La Lituanie veut des sanctions européennes contre le chef des trolls russes

[EPA/ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / KRE]

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VILNIUS

Des parlementaires lituaniens demandent à l’UE de sanctionner Evgueni Prigozhin. Des députés lituaniens font pression pour que le Russe Evgueni Prigozhin, un oligarque proche de Poutine, figure sur la liste des sanctions de l’UE. Cet homme est lié à la société militaire privée russe Wagner, qui a été déployée en Ukraine, en Syrie et dans plusieurs pays africains, selon le Baltic News Service. Mais il est surtout connu comme l’homme derrière l’usine de trolls » de Saint-Pétersbourg, qui produit des fausse information en quantité pour influencer le débat international. Cette agence baptisée IRA (Internet Research Agency) et son armée de trolls ont notamment interféré dans le déroulement de l’élection présidentielle américaine en 2016. (Lithuanian Radio and Television)

BERLIN

L’extrême-droite condamnée après l’attentat de Hanau. Après la fusillade de Hanau, qui a fait 11 morts dans la nuit du 19 février, de nombreux dirigeants allemands ont rapidement condamné le racisme et l’extrême-droite. Cette tuerie, la dernière d’une série d’attaques commises par la droite l’année dernière, constitue l’un des actes de violence les plus meurtriers depuis la réunification allemande. (Sarah Lawton | Euractiv Allemagne)

PARIS

Macron attend son heure sur le budget de l’UE. Le chef de l’État français prendra « le temps qu’il faut » pour « parvenir à un accord ambitieux » concernant le budget de l’UE, a déclaré Emmanuel Macron lors du Sommet européen extraordinaire qui s’est déroulé à Bruxelles hier. (Euractiv France)

BRUXELLES

Carnaval antisémite. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, a appelé la Belgique à « condamner et interdire » le carnaval d’Alost, qu’il a qualifié de « manifestation antisémite » sur Twitter. En décembre dernier, ce carnaval annuel avait été retiré de la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO sur laquelle il figurait depuis 2010 pour antisémitisme, parce que l’un des chars représentait des caricatures de Juifs orthodoxes avec le nez et les doigts crochus protégeant un coffre-fort. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

VIENNE

Le stratagème des dons au FPÖ dévoilé. Dans la « vidéo d’Ibiza », enregistrée secrètement, qui a provoqué la démission de l’ancien vice-ministre Heinz-Christian Strache (FPÖ), l’homme politique aurait mentionné une méthode de dissimulation des dons politiques au trésor public. Des donateurs versaient de l’argent à des associations sans affiliation officielle à un parti, mais dont étaient membres des alliés du FPÖ qui transféraient ensuite l’argent.

Les enquêteurs pensent avoir trouvé quatre associations de ce type ayant reçu des sommes importantes de sociétés telles que le fabricant d’armes Steyr Arms. Selon les enquêteurs, Heinz-Christian Strache avait activement cherché des donateurs, même si les associations n’avaient aucun lien officiel avec lui ou le parti. Il est donc présumé que les dons étaient censés lui revenir. (Philipp Grüll | Euractiv Allemagne)

HELSINKI

Témoins de Jéhovah non acceptés. Depuis 2017, sur les deux cents témoins de Jéhovah venus de Russie pour demander l’asile en Finlande, 90 % ont vu leur demande rejetée, selon le service finlandais de l’immigration. Cela signifie qu’un nombre croissant de témoins de Jéhovah sont expulsés vers la Russie, tandis que d’autres attendent dans l’incertitude. (Pekka Vänttinen | Euractiv.com)

LONDRES

Les experts britanniques ne quitteront pas l’EFSA. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) gardera les experts britanniques dans ses rangs après le Brexit, car la science ne reconnaît pas les frontières « et nous voulons [employer] les meilleurs [spécialistes]», a déclaré Bernhard Url, le directeur exécutif de l’EFSA à Euractiv. Nous continuerons ainsi à employer une vingtaine d’employés britanniques, a-t-il ajouté. (Sarantis Michalopoulos | Euractiv.com)

DUBLIN

Rapport irlandais sur les données. La commissaire irlandaise à la protection des données, Helen Dixon, a présenté hier le rapport 2019 du centre de protection des données irlandais, où sont détaillés leurs travaux pour la première année civile complète depuis l’introduction du règlement général sur la protection des données (RGPD). (Samuel Stolton | Euractiv.com)

ROME

Tir à la corde. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a accepté la demande de rencontre du leader d’Italia Viva, Matteo Renzi. « Ma porte est toujours ouverte, nous nous verrons la semaine prochaine », a déclaré le Premier ministre à son arrivée au Sommet européen le 19 février. Après leur rencontre, Giuseppe Conte viendra au Parlement pour présenter l’Agenda 2023, qui comprend une série de priorités visant à relancer l’économie italienne. (Gerardo Fortuna | Euractiv.com)

MADRID

Rencontre entre le Premier ministre espagnol et le président catalan. Après le refus du président séparatiste catalan Quim Torra de rencontrer le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sánchez pour des entretiens bilatéraux ce 24 février en raison d’un « agenda chargé », les deux hommes se rencontreront finalement mercredi 26 février pour discuter de la « crise politique » en Catalogne. (Euroefe)

LISBONNE

Premier pas vers la dépénalisation de l’euthanasie. Le Parlement portugais a approuvé cinq projets de loi pour dépénaliser l’euthanasie le 20 février, une première étape dans le processus législatif de dépénalisation de la mort médicalement assistée au Portugal. Une fois que la Commission parlementaire se sera mise d’accord sur un texte final, celui-ci sera soumis à un vote devant les 230 députés du parlement. (Lusa.pt)

ATHÈNES

Le Premier ministre grec déçu par les réductions prévues de la PAC. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis s’est opposé hier aux réductions de la cohésion et de la politique agricole commune : « Elles ont contribué à maintenir la Grèce dans l’euro », a-t-il déclaré, ajoutant que la PAC est extrêmement importante pour la Grèce. Il a également qualifié d’« erreur » les projets de réduction des fonds destinés à la lutte contre la crise migratoire, affirmant que cela ne reflète pas l’attente des citoyens européens pour une solution permanente à ce problème. (Sarantis Michalopoulos |Euractiv.com)

BUDAPEST

Une sortie de la CEDH ? La Hongrie envisage de suspendre sa compétence à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) et de se retirer de la Convention européenne des droits de l’homme, selon Imre Vejkey, l’adjoint du parti de coalition au pouvoir, le KDNP. (Željko Trkanjec | Euractiv République tchèque)

PRIŠTINA

Richard Grenell continuera à s’occuper du dialogue. Alors que l’ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grenell, a été nommé hier chef intérimaire des services de renseignement, il conservera le poste d’envoyé spécial américain pour les négociations de paix entre la Serbie et le Kosovo, a rapporté la chaine américaine Voice of America.

Richard Grenell nie également le fait que les États-Unis continuent à soutenir l’échange de territoire entre le Kosovo et la Serbie. « Fake news. Et vous n’avez jamais appelé ou écrit pour demander. Je suis pour ce que les parties s’accordent à faire — je me concentre sur le développement économique, pas sur la politique », a twitté l’Américain. (Željko Trkanjec |Euractiv République tchèque)

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.