Prague et Vienne proposent d’accueillir le sommet États-Unis-Russie

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

PRAGUE | VIENNE

Prague et Vienne proposent d’accueillir le sommet États-Unis-Russie. Après que le président américain Joe Biden a proposé une rencontre en tête-à-tête avec son homologue russe Vladimir Poutine afin que les deux dirigeants puissent régler une série de différends, Prague et Vienne ont proposé d’accueillir un sommet entre les deux puissances nucléaires. (Ondřej Plevák, Euractiv République tchèque | Alexandra Brzozowski, Euractiv.com | Georgi Gotev, Euractiv.com)

BERLIN

L’Allemagne et les États-Unis demandent à la Russie de retirer ses troupes de la frontière ukrainienne. La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Joe Biden ont appelé la Russie à retirer ses troupes de la frontière ukrainienne afin de désamorcer la situation dans la région, a déclaré mercredi (14 avril) un porte-parole du gouvernement allemand. (Euractiv.com avec Reuters et l’AFP)

PARIS

Moins de morts liées à la pollution de l’air grâce au confinement. Santé publique France estime que 2 300 décès ont pu être évités grâce à la diminution de l’exposition aux particules durant le printemps 2020. Dans un communiqué paru mercredi (14 avril), l’agence nationale a également évalué à 1 200 le nombre de décès évités grâce à la diminution de l’exposition au dioxyde d’azote, liée principalement au trafic routier. Pour la période 2016-2019, la pollution atmosphérique a causé pas moins de 40 000 décès par an. Lire plus…

Par ailleurs, la France a franchi la barre des 100 000 morts liés à la pandémie de Covid-19 il y plusieurs semaines déjà. C’est ce qui ressort des dernières données de l’Inserm, plus fiables car prenant en compte les décès à la maison en plus de ceux à l’hôpital et en Ehpad. Santé publique France ne comptait « que » environ 99 500 décès hier (14 avril). (Anne Damiani & Magdalena Pistorius, Euractiv France)

BRUXELLES

La Belgique envisage des assouplissements « prudents ». Le Comité de concertation belge a décidé mercredi d’assouplir « prudemment » certaines restrictions liées à la Covid-19, notamment en levant l’interdiction de voyager, en rouvrant les terrasses extérieures pour le secteur de l’hôtellerie et en agrandissant les bulles sociales. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

LUXEMBOURG

La fuite de données Facebook touche le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel. Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a déclaré qu’il faisait partie du demi-milliard d’utilisateurs de Facebook dans le monde et des 188 000 Luxembourgeois dont les données personnelles – y compris les numéros de téléphone, les dates de naissance, les noms et prénoms et les identifiants Facebook – sont réapparues en ligne au début du mois.

L’agence luxembourgeoise de protection des données est en contact avec la Commission irlandaise de protection des données (DPC), qui mène l’enquête contre Facebook, dont le siège est à Dublin. (Anne Damiani, Euractiv France)

LONDRES

Fonction publique : conflits d’intérêts liés aux seconds emplois ? Les personnalités de haut rang de la fonction publique britannique ont reçu l’ordre de déclarer d’ici à la fin de la semaine s’ils avaient un second emploi contraire aux règles, à la suite d’un scandale de lobbying impliquant l’ancien Premier ministre David Cameron. Lire plus… (Benjamin Fox, Euractiv.com)

HELSINKI

La Finlande accueillera des travailleurs saisonniers cet été. Jusqu’à 10 000 personnes, principalement originaires d’Ukraine, de Russie et de Thaïlande, viendront travailler dans les champs et les serres finlandais cet été, malgré les craintes que suscite la Covid-19 chez les habitants. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME | ANKARA

Recep Tayyip Erdogan reproche à Mario Draghi de l’avoir traité de « dictateur ». « Les déclarations du Premier ministre italien sont d’une indécence et d’une grossièreté totales », a indiqué mercredi (14 avril) le président turc Recep Tayyip Erdogan en réponse au Premier ministre italien qui, lors d’une conférence de presse vendredi dernier (9 avril), l’avait traité de « dictateur », selon l’agence de presse turque Anadolu. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

La dette de l’administration publique espagnole a atteint un niveau record de 83 milliards d’euros en 2020. La dette de l’ensemble des administrations publiques espagnoles auprès de leurs fournisseurs privés s’élevait en 2020 à 83 356 milliards d’euros, un record et 39,4 % de plus qu’en 2016, a révélé la Banque d’Espagne. Lire plus… (Euroefe)

VARSOVIE

La Pologne est toujours en mesure d’administrer le vaccin de Johnson & Johnson malgré la confusion. La confusion entourant le vaccin unidose de Johnson & Johnson n’entraînera pas de répercussion sue sa distribution en Pologne pour le moment, car les 120 000 doses arrivées mercredi (14 avril) sur le territoire seront bientôt réparties entre les centres de vaccination. (Anna Wolska, Euractiv Pologne)

BUDAPEST

Les ONG critiquent les ambitions énergétiques du plan de relance hongrois. Une opportunité historique est gâchée par le volet énergétique du plan de relance hongrois qui n’aide pas à la rénovation énergétique des bâtiments, mais envisage plutôt de soutenir des solutions de chauffage peu rentables, ont déclaré des ONG. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

Le gouvernement slovaque est accusé de trafiquer les chiffres de la vaccination dans les maisons de retraite. Le taux de vaccination à une dose dans les maisons de retraite publiques a atteint 80 %, ont annoncé les responsables du gouvernement slovaque lors de la conférence de presse organisée mardi (12 avril) pour célébrer l’assouplissement des restrictions nationales relatives au nouveau coronavirus. Toutefois, ce taux a été critiqué parce qu’il ne prend en compte que les personnes qui ont demandé à être vaccinées. (Barbara Zmušková, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe