Hongrie. L’amendement constitutionnel « mère – femme, père – homme » est adopté

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [EPA/FRANCISCO SECO]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BUDAPEST

L’amendement constitutionnel « mère – femme, père – homme » est adopté. Le Parlement hongrois a approuvé mardi (15 décembre) des amendements à la constitution qui proclament, entre autres, que « la mère est une femme, le père est un homme ».

Celle-ci stipule désormais également que « la Hongrie protège le droit des enfants à s’identifier en fonction de leur sexe à la naissance » et « l’éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l’identité constitutionnelle de la Hongrie et la culture chrétienne ». Le même jour, le Parlement a aussi adopté un projet de loi d’après lequel les personnes célibataires doivent obtenir une autorisation ministérielle spéciale pour adopter. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Huit pays européens unissent leurs forces dans le cadre d’une campagne de vaccination. Les ministres de la Santé de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Espagne, de la France, de l’Italie, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la Suisse ont publié une déclaration dans laquelle ils s’engagent à coordonner leurs efforts pour une utilisation sûre, efficace et transparente du vaccin contre la Covi-19. (Euractiv.com)

BERLIN

La CDU s’en prend à la radiodiffusion publique. L’Union chrétienne-démocrate (CDU) pourrait s’en prendre aux réseaux publics de radiodiffusion du pays à l’approche des élections de 2021, à la suite d’une proposition de la commission fédérale d’experts sur l’économie, l’emploi et les impôts du parti appelant à leur privatisation. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

BRUXELLES

La Belgique pourrait commencer à vacciner avant le 5 janvier. Après que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’elle se réunirait lundi prochain (21 décembre) pour évaluer l’approbation du vaccin Pfizer/BioNTech, le Premier ministre belge Alexander De Croo a déclaré que la Belgique pourrait être prête à commencer la vaccination plus tôt si les premières doses étaient livrées plus tôt. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

« Déconfinons la culture ». C’est l’appel qu’ont lancé mardi 15 décembre différents acteurs du monde du spectacle et de la culture. La France a entamé hier une nouvelle étape du déconfinement : les attestations ne sont plus nécessaires, les commerces ont rouvert, mais pas les lieux culturels. Théâtres, musées, tribunes de stade etc. resteront fermés jusqu’au 7 janvier minimum, afin d’éviter les brassages de population.

Une décision qui s’est attiré les foudres du secteur qui a appelé à manifester dans toute la France. Sur la place de la Bastille à Paris, les manifestants étaient nombreux et les slogans divers : « Ouvrez les théâtres », « La culture, nourriture essentielle », pouvait-on lire sur les pancartes.

Invité hier matin sur Europe 1, le Premier ministre Jean Castex a souligné la volonté du gouvernement d’« accompagner ce secteur culturel ». « On va les indemniser. Une rallonge de 35 millions d’euros va être accordée au ministère de la Culture », a-t-il assuré. (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

VIENNE

De nouvelles lois antiterroristes sont à l’ordre du jour. Le paquet législatif antiterroriste complet du gouvernement autrichien, annoncé après l’attaque terroriste à Vienne le 2 novembre, sera présenté mercredi (16 décembre), avec une semaine de retard.

Bien que le contenu exact du paquet reste incertain, un registre obligatoire pour les imams qui sont actifs en Autriche sera introduit, a fait savoir le quotidien Der Standard. Les mosquées seront également plus faciles à fermer, bien que la communauté musulmane doive être impliquée dans tous ces processus, a ajouté le média autrichien. Des questions telles que l’introduction d’un nouveau type d’infraction punissable dans le code juridique sont toujours en cours de débat. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Le projet de loi britannique sur le marché intérieur franchit la ligne d’arrivée. Le projet de loi controversé sur le marché intérieur a finalement franchi la ligne d’arrivée mardi (15 décembre) après que le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson a accepté des concessions qui donneront de la flexibilité aux administrations décentralisées en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Le projet de loi, qui régira les échanges commerciaux au Royaume-Uni, avait menacé de faire dérailler les négociations avec l’UE sur un accord commercial post-Brexit, car il comprenait des dispositions permettant aux ministres de passer outre à l’accord de retrait. Cependant, celles-ci ont été retirées la semaine dernière après que le Royaume-Uni et l’UE sont parvenus à un accord sur la mise en œuvre de l’accord de sortie. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

HELSINKI

Le ministre finlandais des Affaires étrangères restera en fonction. Certes surveillé de près pendant un an, le ministre finlandais des Affaires étrangères Pekka Haavisto (Verts) a tout de même conservé la confiance du Parlement, comme en témoigne le vote des députés en faveur de son maintien en fonction mardi matin (15 décembre), avec 101 voix pour et 68 contre. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Le gouvernement italien « fait converger ses efforts » en matière de reprise, déclare M. Conte. L’ensemble du gouvernement « fait converger ses efforts » pour la relance économique du pays, a déclaré le Premier ministre italien Giuseppe Conte, bien que le partenaire de la coalition Italia Viva, dirigé par l’ancien Premier ministre Matteo Renzi, ait demandé une réunion pour discuter du report de la coordination du plan de relance. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

MADRID

Une liste de fournisseurs 5G « sûrs ». Le gouvernement espagnol va préparer une liste de fournisseurs de technologies mobiles « sûrs » pour le futur réseau local de 5G afin d’évaluer le niveau de risque, ce qui lui permettra d’éviter d’émettre une interdiction explicite à l’encontre du géant chinois Huawei ou de tout autre opérateur mobile. (Euroefe)

ATHÈNES

La Turquie se tourne vers l’UE après les sanctions américaines ? Athènes a salué les sanctions américaines contre deux ministères et trois fonctionnaires turcs concernant l’achat par Ankara du système antiaérien russe S-400. L’ambassadeur américain en Grèce, Geoffrey Pyatt, a informé mardi (15 décembre) le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, des sanctions de Washington. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

VARSOVIE

Jarosław Kaczyński sera vacciné contre la Covid-19. « Le leader du parti Droit et Justice (PiS) sera vacciné contre le coronavirus. Ceux qui découragent les autres de se faire vacciner se comportent de manière déraisonnable. Nous le faisons non seulement pour nous-mêmes, mais surtout pour les autres, que nous pourrions infecter. C’est une question de bien commun », a tweeté le chef du cabinet de M. Kaczyński, Michał Moskal.

Le gouvernement polonais a approuvé le programme national de vaccination, a déclaré mardi (15 décembre) le Premier ministre Mateusz Morawiecki. La Pologne a commandé 60 millions de doses à six entreprises, ce qui ne couvrira pas la totalité de la population de 38 millions d’habitants, car deux doses par personne sont nécessaires. (Aleksandra Krzysztoszek, Euractiv Pologne)

PRAGUE                                                                                                                                        

Les consultants d’EY chargés d’établir une stratégie de vaccination. Le ministère tchèque de la Santé a chargé la société de conseil Ernst & Young de concevoir une stratégie de vaccination contre la Covid-19. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BRATISLAVA

Les Slovaques préfèrent un confinement strict à des tests de masse plus nombreux. Si les gens avaient le choix, ils préféreraient un confinement strict avant un autre test de dépistage à grande échelle, comme l’a montré un nouveau sondage. L’Union des villes slovaques, une association de municipalités, a rejoint le club croissant des parties prenantes qui réclament un confinement immédiat. Le gouvernement devrait prendre une décision à ce sujet mercredi (16 décembre). (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer