Les Européens ne veulent plus de changement d’heure

Une grande majorité de citoyens européens s’opposerait au changement d’heure entre l’été et l’hiver selon une consultation publique de l’UE. L’UE pourrait bientôt mettre fin à cette pratique.

Plus de 80 % des personnes interrogées se sont dites favorables à l’abolition du changement d’heure, rapporte le journal allemand Westfalenpost. Organisée entre le 4 juillet et le 16 août, c’est la plus grande consultation publique de l’histoire de l’UE puisque 4,6 millions de personnes y ont participé.

Durant les mois d’été, les horloges de l’heure d’été avancent d’une heure, de sorte que la lumière du jour dure plus longtemps en soirée. La plupart des pays d’Amérique du Nord et d’Europe suivent la coutume, alors que la majorité des autres pays ne le font pas.

La Commission européenne discutera le 30 août des résultats de l’enquête. La porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas, a déclaré que l’enquête n’était « pas un référendum » et que le Parlement européen aurait également son mot à dire.

Il est néanmoins très probable que l’heure d’été soit abandonnée. Sous sa forme actuelle, elle a été mise en place en Allemagne en 1980 – et bien avant dans d’autres États membres de l’UE – dans  le but d’économiser de l’énergie. Depuis 2002, le changement a été uniformément mis en place dans toute l’UE.

Plusieurs pays, comme la Finlande, la Lituanie, la Suède ou la Pologne, insistent pour que l’UE abroge la directive sur le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver et inversement.

Ainsi, le 28 octobre prochain, les Européens risquent de régler leurs horloges pour la dernière fois. À 3h du matin, l’heure doit être avancée d’une heure sur l’heure normale.

Subscribe to our newsletters

Subscribe