Le président moldave veut imposer le russe à l’école

Le président Igor Dodon a rencontré Vladimir Poutine en début d'année. [The Kremlin]

Le président moldave, Igor Dodon, veut de nouveau rendre l’apprentissage de la langue russe obligatoire dans les programmes scolaires de son pays. Il se rapproche ainsi un peu plus de la Russie. Un article d’Euractiv Roumanie.

Le président moldave, lors d’une apparition à la télévision russe le 26 mars, a indiqué que l’apprentissage de la langue de Tchaïkovski et de Dostoïevski devait de nouveau être obligatoire dans les écoles moldaves.

« Je pense que nous devrions de nouveau imposer l’étude de la langue russe dans les écoles. Au cours des deux ou trois dernières années, le russe a été proposé uniquement en option. Nous devons changer les programmes scolaires », a déclaré Igor Dodon sur la chaîne Russia 24.

Il a aussi souligné que plus de 90 % des Moldaves parlaient russe et que « connaître le russe [était] un avantage pour les Moldaves. C’est un avantage que nous avons par rapport à nos autres voisins. »

L’UE gèle les fonds attribués à la Moldavie

Pirrka Tapiola, responsable de la délégation de l’Union européenne pour la Moldavie, a annoncé le 7 juillet que l’UE gèlerait l’aide financière versée au pays jusqu’à ce qu’à ce qu’un nouveau gouvernement soit formé; le Premier ministre, Chiril Gaburici, ayant démissionné le 12 juin dernier.

En 2013, plus de 60 % des étudiants ont choisi l’anglais comme première langue étrangère. Le français et l’allemand sont également enseignés dans les écoles, tandis que des langues telles que l’ukrainien, le gagaouze et le bulgare sont également parlés à divers niveaux.

La déclaration d’indépendance de la Moldavie, rédigée en 1991, indique que la langue officielle du pays est le roumain, tandis que la constitution de 1994 stipule qu’il s’agit du moldave. Une récente décision de justice a cependant précisé que seule la déclaration d’indépendance faisait foi à ce sujet.

À l’arrivée d’Igor Dodon à la tête de la présidence l’année dernière, de nombreux dirigeants occidentaux ont craint que le pays ne s’éloigne de Bruxelles pour se rapprocher de Moscou. Le président a depuis exprimé des doutes quant à une plus grande coopération de son pays avec l’OTAN et suggéré que l’accord d’association de Chișinău avec l’UE soit supprimé.

Le candidat prorusse remporte la présidentielle en Moldavie

Le candidat prorusse Igor Dodon a remporté la présidentielle de dimanche en Moldavie, ex-république soviétique ébranlée par une profonde crise politique, battant la proeuropéenne Maia Sandu, selon les résultats quasi-définitifs du second tour. Un article de notre partenaire Ouest France.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.