La Norvège se rapproche des 75% d’électriques parmi les voitures neuves

Station publique de recharge de véhicules électriques en Norvège. [Mr Ton Dogleg/Shutterstock]

Bientôt trois quarts des nouvelles immatriculations en Norvège seront des voitures entièrement électriques, a estimé mercredi (1 septembre) un organisme spécialisé après un record enregistré en août dans le pays, leader mondial en la matière.

Selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV), 71,9 % des voitures neuves vendues le mois dernier dans le pays scandinave — paradoxalement le plus gros producteur d’hydrocarbures d’Europe de l’Ouest — étaient des véhicules à batterie.

Neuf des dix modèles les plus vendus étaient électriques, avec le Model Y, dernier-né de chez Tesla, la Ford Mustang Mach-E et la Volkswagen ID.4 formant le trio de tête. Le seul modèle non électrique en haut du tableau est un véhicule hybride, la Toyota RAV4.

« Si la tendance que nous avons observée ces derniers mois continue, trois nouvelles voitures individuelles neuves sur quatre seront bientôt des voitures électriques », a indiqué l’OFV dans un communiqué.

Selon l’OFV, la Norvège est sur la bonne voie pour atteindre son ambition, à savoir que toutes ses voitures neuves soient « zéro émission » — électriques et à hydrogène — à compter de 2025.

« Si on n’y arrive pas complètement parce qu’il y a toujours des endroits dans le pays qui ont besoin d’autres formes de carburant, on n’en sera pas loin », a déclaré le directeur de l’OFV, Øyvind Solberg Thorsen, à l’AFP.

« L’évolution a été beaucoup plus rapide que prévu et cela est dû au fait que de plus en plus de constructeurs proposent des modèles électriques bons et intéressants », a-t-il expliqué.

Le recours à la propulsion électrique est jugé d’autant plus pertinent dans le pays nordique que celui-ci tire la quasi-totalité de son électricité de barrages hydrauliques qui ne produisent pas d’émissions de gaz à effet de serre.

En Norvège, la « elbil » bénéficie de multiples avantages même si les autorités ont commencé à rogner certains des passe-droits qui lui sont accordés, tels que la gratuité des péages urbains ou la possibilité d’emprunter les couloirs de transport collectif.

Contrairement aux voitures diesel ou essence très lourdement taxées, les voitures propres y sont exemptes de quasiment toute taxe, ce qui les rend plus compétitives à l’achat.

Du côté des constructeurs, plusieurs comme Volvo, DS et Lancia ont annoncé qu’ils passeraient au tout-électrique dans les années à venir.

L'UE entend produire la totalité de ses batteries électriques d’ici à 2025

En 2025, l’Union européenne pourrait produire suffisamment de batteries pour alimenter sa flotte de véhicules électriques sans avoir à recourir à des accumulateurs importés, estime le vice-président de la Commission européenne, Maros Šefčovič. Un article d’Euractiv Italie.

Subscribe to our newsletters

Subscribe