg souhaite utiliser les fonds de l’UE pour moderniser son secteur de la santé et former les travailleurs à des compétences plus numériques, dans le cadre d’une série de mesures visant à aider le pays à se remettre du choc économique de la pandémie. Le Grand-Duché devrait obtenir environ 93,53 millions d’euros de Bruxelles au cours des trois prochaines années, a indiqué le gouvernement dans son « plan de relance et de résilience » ce mois-ci. (Anne Damiani, Euractiv France)

VIENNE

Des mesures plus sévères dans les Länder de l’Est. L’est de l’Autriche est le plus touché par l’actuelle vague du nouveau coronavirus. Pour discuter des solutions, les gouverneurs de Vienne, de la Basse-Autriche et du Burgenland se sont réunis au cours d’un sommet spécial, où ils ont négocié jusque tard dans la nuit. Des mesures concrètes seront annoncées mercredi (24 mars). Elles n’ont certes pas encore été divulguées à la presse, mais de nouvelles restrictions sont probables. Un confinement devra été déclaré dans ces régions, a fait savoir le ministre de la Santé Rudolph Anschober. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Boris Johnson admet des erreurs dans la gestion de la pandémie. Mardi (23 février), lors d’une conférence de presse marquant un an depuis le premier confinement, le Premier ministre Boris Johnson a concédé avoir commis de nombreuses erreurs dans sa gestion de la pandémie. Lire plus… (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Le gouvernement irlandais approuve un projet de loi sur le climat. Le gouvernement irlandais a approuvé un projet de loi ambitieux sur le climat visant à mettre l’Irlande sur la voie de la neutralité carbone d’ici à 2050 et à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 51 % d’ici à 2030. (Paula Kenny, Euractiv.com)

STOCKHOLM | LISBONNE

Stockholm veut combler l’échappatoire fiscale pour les retraités en Suède et au Portugal. Le gouvernement suédois des sociaux-démocrates et des Verts a annoncé lundi (22 mars) qu’il souhaitait dissoudre l’accord qui a permis aux retraités suédois de bénéficier d’exonérations fiscales à la fois en Suède et au Portugal grâce à un vide juridique. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Covid-19 : l’Italie réduira progressivement le soutien économique d’ici à la fin de l’année. Les mesures de soutien à l’économie italienne frappée par la crise de la Covid-19 seront progressivement réduites d’ici à la fin de l’année 2021, a annoncé mardi (23 mars) le ministre italien de l’Économie Daniele Franco lors d’un débat en ligne sur Bloomberg avec son homologue britannique Rishi Sunak. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Nouvelles accusations de fraude à l’encontre d’un ancien directeur du FMI. Mardi (23 mars), l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Rodrigo Rato, a fait face à de nouvelles accusations de fraude fiscale, de corruption et usage de faux formulées par des procureurs espagnols chargés de la lutte contre la corruption. (Euroefe)

LISBONNE

Le processus de vaccination de l’UE « ne s’est pas bien déroulé ». Le processus européen de vaccination contre la Covid-19 « ne s’est pas bien passé », a déclaré le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, ajoutant que l’UE ne pouvait pas être « une masse d’égoïsme ». (Inês Escobar de Lima & João Godinho, Lusa.pt)

ATHÈNES

L’économie grecque devrait croître de 2,7 % en 2021. Le rapport sur les perspectives économiques de l’Office national du budget du Parlement indique que l’économie grecque devrait croître de 2,7 % en 2021. Le chef de l’Office, Frangiskos Koutentakis, a présenté le rapport mardi (23 mars). M. Koutentakis a mentionné que l’analyse était basée sur le développement de la pandémie ainsi que sur les interventions fiscales et les mesures restrictives. (Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

La République tchèque est à la traîne dans le déploiement des vaccins. Selon un document consulté par le partenaire médiatique d’Euractiv République tchèque, Hospodářské noviny, les fabricants de vaccins livreront davantage de doses aux pays de l’UE qui ont commandé de plus grandes quantités de vaccins, laissant la Bulgarie, la Croatie, la Slovaquie, la Lettonie, la République tchèque et l’Estonie dans l’incapacité de vacciner la moitié de leur population d’ici à juin. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Une eurodéputée de l’opposition hongroise « fière » d’être visée par les sanctions chinoises. Katalin Cseh, députée européenne de l’opposition hongroise, s’est dite fière, mais surprise, que la Chine ait pu l’interdire de séjour sur son territoire lundi (22 mars), d’autant que cela n’a fait que renforcer les réserves sur l’accord d’investissement UE-Chine, actuellement en cours de négociation, a déclaré la législatrice à Telex. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

La présidente slovaque demande au premier ministre Igor Matovič de démissionner. La présidente slovaque Zuzana Čaputová a appelé le Premier ministre Igor Matovič à démissionner afin que la reconstruction du gouvernement puisse commencer sous un nouveau dirigeant, dans une déclaration diffusée en direct à la télévision mardi (23 mars). (Marián Koreň, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer