Selon Clément Beaune, le véritable objectif de Jean-Luc Mélenchon est « d’écraser la gauche »

Clément Beaune estime également que la véritable intention de M. Mélenchon n’est pas de devenir Premier ministre — comme il l’affirme pourtant — lors de la prochaine élection législative, mais d’« écraser la gauche et tuer le Parti socialiste et les écologistes au profit du seul Jean-Luc Mélenchon ».

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

PARIS

Dans un entretien exclusif accordé à EURACTIV France, Clément Beaune, le ministre délégué chargé de l’Europe auprès de la ministre des Affaires étrangères, a déclaré que l’obsession du leader de la gauche radicale française Jean-Luc Mélenchon pour la « revanche » politique a envoyé des messages incohérents concernant la guerre menée par la Russie en Ukraine, contrairement au président Emmanuel Macron, qui a été clair depuis le début sur la responsabilité de la Russie. Lire la suite.

(Davide Basso | EURACTIV France)

BERLIN

L’Allemagne pourrait permettre aux demandeurs d’asile dont la demande a été rejetée de rester sur son territoire sur la base de leur mérite. La ministre allemande de l’Intérieur Nancy Faeser s’apprêterait à déposer un projet de loi qui aiderait les demandeurs d’asile dont la demande a été rejetée à rester dans le pays tout en simplifiant l’expulsion des criminels. Lire la suite (en anglais).

(Julia Dahm | EURACTIV Allemagne)

VIENNE

La secrétaire générale du parti au pouvoir en Autriche qualifiée de « raciste » pour des tweets « inhumains ». Des membres du parti écologiste, partenaire de coalition du parti conservateur au pouvoir en Autriche, ont qualifié la secrétaire générale du parti ÖVP au pouvoir en Autriche d’« inhumaine » et de « raciste » pour ses déclarations selon lesquelles l’Autriche « souffre » d’un nombre élevé de demandes d’asile. Lire la suite (en anglais).

(Laura Kabelka | EURACTIV Allemagne)

LA HAYE

Le ministère néerlandais de la Santé ne veut pas de l’aide de l’Allemagne. Le ministère néerlandais de la Santé ne souhaite pas que les hôpitaux allemands contribuent à soulager les hôpitaux néerlandais en prennant en charge certains patients se trouvant sur les longues listes d’attente pour obtenir des soins hospitaliers, bien que quelque 300 hôpitaux allemands puissent accueillir des patients néerlandais, rapporte le NL Times. Lire la suite (en anglais).

(Sofia Stuart Leeson | EURACTIV.com)


ROYAUME-UNI ET IRLANDE

LONDRES

Boris Johnson survit au vote de confiance mais il n’est pas tiré d’affaire pour autant. Boris Johnson a survécu à un vote de confiance organisé par son propre parti lundi soir (6 juin), un vote qui pourrait toutefois avoir sapé son leadership. Lire la suite (en anglais).

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

HELSINKI

La Finlande reporte à nouveau la mise en œuvre de la directive européenne sur les « lanceurs d’alerte ». La Finlande a reporté l’adoption de la proposition législative mettant en œuvre la directive européenne sur les lanceurs d’alerte pour la deuxième fois, a informé le ministère finlandais de la Justice vendredi. Lire la suite (en anglais).

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

Le ministère italien des Affaires étrangères convoque l’ambassadeur russe. Le ministère italien des Affaires étrangères a convoqué lundi (6 juin) l’ambassadeur russe en Italie, Sergey Razov, après que Moscou a critiqué la couverture médiatique italienne de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Lire la suite (en anglais).

(Margherita Montanari | EURACTIV Italie)

MADRID

L’Espagne envisage l’envoi de chars, de missiles et d’autres armes lourdes en Ukraine. L’idée d’envoyer de nouvelles armes lourdes en Ukraine, notamment des chars et des missiles, n’a pas encore été écartée, a déclaré lundi (6 juin) la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, sur la chaîne de télévision privée Telecinco. Lire la suite (en anglais).

(Fernando Heller | EFE)

LISBONNE

Le président portugais met en garde contre une situation mondiale « extrêmement complexe et imprévisible ». La guerre en Ukraine a dépassé les limites du raisonnable, suscité une vive émotion et nécessite une attention « considérable », a déclaré lundi (6 juin) le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, mettant en garde contre une situation internationale extrêmement complexe et imprévisible. Lire la suite (en anglais).

(Pedro Morais Fonseca | Lusa Portugal)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

Le puissant leader du PiS va démissionner de son poste au gouvernement. Jarosław Kaczyński, le puissant leader du parti au pouvoir en Pologne, le parti Droit et Justice (PiS), va bientôt quitter le cabinet et son poste de vice-premier ministre, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Michał Dworczyk. Lire la suite (en anglais).

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Le président tchèque demande que Vladimir Poutine soit poursuivi en justice. Le président russe Vladimir Poutine devrait être poursuivi par un tribunal international pour les atrocités commises en Ukraine, a déclaré le président tchèque Miloš Zeman dans une tentative de revenir sur son soutien initial au président russe Vladimir Poutine, affirmant que « les circonstances ont changé » à présent. Lire la suite (en anglais).

(Ondřej Plevák | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Les relations entre la Hongrie et l’Ukraine se dégradent. Au cours des derniers jours, Budapest et Kiev se sont lancé de dures accusations, dernier signe en date d’une détérioration rapide des relations entre les deux voisins à propos de la position de la Hongrie vis-à-vis de la Russie. Lire la suite (en anglais).

(Pavel Sinka | EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

L’énergie nucléaire limite la croissance des énergies renouvelables, selon le ministère slovaque de l’Environement. La part élevée de l’énergie nucléaire dans le bouquet énergétique de la Slovaquie, la capacité du réseau de transmission et la perception négative de la population sont les principales raisons du faible développement des énergies renouvelables en Slovaquie, selon une analyse exhaustive publiée par le ministère slovaque de l’Environnement. Lire la suite (en anglais).

(Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

BELGRADE | MOSCOU

L’OTAN et l’UE veulent des « Balkans fermés », selon Sergei Lavrov. Après que la visite du ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov en Serbie a échoué en raison du refus des pays des Balkans occidentaux de le laisser survoler leur espace aérien, celui-ci s’en est pris à l’Union européenne et à l’OTAN et a possiblement manifesté son soutien à l’initiative « Open Balkan ». Lire la suite (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)

SOFIA

L’Ukraine demande à la Bulgarie des armes lourdes via une note diplomatique. L’Ukraine a demandé au gouvernement bulgare de lui fournir des armes lourdes pour contrer l’offensive russe dans le Donbass, peut-on lire dans une note diplomatique envoyée vendredi par l’ambassadeur ukrainien en Bulgarie Vitaly Moskalenko et rendue publique lundi. Lire la suite (en anglais).

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

La Roumanie souhaite obtenir 3 milliards d’euros supplémentaires du plan de relance en octobre. Le gouvernement prévoit de demander à la Commission européenne le versement de 3 milliards d’euros de son plan pour la reprise et la résilience en octobre. Lire la suite (en anglais).

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

LJUBLJANA | VIENNE

L’Autriche insiste sur les contrôles de police à la frontière slovène. Le contrôle des passeports à la frontière de l’espace Schengen entre l’Autriche et la Slovénie a figuré en tête de l’ordre du jour des discussions entre la ministre slovène des Affaires étrangères Tanja Fajon et son homologue autrichien, Alexander Schallenberg, qui est le premier responsable étranger à visiter le pays depuis l’entrée en fonction du nouveau gouvernement. Lire la suite (en anglais).

(Ela Petrovčič | sta.si)

BELGRADE

Aleksandar Vucic admet que la Serbie est le seul pays qui n’avancera pas dans le processus d’adhésion à l’UE en juin. La Serbie est le seul pays qui n’avancera pas sur la voie de l’Union européenne en juin, bien que les progrès dans cette direction soient dans l’intérêt du pays, a déclaré le président serbe Aleksandar Vučić lundi soir. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

SARAJEVO 

L’administration américaine sanctionne de hauts responsables politiques serbes et croates de Bosnie. L’Office of Foreign Assets Control des États-Unis a inscrit deux hauts responsables politiques de Bosnie-Herzégovine sur la liste des sanctions pour avoir sapé l’accord de paix de 1995 et les progrès démocratiques du pays, rapporte N1. Lire la suite (en anglais).

(Zoran Radosavljević | EURACTIV.com)

TIRANA

L’Albanie occupe l’avant-dernière position dans la région pour les aides Covid et l’inflation. Selon la Banque mondiale, le gouvernement albanais a fourni le deuxième plus faible montant de la région en termes de soutien aux nécessiteux dans le cadre de la pandémie de Covid-19, ce qui suggère que les autorités devraient faire davantage pour aider les personnes vulnérables dans le pays. Lire la suite (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA

  • UE : réunion du collège des commissaires / La Commission européenne propose un projet de gouvernance internationale des océans / Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, participe à la réunion du Conseil de l’OCDE au niveau des Ministres 2022 à Paris / Le commissaire européen à l’Environnement Virginijus Sinkevičius rencontre la secrétaire générale de l’OSCE Helga M. Schmid / Session plénière du Parlement européen à Strasbourg.
  • Allemagne : l’ex-chancelière allemande Angela Merkel donne sa première interview publique depuis son départ.
  • France : le président français Emmanuel Macron reçoit le Premier ministre portugais António Costa et le Premier ministre tchèque Petr Fiala / Le président du Sénat Gérard Larcher et le président du parlement ukrainien Ruslan Stefanchuk tiennent une conférence de presse.
  • Lituanie : le chancelier allemand Olaf Scholz rencontre les dirigeants des pays baltes.
  • Espagne : le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez expliquera les conclusions du dernier Conseil européen et la nouvelle politique espagnole sur le Sahara occidental devant le Parlement mercredi.

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Vlad Makszimov, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor, Eleonora Vasques, Sofia Stuart Leeson]

Subscribe to our newsletters

Subscribe