La Suède développe le premier site de lancement de satellites de l’Union européenne

Le site pourrait également constituer un atout pour l’Union européenne qui lance actuellement des satellites depuis la Guyane française mais pas depuis l’Europe. [ESA/CNES/ARIANESPACE SERVICE/EPA]

Le centre spatial Esrange sera la première plateforme de développement de technologies de fusées et de lancement de satellites dans l’Union européenne. Situé à l’extérieur de la ville de Kiruna, dans le nord de la Suède, le site devrait être terminé et prêt à fonctionner d’ici à l’été 2022.

À environ 200 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, le centre spatial d’Esrange a été fondé dès le milieu des années 1960 et il a été un lieu de recherche actif. Son infrastructure a été mise à jour depuis 2015 et sera maintenant complétée grâce à un accord de prêt de quelque 12 millions d’euros avec la Banque nordique d’investissement et la société publique Swedish Space Corporation (SSC).

Selon le rapport du site d’information Arctic Today, seront modernisées les installations de test des fusées et les technologies au sol capables de communiquer avec les satellites.

Le projet de modernisation s’inscrit dans la stratégie 2018 de la Suède, qui vise à être à la pointe de la technologie spatiale. Les industries spatiales sont désignées comme un atout économique stratégique. Grâce à ce nouvel investissement, la Suède fera partie de la douzaine de pays au monde à posséder sa propre infrastructure satellitaire.

Le site pourrait également constituer un atout pour l’Union européenne qui lance actuellement des satellites depuis la Guyane française mais pas depuis l’Europe.

S’adressant à Arctic Today, Philip Påhlsson, un porte-parole de la Swedish Space Corporation, a déclaré : « Avec la nouvelle capacité du port spatial, il deviendra très probablement le premier site de lancement sur le continent européen à fournir une plateforme aux entreprises spatiales pour développer leurs technologies de fusées de nouvelle génération et lancer leurs satellites. »

Internet spatial : lancement de 34 nouveaux satellites britanniques

Une fusée russe Soyouz, opérée par l’européen Arianespace, a lancé dans la nuit de samedi (21 août) 34 nouveaux satellites de l’opérateur britannique Oneweb, qui déploie une constellation pour fournir un internet haut débit partout dans le monde.

Subscribe to our newsletters

Subscribe