Nouveau scandale concernant le principal candidat hongrois à la CJUE

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BUDAPEST

Le principal candidat hongrois à la CJUE aurait été choisi unilatéralement, sans sélection formelle. Aucune procédure de candidature publique ni aucune autre procédure de sélection officielle n’a précédé la nomination de Zoltán Csehi comme nouveau membre de la Cour de justice de l’Union européenne par la ministre hongroise de la Justice, Judit Varga. Selon des sources de Telex, M. Csehi avait été avocat dans le cabinet du prédécesseur de Mme Varga jusqu’en 2016 et avait peu d’expérience en droit européen avant d’être nommé au Tribunal de première instance de l’Union européenne la même année. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BERLIN

Quid du racisme en Allemagne un an après les attentats de Hanau? Un an après l’attaque terroriste raciste de Hanau qui a coûté la vie à neuf personnes de couleur de même que l’assaillant et sa mère, le sérail politique allemand analyse les efforts déployés pour lutter contre le racisme et l’extrémisme de droite dans le pays. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Paris pourra continuer à encadrer les locations Airbnb. La Cour de cassation a confirmé hier que la réglementation mise en place par la Ville de Paris était bien conforme au droit européen, et qu’elle était par ailleurs justifiée pour lutter contre la rareté des logements parisiens destinés à la location longue durée.

Concrètement, la municipalité peut maintenir la limitation à 120 jours de location maximum par an pour une résidence principale.

« Cette décision est une victoire historique de la Ville de Paris, elle clôt 5 années de poursuites judiciaires. Elle nous conforte dans notre choix de réglementer ces plateformes et donne des outils juridiques efficaces à toutes les collectivités françaises qui souhaitent réguler le marché de la location touristique », s’est réjouie la maire de Paris Anne Hidalgo. (Mathieu Pollet, Euractiv France)

BRUXELLES

Covid-19 : la Belgique passe de la catégorie la plus touchée à la moyenne européenne. Sur le plan des infections par le nouveau coronavirus, la Belgique se classe 16e sur 30 pays européens, avec 240 contaminations pour 100 000 habitants au cours des deux dernières semaines, selon les nouveaux chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Presque tous les pays voisins – à l’exception de l’Allemagne – sont actuellement en plus mauvaise posture. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le ministère de l’Intérieur menace de poursuivre un militant en justice. Le ministère autrichien de l’Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) menace d’engager une procédure en diffamation contre l’avocat et consultant politique Rudolf Fussi, qui critique régulièrement le gouvernement et la police sur YouTube. De son côté, l’opposition voit dans cette démarche une tentative de faire taire une voix critique. (Philipp Grüll, Euractiv France)

LONDRES

Boris Johnson exhorte le G7 à soutenir un traité de préparation aux pandémies. Le Premier ministre britannique Boris Johnson exhortera les dirigeants du G7 à soutenir un traité sur la préparation aux pandémies par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé, lors d’un sommet virtuel qui se tiendra vendredi (18 février). (Benjamin Fox, Euractiv.com)

HELSINKI

Covid-19 : un nouveau variant apparaît en Finlande. Les chercheurs des laboratoires Vita à Helsinki ont découvert un nouveau variant du coronavirus appelé Fin-796H, qui présente les mutations britannique et sud-africaine dans une combinaison « unique ». (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

TALLINN

L’Estonie se montre disposée à ratifier le traité frontalier avec la Russie. Le nouveau gouvernement estonien et sa ministre des Affaires étrangères, Eva-Maria Liimets, ont manifesté leur volonté d’avancer vers une résolution formelle du conflit frontalier avec la Russie, afin que l’Estonie ne soit plus le seul pays de l’UE à ne pas avoir signé de traité frontalier avec la Russie. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

L’Italie saisit les biens de huit personnes accusées de profiter de contrats publics d’EPI. Mercredi (17 février), la police financière italienne a saisi des actifs d’une valeur d’environ 70 millions d’euros appartenant à huit personnes, qui auraient utilisé leur influence et leurs relations personnelles comme intermédiaires pour « empocher » des commissions illégales d’une valeur de « dizaines de millions d’euros » sur des contrats publics d’équipements de protection individuelle (EPI).

Les huit accusés – qui ont organisé l’importation de 800 millions de masques en provenance de Chine pendant les premiers mois de la pandémie – ont été accusés de trafic d’influence, de commerce de biens volés et de blanchiment d’argent. Selon les magistrats, leur accès privilégié à la procédure d’achat a été rendu possible par la relation personnelle entre l’un des suspects et le patron de la cellule de crise italienne pour la pandémie, Domenico Arcuri. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

La dette de l’Espagne atteint son plus haut niveau depuis plus d’un siècle. En 2020, l’Espagne a augmenté sa dette de 112 438 millions d’euros, soit presque l’équivalent du coût annuel des pensions dans le pays, en raison du lourd impact de la pandémie de Covid-19. (Euroefe)

ATHÈNES

« Grèce-UE : 40 ans plus forts ensemble ». Alors que 2021 marque le 200e anniversaire de la révolution d’indépendance nationale de la Grèce, ce jeudi (18 février) a marqué le début d’un autre type de célébration : les 40 ans de Grèce dans l’UE. (Théodore Karaoulanis, Euractiv Grèce)

VARSOVIE

Le candidat au poste de commissaire aux droits de l’homme du PiS rejeté par le Sénat. La chambre haute du parlement polonais a rejeté jeudi (18 février) la candidature du vice-ministre des Affaires étrangères Piotr Wawrzyk (Droit et Justice, PiS) au poste de commissaire aux droits de l’homme après sa nomination le 22 janvier. Alors que 51 sénateurs s’y sont opposés, 48 étaient favorables à sa candidature, et un s’est abstenu. (Monika Mojak, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Les restrictions allemandes aux frontières entravent le voyage de Tomáš Petříček à Bruxelles. Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Tomáš Petříček (social-démocrate), qui avait prévu de se rendre en Belgique en voiture le 2 mars pour assister à des consultations avec les représentants tchèques auprès de l’UE, aura des difficultés à franchir la frontière allemande, car l’interdiction d’entrée et de transit de l’Allemagne, entrée en vigueur samedi, durera jusqu’au 7 mars. (Ondřej Plevák, Euractiv République tchèque)

BRATISLAVA

Les restrictions allemandes aux frontières menacent l’industrie slovaque. Plusieurs employeurs slovaques craignent que les nouvelles restrictions allemandes, qui obligent les poids lourds à présenter dès dimanche (21 février) un test de Covid-19 négatif au plus tard 48 heures après leur entrée en Allemagne en provenance d’Autriche ou de la République tchèque, ne « créent des perturbations majeures », y compris pour les conducteurs de camions slovaques venant de pays « à haut risque ». (Irena Jenčová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer