L’Autriche va forger des alliances contre l’approche de la Commission européenne sur la migration

Le ministre autrichien de l'Intérieur Karl Nehammer arrive à la réunion du Conseil des affaires intérieures à Luxembourg, le 08 juin 2021. [JULIEN WARNAND/EPA]

Après avoir visité les nouveaux gardes-frontières à la frontière austro-hongroise, le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer, a profité de l’occasion pour critiquer la position de la Commission européenne en matière de migration et a annoncé qu’il chercherait des alliés au sein de l’UE pour lutter contre l’immigration clandestine.

M. Nehammer a déclaré que l’Autriche contesterait l’approche de la Commission au niveau européen et poursuivrait « la lutte contre l’immigration clandestine » au sein de l’UE en recherchant des alliés partageant les mêmes idées à travers le bloc. M. Nehammer a accusé l’exécutif européen d’« envoyer de mauvais signaux » et a ajouté, en référence à l’augmentation du nombre de gardes-frontières autrichiens, que « la Commission européenne ne réagit pas, nous réagissons donc nous-mêmes. »

M. Nehammer a cité en exemple la gestion de la crise des migrants à la frontière entre la Lituanie et la Biélorussie. La Lituanie, qui fait actuellement face à un afflux sans précédent de migrants, orchestré selon elle par les autorités biélorusses, construit une barrière en fil de fer barbelé à sa frontière.

« Le ministre de l’Intérieur lituanien a demandé à la Commission de l’aider à construire un système de sécurité frontalier. Cependant, le seul argent qui arrive est destiné aux centres de refuge pour les migrants en situation irrégulière », a déclaré M. Nehammer, répétant que cela enverrait « de mauvais signaux. »

Ces derniers mois, l’Autriche a déjà tenté de forger une coalition avec des États membres partageant les mêmes idées. Parmi les alliés potentiels de la position plus stricte de l’Autriche en matière de migration figurent Malte, le Danemark, la Grèce, la Hongrie et la République tchèque.

Migrations : l'Autriche et la Grèce se montrent unies

Dimanche (13 juin), le ministre autrichien de l’Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) et le ministre grec de l’Immigration Notis Mitarakis se sont montrés unis au sujet de questions sur les migrations. Un article d’Euractiv Allemagne.

Subscribe to our newsletters

Subscribe