Olaf Scholz, Emmanuel Macron et Mario Draghi en visite en Ukraine : réel symbole ou politique intérieure ?

L’Allemagne et la France ont toutes deux été de plus en plus critiquées ces dernières semaines, plusieurs responsables ukrainiens ayant déclaré que les deux plus grands États membres de l’UE n’en faisaient pas assez pour soutenir les efforts de Kiev pour repousser l’invasion russe et qu’ils étaient trop réticents à couper les liens avec la Russie. [Shutterstock/Andreas Wolochow]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

EUROPE

Les dirigeants de l’Allemagne, de la France et de l’Italie se rendent dans la capitale ukrainienne ce jeudi 16 juin pour assurer leur soutien au pays déchiré par la guerre, dans l’espoir d’apaiser le mécontentement croissant suscité par leur soutien timide.

Toutefois, les analystes avertissent que cette visite, qui intervient alors que Bruxelles s’apprête à rendre son verdict sur la candidature de Kiev à l’Union européenne, a des fondements de politique intérieure et n’est pas susceptible de modifier la substance des politiques de Berlin, Paris et Rome à l’égard de l’Ukraine. Lire la suite.

(Oliver Noyan | EURACTIV.com)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

L’Ukraine et la sécurité énergétique en tête des priorités de la présidence tchèque de l’UE. Le gouvernement tchèque a présenté ses priorités pour sa présidence de l’UE à venir mercredi (15 juin), mettant en avant les questions du statut de candidat à l’UE de l’Ukraine, ainsi que la sécurité énergétique, rapporte EURACTIV République tchèque. Lire la suite (en anglais).

PARIS

Emmanuel Macron veut un « signal positif et clair » sur la candidature de la Moldavie à l’UE. Les européens « doivent » un « signal positif et clair » à la Moldavie sur sa demande d’adhésion, selon le président français Emmanuel Macron. Lire la suite.

(Davide Basso | EURACTIV France)

VIENNE

Le lancement de la nouvelle université autrichienne des compétences numériques est un « fouillis ». L’Institut des sciences numériques autrichien entrera en fonction en 2023 malgré les critiques formulées par le monde universitaire sur sa structure de financement, a décidé mercredi le Conseil des ministres. Lire la suite (en anglais).

(Laura Kabelka | EURACTIV Allemagne


ROYAUME-UNI ET IRLANDE

LONDRES

Les ministres ne sont pas découragés par le blocage par la Cour des droits de l’homme des vols de demandeurs d’asile vers le Rwanda. Les ministres britanniques insistent sur le fait qu’ils poursuivront leurs efforts pour expulser les demandeurs d’asile vers le Rwanda dans le cadre d’un accord de 120 millions de livres sterling, bien que le premier vol vers l’Afrique de l’Est ait été annulé mardi (14 juin) suite à une intervention de dernière minute de la Cour européenne des droits de l’homme. Lire la suite (en anglais).

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)

DUBLIN

L’Irlande s’associe à Microsoft pour renforcer la cybersécurité nationale. Le gouvernement irlandais a rejoint un programme dirigé par le géant technologique Microsoft pour renforcer la résilience nationale contre les cyberattaques. Lire la suite (en anglais).

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

HELSINKI

La Finlande ne doit pas attendre la Suède sur l’OTAN, selon le président de la commission des Affaires étrangères. La Finlande ne devrait pas se raccrocher à la Suède alors que les deux pays attendent que leur processus de candidature à l’OTAN se poursuive, a déclaré mardi le président de la commission des Affaires étrangères du Parlement, Jussi Halla-aho. Lire la suite (en anglais).

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)

VILNIUS

Les entreprises lituaniennes touchées par les sanctions chinoises peuvent désormais bénéficier de prêts. Le ministère de l’Économie a annoncé que les entreprises lituaniennes qui ont connu des difficultés en raison des sanctions chinoises peuvent désormais demander des prêts de fonds de roulement. Lire la suite (en anglais).

(Giedre Peseckyte | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

Gazprom annonce une réduction de 15 % de ses livraisons de gaz à l’Italie. Le géant russe Gazprom va réduire de 15 % ses livraisons de gaz à l’Italie en raison du conflit entre la Russie et l’Europe sur l’approvisionnement en énergie, a déclaré mercredi le géant de l’énergie. Lire la suite (en anglais).

(Margherita Montanari | EURACTIV Italie)

MADRID

Une vague de chaleur historique frappe l’Espagne. La vague de chaleur qui sévit en Espagne depuis la semaine dernière devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin de la semaine, avec des températures atteignant déjà 43,2 degrés celsius, a indiqué mercredi l’agence météorologique du pays, AEMET. Lire la suite (en anglais).

(Fernando Heller | EFE)

LISBONNE

Le Portugal crée des visas de travail de six mois et supprime les quotas d’immigration. Les étrangers peuvent désormais séjourner au Portugal pendant six mois en vertu d’un nouveau visa de recherche d’emploi qui a été approuvé mercredi et qui supprime le régime des quotas d’immigration, a annoncé Ana Catarina Mendes, ministre des Affaires étrangères et Parlementaires. Lire la suite (en anglais).

(Célia Paulo | Lusa Portugal)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

Les voyages scolaires israéliens en Pologne sont suspendus à la suite d’un différend sur la sécurité. Israël souhaitait reprendre l’organisation de voyages scolaires en Pologne mais s’est heurté à la résistance des autorités du pays, qui estiment que les voyageurs, accompagnés de gardes de sécurité armés du Shin Bet, le service de sécurité intérieure du pays, donnent le sentiment que la Pologne est un pays haineux et antisémite. Lire la suite (en anglais).

(Bartosz Sieniawski | EURACTIV Pologne)

BRATISLAVA

Les médias slovaques atteignent un niveau de confiance historiquement bas. La confiance dans les médias a atteint un niveau historiquement bas en Slovaquie, avec une baisse du nombre de personnes faisant confiance aux médias par rapport à l’année dernière, selon une nouvelle étude de l’Institut du journalisme de Reuters, qui a enquêté dans 46 pays. Lire la suite (en anglais).

(Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

BELGRADE

La Serbie envisage de construire un interconnecteur pour acheminer le pétrole russe depuis la Hongrie. La Serbie serait intéressée par la construction d’un interconnecteur avec la Hongrie voisine cette dernière s’approvisionne en pétrole auprès de la Russie via l’oléoduc Druzhba, qui n’est pas sous sanctions occidentales, a déclaré mercredi (15 juin) le président serbe Aleksandar Vučić. Lire la suite (en anglais).

SOFIA

Le gouvernement bulgare a peu de chances de survivre à la motion de censure. Les 120 signatures de députés de l’opposition visant à destituer le président de l’Assemblée nationale, Nikola Minchev, montrent que le gouvernement a peu de chances de survivre à la motion de censure lancée par le GERB mercredi (15 juin), puisque 121 voix sont nécessaires pour renverser le gouvernement. Lire la suite (en anglais).

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

La Roumanie reçoit les premières quantités de gaz extraites du nouveau projet de développement de gaz en mer Noire. La Roumanie a reçu les premières quantités de gaz naturel extraites du Midia Gas Development (MGD), le premier projet de développement gazier en mer en Roumanie depuis plus de trois décennies. Lire la suite (en anglais).

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

LJUBLJANA

La Slovénie déréglemente les carburants vendus sur les autoroutes. Les prix des carburants vendus le long des autoroutes seront déréglementés le 21 juin, le pays revenant au modèle de tarification en vigueur avant octobre 2020, selon lequel les marges sur l’essence et le diesel vendus dans les stations-service en dehors des autoroutes sont plafonnées, mais pas les prix dans les stations-service d’autoroute. Lire la suite (en anglais).

(Sebastijan R. Maček | sta.si)

BELGRADE 

Le symbole « Z » donne aux Ukrainiens un sentiment d’insécurité en Serbie, selon l’ambassadeur. L’Ukraine attend le soutien de ses partenaires en Serbie, a déclaré l’ambassadeur de Kiev à Belgrade, Volodymyr Tolkach, qui a souligné que l’affichage bien visible de la lettre « Z », symbole de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, lors de divers événements était une source de malaise pour ses compatriotes. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

PRISTINA

Le Kosovo va augmenter le salaire minimum, les revendications des retraités sont ignorées. Le Parlement a approuvé un nouveau projet de loi visant à porter le salaire mensuel minimum à 250 €, mais ne prévoit pas d’augmenter les retraites en parallèle, bien que la Constitution l’exige et que les anciens combattants aient réclamé une telle mesure lors de récentes manifestations. Lire la suite (en anglais).

(Barbara Halla | Exit.al)


AGENDA

UE : Eurogroupe, Conseil de Politique sociale.
La présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen rencontre le Premier ministre slovène Robert Golob.
Réunions de commissions au Parlement européen.
Suisse : le HCR publie son rapport annuel.
Royaume-Uni : décision de la Banque d’Angleterre sur la politique monétaire.
République tchèque : le gouvernement rencontre la présidente du Parlement européen Roberta Metsola en vue de la présidence de l’UE.
Bulgarie : le Premier ministre Kiril Petkov se rend en Azerbaïdjan.
Serbie : le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu est en visite en Serbie, où il rencontrera le président Aleksandar Vučić, le président du Parlement Ivica Dacic, la Première ministre Ana Brnabić et le ministre des Affaires étrangères Nikola Selaković.

 ***

[Edité par Sarantis Michalopoulos, Vlad Makszimov, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor, Eleonora Vasques, Sofia Stuart Leeson]

Subscribe to our newsletters

Subscribe