Le ministre autrichien de l’Intérieur critique l’UE au sujet des migrations

Le ministre autrichien de l'Intérieur Karl Nehammer lors d'une conférence de presse à Vienne, en Autriche, le 02 novembre 2020. [CHRISTIAN BRUNA/EPA]

Lors d’un congrès européen de la police, mardi (14 septembre), le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer a critiqué l’UE pour sa prétendue hésitation à s’attaquer suffisamment aux problèmes de migration et a réaffirmé que l’Autriche n’admettra pas de réfugiés afghans.

M. Nehammer a également réfuté l’idée selon laquelle le refus autrichien de participer aux programmes de réinstallation constitue une violation des droits de l’homme et a appelé l’UE à fonder le débat sur la migration « sur des faits », étant donné que l’Autriche a déjà admis un bon nombre de réfugiés afghans par le passé.

« Rien que cette année, nous avons traité plus de 2 500 demandes d’Afghans, tandis que 5 000 demandes sont encore ouvertes », a-t-il déclaré.

M. Nehammer s’est plaint que les 44 000 réfugiés afghans qui résident actuellement en Autriche sont tous entrés illégalement dans le pays et a appelé la Commission à mettre en œuvre des procédures d’asile plus rapides aux frontières extérieures de l’UE, à accélérer le rapatriement des réfugiés et à commencer à effectuer des contrôles crédibles aux frontières.

Il a également critiqué la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson, pour n’avoir pas suffisamment aidé la Lituanie lors du récent afflux de réfugiés à la frontière biélorusse et a déclaré que la Commission ne fournissait pas une assistance suffisante aux États membres.

M. Nehammer a également fait l’éloge de la coopération avec le ministre danois des migrations, Mattias Tesfaye, qu’il a qualifié de « nouvel allié solide » et « d’un des plus durs » en matière de gestion des migrations.

L'Autriche va forger des alliances contre l'approche de la Commission européenne sur la migration

Après avoir visité les nouveaux gardes-frontières à la frontière austro-hongroise, le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer, a profité de l’occasion pour critiquer la position de la Commission européenne en matière de migration.

Subscribe to our newsletters

Subscribe