L’UE évalue la validité de la troisième injection de vaccin contre la Covid-19

La direction de la Commission européenne discute actuellement avec les scientifiques de la durée pendant laquelle une troisième dose est efficace pour protéger contre la Covid-19. [Shutterstock / Andreas Prott]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

ROME

L’Italie envisage de raccourcir la validité des pass Covid et remet en question les tests antigéniques rapides. Le gouvernement italien envisage de revoir la durée de validité des pass Covid à la baisse, passant de douze à neuf ou six mois, ainsi que la possible suppression des tests antigéniques comme critère d’éligibilité pour la délivrance des certificats Covid.

Cette volonté de révision est apparue après une déclaration de l’Institut national de la santé italien faite dimanche selon laquelle l’efficacité des vaccins diminue fortement six mois après la fin du cycle vaccinal.

Les experts s’orientent vers une réduction drastique de la validité car, comme l’explique l’Institut, la baisse de l’efficacité des vaccins avant et après six mois à compter de la date d’administration « chute de 25,5 points, passant de 75,5 à 50,2 pour les infections. En ce qui concerne les formes graves entraînant une hospitalisation ou un séjour en soins intensifs, elle ne chute que de 9,7 points (de 91,8 à 82,1) ».

Des doutes subsistent également quant à la fiabilité des tests antigéniques rapides. En effet, selon les experts, le pourcentage de faux négatifs pourrait mettre en danger le mécanisme de testing et de suivi.

En ce moment, l’Italie est au milieu d’une quatrième vague de Covid, et le nombre de cas est en forte augmentation. Par rapport à la semaine dernière, on constate une augmentation de 26,3 % de nouveaux cas, de 18,9 % de décès et de 15,6 % de nouvelles admissions en soins intensifs.

Comme rapporté précédemment dans Les Capitales, l’Italie relance sa campagne de vaccination dans le but de contenir l’infection. Mercredi dernier, le ministre de la santé Roberto Speranza a déclaré que les troisièmes doses seront disponibles pour les personnes âgées de 40 à 60 ans à partir du 1er décembre. Le gouvernement attendra deux semaines avant de prendre toute décision, car celle-ci dépendra des résultats de cette campagne de vaccination pour la troisième dose.

(Eleonora Vasques | EURACTIV.com)

RAPPORT SPECIAL EUROPEEN

Les agriculteurs britanniques demandent le soutien du gouvernement pour atteindre une agriculture « zéro émission ». Les agriculteurs britanniques ont défini une stratégie ambitieuse visant à atteindre des émissions de gaz à effet de serre (GES) neutres dans l’agriculture d’ici 2040. Mais pour que tous les agriculteurs y contribuent, le gouvernement devrait intervenir et leur fournir les moyens nécessaires, a confié la National Farmers’ Union of England and Wales (NFU) à EURACTIV. Lire l’article complet.

BERLIN

Crise biélorusse : la campagne contre la désinformation du Ministère allemand des Affaires étrangères fait son retour. Face à la multiplication des fausses informations visant à attirer d’éventuels réfugiés vers la Biélorussie dans ce que les dirigeants ont appelé une «  attaque hybride  » du régime de Loukachenko, le Ministère allemand des Affaires étrangères a décidé d’actualiser son initiative d’information multilingue.

(Nikolaus J. Kurmayer  | EURACTIV Allemagne

PARIS

Journée de commémoration en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015. Six ans après les attaques terroristes de Paris qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés, une journée de commémoration était organisée samedi 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. La maire de Paris Anne Hidalgo et le Premier ministre Jean Castex ont déposé des gerbes de fleurs devant les terrasses des cafés parisiens. Ils se sont également recueillis au Stade de France et devant le Bataclan. En début d’après-midi, la vice-présidente des États-Unis Kamala Harris a déposé des fleurs en face de la terrasse du bar Le Carillon.
Cette journée était particulièrement symbolique, car se déroule en ce moment même le procès des attentats du 13 novembre 2015, les plus meurtriers que la France n’ait jamais connu.

(Clara Bauer-Babef | EURACTIV France)

VIENNE

Les Autrichiens qui n’ont pas été vaccinés contre la Covid-19, soit environ 25 % de la population, seront placés en confinement complet à partir de lundi 15 novembre. Mais selon les experts, des mesures supplémentaires seront bientôt nécessaires pour lutter contre la hausse des taux d’infection. Lire plus.

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME-UNI – IRLANDE

DUBLIN 

L’Irlande n’exclut pas la mise en place de nouvelles restrictions car l’augmentation des cas de Covid-19 est «  extrêmement  » préoccupante. De nouvelles restrictions ne sont pas à exclure, a déclaré le Taoiseach irlandais Micheál Martin, qui s’est dit «  extrêmement préoccupé  » par l’augmentation des cas de COVID-19 dans le pays.

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

TALLINN

La Russie pourrait finalement ratifier l’accord frontalier de 2014 avec l’Estonie. Après une réunion entre les Ministères des Affaires étrangères estonien et russe, des responsables du Ministère des Affaires étrangères estonien ont déclaré que la Russie semblait de plus en plus disposée à enfin ratifier l’accord frontalier de 2014. C’est ce que rapporte l’agence de presse ERR News. Il n’y a eu de déclarations officielles d’aucune des parties.

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

MADRID

Les autorités cubaines rétablissent les permis de travail de deux des cinq journalistes d’EFE. Dimanche, les autorités cubaines ont rétabli les permis de travail de deux des cinq journalistes de l’équipe de l’Agencia Efe dont les cartes de presse avaient été retirées.

ATHENES

Les services de renseignements grecs surveillent les antivax et les défenseurs des droits des réfugiés. Le service national de renseignement (NIS) semble avoir reçu l’ordre du bureau du Premier ministre de surveiller les citoyens qui s’opposent aux mesures de lutte contre la pandémie et les travailleurs de la santé qui ont été suspendus mais protestent. Le NIS a également ciblé des personnes activement engagées dans situation des réfugiés.

(Matthaios Tsimitakis | EURACTIV Grèce)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

La Pologne, la Lituanie et la Lettonie envisagent de déclencher l’article 4 de l’OTAN. La Pologne est en pourparlers avec la Lituanie et la Lettonie sur l’opportunité de demander des consultations au titre de l’article 4 de l’OTAN pour discuter de la crise à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, a déclaré dimanche 14 novembre le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. Lire plus.

(Alexandra Brzozowski | EURACTIV.com)

PRAGUE

La République tchèque veut venir en aide à la Pologne en matière de protection des frontières. Les démocrates civiques (ODS, ECR) ont demandé au gouvernement tchèque sortant d’envoyer des policiers en Pologne afin d’aider le pays voisin à faire face aux crises migratoires qui se déroulent actuellement aux frontières entre la Pologne et la Biélorussie.

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Orbán restera au volant du Fidesz. Lors du 29e congrès du Fidesz, dimanche 14 novembre, le Premier ministre Viktor Orbán a été confirmé à la tête du parti au pouvoir pour deux années supplémentaires, rapporte Telex, promettant que les trois dernières décennies n’étaient qu’un « échauffement ». Lire plus.

(Vlagyslav Makszimov | EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

La Slovaquie se lance dans la réforme fiscale mandatée par Bruxelles. Dimanche, le ministre des Finances Igor Matovič a présenté la première partie de la réforme des prélèvements fiscaux sur les familles. Cette réforme majeure du système slovaque fait partie du plan de relance de Bratislava financé par l’UE et s’appuie sur la déclaration de programme du gouvernement.

(Lucia Yar | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

Le gouvernement bulgare pourrait être formé après les élections. Le GERB et le nouveau projet politique libéral pro-européen «  Nous continuons le changement  » sont en lice pour la première place aux élections parlementaires en Bulgarie.

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

Les importations roumaines de gaz en hausse de 60 %. La Roumanie a importé plus de 2,06 millions de tonnes d’équivalent pétrole de gaz naturel au cours des neuf premiers mois de l’année, soit une hausse de 59,3 % par rapport à la même période de 2020. La production locale a été de 5,4 millions de tonnes au cours de la période analysée, soit une augmentation de 1,2 % par rapport aux neuf premiers mois de l’année dernière, selon les données de l’institut de statistiques.

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)


AGENDA:

  • Croatie: Le président Zoran Milanović rencontre le pape François, tandis que le président du Parlement croate, Gordan Jandroković, rencontre son homologue slovaque Boris Kollar.
  • Serbie: Le ministre des Affaires étrangères Nikola Selakovic se rend en Belgique, où il rencontrera des responsables de l’Union européenne et participera à la réunion ministérielle du processus de coopération de l’Europe du Sud-Est.
  • Kosovo: Le Premier ministre croate rencontrera Andrej Plenković du Kosovo. 

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe