La France injecte des milliards d’euros dans ses compagnies aériennes principales

Il semblerait que le gouvernement français envisage d’augmenter sa participation dans Air France, étoffant ainsi la compagnie aérienne de 5 milliards d’euros. [Photo: EPA-EFE/Christophe Ena]

Il semblerait que le gouvernement français envisage d’augmenter sa participation dans Air France, étoffant ainsi la compagnie aérienne de 5 milliards d’euros. Paris a également gagné le soutien de l’UE pour son projet visant à sortir Corsair de la pandémie.

L’année prochaine, l’Hexagone devrait doubler sa participation existante (14 %) dans le groupe Air France-KLM, dans le cadre d’un accord prévoyant d’injecter 4 à 5 milliards d’euros dans la compagnie aérienne nationale. Une décision qui ferait suite au fonds de sauvetage à 7 milliards d’euros que les autorités lui ont octroyé plus tôt en 2020.

Malgré les aides financières considérables déjà versées, sous la forme de prêts garantis par l’État ou d’avances d’actionnaires, Air France affichait une perte nette de 1,6 milliard d’euros lors du troisième trimestre de 2020. D’après les analystes, les difficultés posées par le virus dans le secteur de l’aviation devraient se poursuivre en 2021.

À la mi-novembre, l’exécutif a déclaré qu’il continuerait à soutenir la compagnie aérienne tout au long de la crise sanitaire.

Le Boeing 737 Max pourra à nouveau voler en Europe dès janvier

L’Europe est prête à emboîter le pas aux autorités américaines en levant l’interdiction de vol du Boeing 737 Max à partir de janvier. Deux accidents mortels avaient entraîné une immobilisation au sol de 20 mois. Un article d’Euractiv Italie.

Contrairement au gouvernement allemand, qui est entré au capital de Lufthansa à hauteur de 20 % en contrepartie d’une contribution financière de 9 milliards d’euros, l’État français n’a pas insisté sur la volonté d’obtenir plus de contrôle dans les opérations quotidiennes d’Air France.

Cette envie d’achats rétablira la position dominante de la France dans le groupe aérien, tandis qu’elle avait été quelque peu effacée début 2019 lorsque les autorités néerlandaises y avaient pris une participation plus importante.

Reste à voir si La Haye viendra égaliser la mise française ou si celle-ci provoquera des problèmes concurrentiels au sein du bloc.

KLM a bénéficié de son propre programme compensatoire au début de l’année, lorsque le gouvernement a alloué 3,4 milliards d’euros à la compagnie aérienne. Une aide qui n’a pourtant pas empêché l’entreprise d’annoncer plus de 4  500 licenciements.

De son côté, la compagnie aérienne irlandaise Ryanair a lancé une procédure judiciaire contre la Commission européenne, après que Bruxelles a autorisé KLM à profiter de ladite aide d’État. Dans une plainte adressée à la Cour de justice de l’Union européenne, celle-ci argue que l’exécutif européen n’a pas effectué son contrôle préalable correctement.

La République française a également injecté environ 140 millions d’euros dans Corsair, sous la forme d’une aide de restructuration et de mesures de compensation, pour aider la compagnie a continué à offrir des services de transport de passagers et de fret aux territoires d’outre-mer.

La commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager a déclaré que «  Corsair était confronté à des difficultés financières, aggravées par la pandémie du nouveau coronavirus. Les décisions prises ont permis à la France de soutenir la compagnie aérienne de deux façons  ».

Conformément à l’accord conclu, Corsair ne prendra pas de participations dans d’autres compagnies pendant la période de restructuration, n’augmentera pas la taille de sa flotte et n’abandonnera pas sa ligne Paris-Miami. La compagnie restera également engagée sur l’aéroport de Paris Orly, sa principale plate-forme.

Fin des vols intérieurs : un faible engagement pour le climat

Alors que les écologistes viennent de s’imposer dans les grandes villes, l’engagement d’Air France de mettre fin à une partie de ses vols intérieurs n’est en réalité qu’un faible engagement pour le climat.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer