Le principal parti bulgare veut inscrire dans la loi l’interdiction de rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire

Le parti « Il y a un tel peuple » déclare dans son projet de loi que les effets secondaires à long terme des vaccins Covid-19 ne sont pas clairs. [LukeOnTheRoad/Shutterstock]

Le parti populiste « Il y a un tel peuple » — qui a remporté les dernières élections législatives mais n’a pas réussi à former un gouvernement — a proposé d’interdire par la loi toute possibilité d’introduire une vaccination obligatoire contre la Covid-19 en Bulgarie.

Peu avant que le parlement bulgare ne soit révoqué pour la troisième fois cette année, le parti de M. Trifonov tente de gagner en popularité en faisant campagne contre les vaccins contre la Covid-19. Avec un projet de loi au parlement, le parti diffuse des informations fausses et non vérifiées sur les vaccins, en essayant de gagner à sa cause les nombreux anti-vaxx en Bulgarie. Le parlement n’aura pas assez de temps pour adopter la proposition.

Le parti « Il y a un tel peuple » déclare dans son projet de loi que les effets secondaires à long terme des vaccins Covid-19 ne sont pas clairs.

« Un certain nombre d’experts mettent en garde contre la possibilité d’activer des maladies auto-immunes et cancéreuses [après avoir reçu le vaccin] », a déclaré le parti dans son projet de loi. Les experts n’ont pas été cités nommément.

La possibilité d’activer des maladies auto-immunes n’est pas exclue avec tout vaccin, mais elle est extrêmement rare. Il n’y a pas de preuves scientifiques suggérant que les vaccins contre la Covid-19 peuvent causer le cancer chez les humains.

Fin juillet, le chef du groupe parlementaire « Il y a un tel peuple », Toshko Yordanov, a promis de fournir une liste de personnes ayant souffert de maladies après avoir reçu le vaccin. Le sujet a été oublié peu après.

Seuls 18 % des Bulgares ont été vaccinés contre la Covid-19, ce qui place le pays à la dernière place dans l’UE. La Bulgarie occupe la première place en termes de mortalité due au virus dans l’UE au cours des deux dernières semaines en raison du variant Delta.

La Bulgarie a mal compté le nombre de ses citoyens vaccinés

Depuis deux mois, les autorités bulgares se trompent dans le calcul du nombre de personnes vaccinées dans le pays.

Subscribe to our newsletters

Subscribe