L’UE a perdu sa « crédibilité » dans la défense de l’État de droit, selon un ministre allemand

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

UNION EUROPÉENNE

L’UE a perdu sa « crédibilité » dans la défense de l’État de droit, d’après un ministre allemand. Le ministre allemand des Affaires européennes, Michael Roth, a déclaré mardi (18 mai) que l’UE n’avait pas été assez ferme pour faire respecter l’État de droit et avait perdu toute crédibilité auprès des pays qui ne le respectent pas.

« Je veux être très honnête. L’UE n’a pas été assez ferme dans la défense et dans le renforcement de l’État de droit. Nous avons perdu beaucoup de notre crédibilité, surtout dans les États membres où l’État de droit est sous pression, et c’est une charge assez lourde pour le Conseil », a déclaré le ministre allemand lors d’un événement à Coimbra.

Face à cette situation, le trio de la présidence tournante actuelle du Conseil de l’UE, composé de l’Allemagne, du Portugal et de la Slovénie, et la Commission européenne ont déployé de grands efforts en vue de la création de deux mécanismes destinés à protéger et à renforcer l’État de droit dans le bloc, a ajouté M. Roth. (Beatriz Céu, Lusa.pt)

Pacte migration et asile : le Portugal « se battra jusqu’à la dernière minute ». La présidence portugaise du Conseil de l’UE « se battra jusqu’à la dernière minute de son mandat » pour un accord sur le Pacte sur les migrations et l’asile proposé par la Commission européenne, a déclaré mardi (18 mai) le ministre des Affaires étrangères devant le Parlement européen. Lire plus… (André Curvelo Campos, Lusa.pt)

Lire également : La CEDH valide le refus de reconnaître la filiation d’un enfant né d’une GPA à l’étranger

BERLIN

Heiko Maas promet 40 millions d’euros pour les civils de Gaza. À la veille de la réunion en ligne des ministres des Affaires étrangères de l’UE, qui se tiendra mardi (25 mai) et dont l’objectif est de discuter de la situation actuelle entre Israël et la Palestine, Heiko Maas, a réaffirmé l’engagement de son pays vis-à-vis d’Israël et a promis de verser 40 millions d’euros d’aide humanitaire à la population de Gaza. (Nikolaus J. Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

PARIS

Le déconfinement se poursuit en France. À partir d’aujourd’hui, un certain nombre de restrictions sanitaires sont allégées. Le couvre-feu est notamment décalé à 21 h et les restaurants pourront rouvrir leurs terrasses en accueillant jusqu’à 6 personnes par table. Les commerces dits non essentiels, les musées et cinémas peuvent également rouvrir leurs portes, en respectant néanmoins des jauges strictes. Le télétravail sera maintenu. (Magdalena Pistorius, EURACTIV France)

BRUXELLES

Chasse à l’homme pour un soldat lourdement armé. Une chasse à l’homme est en cours depuis lundi (17 mai) dans la province du Limbourg pour retrouver un soldat professionnel ayant « potentiellement des sympathies avec l’extrême droite », qui avait auparavant proféré des menaces à l’encontre du plus grand virologue du pays, Marc van Ranst. Le soldat recherché figurait sur la liste des terroristes de l’OCAD, l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace, ont révélé les médias belges. Selon De Morgen, le militaire aurait laissé une lettre d’adieu dans laquelle il écrit qu’il continuerait à s’opposer aux politiques et virologues, et ce au péril de sa vie. Il n’a toujours pas été retrouvé à ce jour. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

LONDRES

Les agriculteurs britanniques craignent l’accord commercial avec l’Australie. Les agriculteurs britanniques craignent la rupture de stock si un commercial avec l’Australie supprime les droits de douane et les quotas sur les importations de bœuf et d’agneau, entre autres. Lire plus… (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

DUBLIN

La protection de l’accord du Vendredi Saint nécessite une approche « pratique ». « Nous sommes au début de la saison des marches [organistes] et (nous aurons) suffisamment de tensions et de problèmes. Il convient d’y répondre de manière pratique et de traiter avec attention toutes les parties », a déclaré l’ancien Premier ministre irlandais Bertie Ahern en référence au protocole sur l’Irlande du Nord lors d’un séminaire virtuel organisé mardi (18 mai) par l’Institute of International and European Affairs (IIEA), révèle l’Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

HELSINKI

Le Parlement finlandais approuve finalement le plan de relance pour l’Europe. Après près d’une semaine de reports, les députés finlandais ont approuvé mardi après-midi (18 mai) le plan de relance pour l’Europe par une large marge de 134 à 57, avec deux abstentions et six absents. Lire plus… (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

Selon le Premier ministre italien, l’Europe doit répondre de la même manière à la pandémie en Afrique. S’exprimant lors du sommet sur le financement des économies africaines qui s’est tenu mardi (18 mai) à Paris, le Premier ministre italien Mario Draghi a déclaré : « Aujourd’hui, nous avons commencé à organiser des réponses pour l’Afrique comme nous l’avons fait pour l’Europe et les États-Unis. »  Lire plus… (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

La crise migratoire à la frontière hispano-marocaine déclenche une dispute diplomatique. L’Espagne sauvegardera « l’intégrité territoriale » des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla après que 6 000 migrants illégaux en provenance du Maroc ont pénétré sur le territoire espagnol lundi soir (17 mai), a déclaré mardi (18 mai) le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sánchez. (EuroEFE)

Lire également : Madrid hausse le ton contre Rabat après l’arrivée massive de migrants à Ceuta

VARSOVIE

La Pologne va rejoindre le programme pilote de certificats de vaccination. Le porte-parole du ministère polonais de la Santé, Wojciech Andrusiewicz, a annoncé que la Pologne participerait à un programme pilote de certificats de vaccination, à partir du 1er juin. (Monika Mojak, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Covid-19 : la République tchèque va dissoudre l’équipe d’experts MeSES. Le ministère tchèque de la Santé a décidé de dissoudre son partenariat avec MeSES, le groupe intersectoriel chargé de conseiller le gouvernement tchèque sur les mesures de lutte contre la Covid-19. (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

Lire également : Le président tchèque présente ses excuses aux Serbes pour les bombardements de l’OTAN

BUDAPEST

La nouvelle loi sur les ONG suscite des doutes auprès des groupes de défense des droits de l’homme. La majorité au pouvoir au Parlement hongrois a adopté la nouvelle loi sur les ONG, qui abroge le projet de loi précédemment déclaré incompatible au droit européen par la CJUE. Cependant, les groupes de défense des droits de l’homme estiment que le fondement juridique du projet de loi de remplacement est également douteux. (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

Lire également : Israël-Palestine : l’UE, sans la Hongrie, appelle à un cessez-le-feu

BRATISLAVA

La Slovaquie commence à distribuer des certificats de vaccination temporaires. Les Slovaques vaccinés contre la Covid-19 ne sont pas encore autorisés à voyager à l’étranger, car la Slovaquie n’a pas encore fourni à ses citoyens un certificat de vaccination uniforme. (Marián Koreň, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer