L’Union européenne de radio-télévision s’inquiète de la pression politique sur la télévision tchèque

« Nous sommes préoccupés par le fait que la liste des candidats présélectionnés pour la prochaine élection du Conseil le 13 avril ne comporte que des candidats affiliés au parti au pouvoir », a averti l’UER. [josefkubes/Shutterstock]

L’Union européenne de radio-télévision (UER) a mis en garde vendredi contre une pression politique croissante sur le radiodiffuseur public de la télévision tchèque.

« L’indépendance de la télévision tchèque est menacée. Ces derniers mois, nous avons assisté à la politisation croissante de son organe directeur et à des tentatives de remise en cause et d’affaiblissement de l’équipe dirigeante », ont écrit la présidente et le directeur de l’UER, respectivement Delphine Emotte Cunci et Noel Curren, dans leur déclaration officielle.

Comme l’a rapporté EURACTIV République tchèque, les changements au sein de la commission de surveillance du radiodiffuseur ont déjà attiré l’attention de la commissaire européenne tchèque à la transparence et aux valeurs, Věra Jourová, qui a admis être « inquiète pour la télévision tchèque. » L’Institut international de la presse a également exprimé de sérieuses inquiétudes quant à l’avenir du radiodiffuseur.

L'indépendance de la télévision publique tchèque menacée à l'approche des élections

« Je suis inquiète pour la télévision tchèque », a admis la commissaire européenne tchèque Věra Jourová lors d’un récent débat en ligne sur l’État de droit.

Mardi (13 avril), le Parlement tchèque sélectionnera les nouveaux membres du comité de surveillance de la télévision tchèque. La plupart des candidats, dont l’origine politique préoccupe l’UER, ont critiqué la gestion actuelle du radiodiffuseur.

« Nous sommes préoccupés par le fait que la liste des candidats présélectionnés pour la prochaine élection du Conseil le 13 avril ne comporte que des candidats affiliés au parti au pouvoir », a averti l’UER.

Le Sénat tchèque a déjà demandé à la chambre basse du Parlement de reporter la nomination du nouveau comité de surveillance.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer