La Finlande s’apprête à interdire les thérapies visant à convertir les homosexuels et les transsexuels

Escalier de l'entrée principale de l'Eduskuntatalo, le siège du Parlement finlandais, en 2020. [Valokuva24/Shutterstock]

Une initiative citoyenne visant à interdire les thérapies de conversion de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre est en passe d’être examinée par le Parlement après avoir recueilli les 50 000 signatures nécessaires en un mois seulement.

Selon toute vraisemblance, ces thérapies seront interdites et l’interdiction s’appliquera tant aux enfants qu’aux adultes. Dans son programme, le gouvernement actuel du Premier ministre Sanna Marin (SDP) s’est engagé à renforcer la réglementation sur les thérapies alternatives.

L’UE a également pris clairement position contre ces méthodes. Alors que Malte a déjà interdit ces traitements en 2016, la criminalisation des thérapies de conversion est en cours également, du moins en Allemagne.

Les thérapies de conversion ne fonctionnent tout simplement pas, a déclaré Teemu Kärnä, président du comité d’éthique de l’Association finlandaise de psychiatrie, dans une interview à la Finnish Broadcasting Company.

Selon lui, il y a également de plus en plus de preuves qu’elles causent de la souffrance en suggérant de manière inhérente que l’orientation sexuelle d’une personne est en quelque sorte mauvaise ou défectueuse. Au contraire, il faut aider les gens à accepter leur identité et leur orientation sexuelles, a-t-il ajouté.

Les ministres britanniques ont créé un "environnement hostile" pour les personnes LGBT

Deux membres du groupe consultatif LGBT du gouvernement britannique ont démissionné après avoir accusé les ministres de ne pas être sérieux en matière de législation sur l’égalité et d’avoir créé un « environnement hostile » pour les personnes LGBT.

Supporter

Measure co-financed by the European Union

Le contenu de cette publication représente uniquement le point de vue de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n'accepte aucune responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations contenues.

Subscribe to our newsletters

Subscribe