Lisbonne devrait approuver une stratégie pour renforcer l’inclusion des personnes en situation de handicap

Lors de la séance d’ouverture du deuxième jour de la visioconférence de haut niveau sur la stratégie européenne en faveur des droits des personnes handicapées, organisée sous la présidence tournante du Portugal, M. Costa a qualifié l’adoption de la stratégie de « pierre angulaire » de la construction européenne. [EPA-EFE/ANTONIO PEDRO SANTOS]

Le Premier ministre portugais António Costa a annoncé que son gouvernement approuverait une stratégie nationale d’ici à la fin du mois concernant l’inclusion des personnes en situation de handicap. Celle-ci devrait rassembler un train de mesures visant à soutenir l’emploi et l’accessibilité.

Lors de la séance d’ouverture du deuxième jour de la visioconférence de haut niveau sur la stratégie européenne en faveur des droits des personnes handicapées, organisée sous la présidence tournante du Portugal, M. Costa a qualifié l’adoption de la stratégie de « pierre angulaire » de la construction européenne.

Le Premier ministre a également mis en exergue certains des mécanismes qu’il a instaurés depuis 2015 dans ce domaine, notamment la prestation de sécurité sociale pour l’inclusion, le cadre juridique pour une éducation inclusive, et le Centre de soutien pour une vie indépendante et autonome.

« À la fin du mois d’avril, faisant suite aux attentes des ONG œuvrant pour les droits des personnes en situation de handicap et de la consultation publique, nous approuverons notre stratégie nationale pour l’inclusion des personnes en situation de handicap à l’horizon 2021-2030 », a-t-il annoncé lors de la session mardi (20 avril).

Parmi les initiatives prévues, le représentant portugais a appuyé le programme de soutien à l’emploi pour les personnes en situation de handicap, qui vise à « stimuler et renforcer le soutien à l’emploi des personnes souffrant d’incapacité ou d’invalidité ».

La double discrimination des femmes en situation de handicap, "grande oubliée" des politiques publiques

Être une femme en situation de handicap entraîne souvent une double discrimination. A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, zoom sur une problématique largement ignorée des politiques publiques.

En outre « Le programme d’accessibilité à 360° étoffera les fonds alloués à l’accessibilité physique, tout en luttant contre l’isolement social », a-t-il fait savoir, ajoutant que le projet prévoyait des mesures liées à la route, aux bâtiments publics et au logement.

De plus, une plateforme « More Access » sera mise sur pied dans le but de rassembler des renseignements utiles et des solutions numériques dans le domaine de l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Sur le plan social, le Premier ministre a mis en avant la création en mars dernier de centres d’activités et de formations à l’intention des personnes majeures souffrant de handicap.

« En matière d’autonomie et d’indépendance, nous évaluons les solutions existantes et élaborons des solutions de proximité adaptées aux besoins. »

Enfin, la stratégie examinera les projets pilotes d’assistance personnelle pour la vie « indépendante » afin de trouver une solution finale à ce propos d’ici à 2023.

« Nous avons une stratégie ambitieuse et des programmes qui le sont tout autant. J’espère qu’ils seront efficaces pour nous mener vers ce à quoi nous aspirons : une société plus équitable, qui ne laisse personne sur le banc de touche. »

Concernant la stratégie européenne proposée en mars, António Costa a rappelé aux institutions européennes et aux États membres d’être attentifs aux besoins des personnes souffrant de handicap dans le cadre de « politiques, lois et projets fondés par l’UE ».

« Nos efforts ne porteront leurs fruits que lorsque chacun aura conscience de la situation et que les autorités compétentes garantiront la bonne gestion et supervision des affaires publiques. »

Intégration des personnes défavorisées sur le marché de l’emploi : changer de paradigme

Déjà ardue en temps normal, la crise sanitaire rend bien plus difficile encore l’intégration des personnes défavorisées sur le marché de l’emploi. L’issue implique de changer de paradigme.

Supporter

Measure co-financed by the European Union

Le contenu de cette publication représente uniquement le point de vue de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n'accepte aucune responsabilité quant à l'utilisation qui pourrait être faite des informations contenues.

Subscribe to our newsletters

Subscribe