Le Parlement dévoile les trois finalistes du Prix LUX 2013

Lux prize broken-circle-meltdown.jpg

Les eurodéputés choisiront le lauréat du Prix LUX 2013 parmi les trois finalistes dévoilés cette semaine.

Gianni Pitella, vice-président du Parlement et Silvia Costa, membre de la commission de la culture, ont annoncé les trois finalistes le 23 juillet lors du Festival international du film de Venise. Des jurys de l'industrie cinématographique européenne les ont sélectionnés.

 

Le Parlement récompense chaque année les films qui illustrent « la richesse, la diversité et l'excellence du cinéma européen ». Il sélectionne des films variés et multilingues dirigés par des réalisateurs venant de toute l'Union européenne.

 

Parmi les jurys de cette année figurent Francesca Feder, la réalisatrice du film primé l'année dernière « Shun Li et le poète », le directeur du cinéma sur ARTE, Olivier Père, et Jonathan Romney, critique cinématographique de Sight Sound et de l’Independent on Sunday.

 

« Miel » est une coproduction franco-italienne dirigée par Valeria Golino (« Rain Man » et « Hot Shots! »), « The Selfish Giant » un film britannique de Clio Barnard. « The Broken Circle Breakdown » est réalisé par le Belge Felix Van Groeningen. Ces trois films sont les finalistes des 10 sélectionnés.

 

Thèmes européens

 

Marisella Rossetti, porte-parole du Parlement sur le cinéma et la culture, a indiqué que « The Broken Circle Breakdown » était un rude concurrent, sans expliquer l'intrigue et les thèmes avant sa sortie.

 

« Je ne veux pas dévoiler les détails du film, mais il va émouvoir beaucoup d'Européens », a-t-elle expliqué à EURACTIV.

 

Les films seront projetés dans tous les États membres de l'UE entre la mi-octobre et décembre de cette année. Une version sous-titrée sera disponible dans toutes les langues officielles de l’UE.

 

Le Parlement qualifie « The Broken Circle Breakdown » d' « intense mélodrame rempli de passion et de musique ». Il s'agit d'une histoire d'amour entre Élise et Didier. La situation se complique quand leur enfant, âgé de six ans, tombe gravement malade.

 

« C'est le coup de foudre, malgré de grandes différences », écrit le Parlement dans le synopsis. « The Broken Circle Breakdown examine comment l'amour peut parfois vaincre le destin », peut-on lire. Il s'agit peut-être d'une leçon à peine voilée pour les Européens frappés par la crise, le public cible du prix.

 

Mme Rossetti ne veut pas réduire le film à « une sortie de crise tous ensemble ».

 

« La situation ne se résume pas qu'à un lien direct avec les thèmes européens », a-t-elle ajouté. « L'immigration, l'intégration, les problèmes de classe ouvrière sont tous des thèmes européens et mondiaux »

 

« Le prix LUX vise également à débattre des raisons pour lesquelles les films ont été sélectionnés. Ces thèmes sont importants en Europe, mais encore plus dans le monde. »

 

Les eurodéputés désigneront le lauréat en décembre.

Le prix LUX du Parlement européen a été créé en 2007. « Lux » vient du latin et signifie « lumière ». Ce prix vise à lancer un débat public sur des questions européennes, comme l'intégration, et à améliorer la diffusion de films européens dans l'Union.

 

Les films sélectionnés doivent répondre à un certain nombre de critères. Ils doivent relever de la fiction ou du documentaire (animations y comprises). Durer au minimum 60 minutes et être produits ou coproduits dans un État membre de l'UE ou en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse.  Ils doivent également illustrer le caractère universel des valeurs européennes et les diversités culturelles du continent.

 

Les eurodéputés désignent le lauréat du prix.

  • Décembre 2013 : les eurodéputés désignent le lauréat du prix LUX 2013

Parlement européen

Subscribe to our newsletters

Subscribe