A la gare de Moûtiers, du Beaufort à toute heure

Des distributeurs automatiques de fromage de Beaufort pour s’approvisionner 24h sur 24,

La coopérative laitière du Beaufort a installé des distributeurs automatiques de fromage avec l’aide des fonds européens. Une façon de diversifier le mode de distribution de ce fromage à pâte cuite produit durant l’été avec du lait d’alpage.

La gare de Moûtiers est le point de passage obligé pour les skieurs se rendant à Courchevel, Méribel, Les Ménuires, Val Thorens etc. C’est aussi le cœur de la région de production du Beaufort AOP, un fromage à pâte pressée cuite qui a la particularité d’être produit en été seulement, à plus de 1500m d’altitude, et avec du lait provenant exclusivement de vaches paissant en altitude. Après quelques mois d’affinage, la période hivernale est le moment idéal pour le déguster.

A quelques centaines de mètres derrière la gare, la coopérative laitière ne recevait que rarement la visite de skieurs. Elle a donc trouvé une parade pour vendre ses fromages, : un distributeur automatique sur le parvis de la gare, garni de morceaux plus ou moins gros, sous vide, et disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7 (un second distributeur a été installé sur le parking de la coopérative).

« Les horaires d’ouverture du magasin de la coopérative n’étaient pas en adéquation avec les heures de départ des touristes. C’est en concertation avec la commune de Moûtiers et la soixantaine de producteurs de la coopérative laitière que nous avons décidé de mettre en place ces deux distributeurs » explique Joel Duclos, responsable de la coopérative, qui a remarqué que le distributeur était parfois utilisé..au milieu de la nuit.

Les agriculteurs cherchent de nouveaux marchés sur Internet

Grâce aux plateformes de vente en ligne, certains agriculteurs entrent en contact direct avec les consommateurs et fixent leurs prix de manière indépendante, sans avoir à se soumettre aux diktats du marché en gros. Un article d’Euractiv Allemagne.

Le fromage est vendu au même prix qu’à la coopérative, avec juste un supplément de 0,75 centimes d’euros pour la mise sous vide. Sur les 800 tonnes de Beaufort dans la région, produit, 30 % est commercialisé en circuit de proximité,  principalement dans les 15 points de revente en stations et dans la région. Les distributeurs sont avant tout un service supplémentaire pour la clientèle, et n’ont pas vocation à remplacer les magasins qui proposent une plus large gamme de produits et les conseils de nos vendeurs.

Pour les producteurs, c’est une parfaite réussite. « Nous avons réussi à mettre en adéquation le but recherché par l’installation des distributeurs, la demande de la clientèle et une action commerciale et de communication ». Parallèlement la vente se fait aussi en direct sur le site internet de la coopérative du Beaufort des Montagnes .

C’est au cours d’une réunion informelle au sein de la communauté de communes que les responsables de la coopérative ont appris qu’ils étaient éligibles à un financement européen. « Sans ces fonds nous n’aurions pas pu mettre en œuvre notre projet aussi rapidement » estime Joël Duclos. Pour mettre en place ces distributeurs la coopérative, avec l’aide de la région Auvergne Rhône Alpes, a fait appel au fonds FEADER dans le cadre de l’initiative Leader. Les fonds européens ont financé15 460 euros du coût total de 48 312 euros.

Cette initiative Leader met en avant des projets qui visent à améliorer la viabilité des exploitations agricoles et la compétitivité de tous les types d’agricultures. Objectif : commercialiser des technologies agricoles innovantes, promouvoir la transformation et la commercialisation des produits agricoles mais aussi améliorer le bien-être animal.

Le Mexique remporte la bataille du fromage face à l’UE

L’UE et le Mexique ont conclu un accord politique le 21 avril qui ouvrira de nouveaux marchés aux agriculteurs européens. Mais les producteurs de Manchego en Espagne se sentent abandonnés par l’UE.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe