Fact-check: Bruxelles baisse-t-elle les bras face à « l’immigration de masse »?

Contrairement à ce qu’ont pu affirmer certains sites proches de l’extrême droite, le Commissaire européen aux migrations n’a jamais affirmé qu’il était vain de tenter d’endiguer « l’immigration de masse ».

Euractiv revient sur ces allégations dans ‘Contre-Faits’, un programme proposé en collaboration avec France 24.

« Aucun coin de l’Union européenne n’échappera à l’immigration de masse ». C’est la citation choc attribuée au Commissaire européen aux migrations et aux affaires intérieures, Dimitris Avramopoulos, au mois de décembre dernier.

La citation est reprise par plusieurs sites identitaires proches de l’extrême droite, notamment Fdesouche.com en France et Les Observateurs.ch en Suisse, qui affirment l’avoir extraite d’une tribune signée par le Commissaire européen pour Politico.

Or, cette phrase, le commissaire ne l’a jamais écrite. Avramopoulos a bien signé une tribune dans laquelle il affirme : « Nous ne pouvons pas et ne pourrons jamais arrêter les migrations ».

Mais il fait référence aux migrations au niveau mondial – pas au niveau européen. Et à aucun moment il n’emploie le terme d’immigration « massive » ou « de masse », comme le relève l’AFP.

Le site Fdesouche.com semble d’ailleurs reconnaître son erreur, et a depuis corrigé le titre de son article. Ce qui n’est pas le cas de son homologue suisse, Les Observateurs.ch, qui a maintenu dans son titre la citation imaginaire attribuée au commissaire Grec.

‘Contre-Faits’ est un proposé en partenariat avec France 24 dans le cadre de l’émission hebdomadaire Ici l’Europe

Subscribe to our newsletters

Subscribe