L’Autriche insatisfaite de la directive sur la tarification routière

La directive vise à passer d’un système de péage basé sur le temps à un système basé sur la distance, ce qui pourrait aggraver la situation du trafic dans l’État fédéral autrichien du Tyrol, un point de transit entre l’Allemagne et l’Italie. [Simlinger/Shutterstock]

La commission des transports du Parlement européen a donné son feu vert aux règles révisées sur la tarification routière — l’Eurovignette — mardi (13 juillet), au grand mécontentement de l’Autriche.

La directive vise à passer d’un système de péage basé sur le temps à un système basé sur la distance, ce qui pourrait aggraver la situation du trafic dans l’État fédéral autrichien du Tyrol, un point de transit entre l’Allemagne et l’Italie. La ministre du climat, Leonore Gewessler, a qualifié la décision de « déception amère, en particulier pour la situation du trafic au Tyrol. »

« Le problème fondamental n’est pas résolu dans la directive », a-t-elle déclaré, ajoutant que « les habitants du Tyrol ont besoin d’être soulagés du bruit, de la mauvaise qualité de l’air et des embouteillages. »

Le gouverneur de l’État du Tyrol, Günther Platter, a également critiqué la démarche, estimant que les députés européens n’accordent pas suffisamment d’attention aux problèmes rencontrés par la population locale. La directive, dans sa forme actuelle, « entraverait nos tentatives » de passer de la route au rail et d’atteindre les objectifs climatiques de l’UE, a-t-il ajouté.

Mme Gewessler a souligné que les préoccupations autrichiennes devraient être prises en compte dans le projet de loi qui devrait être adopté par le Parlement européen cet automne. « L’UE doit également prendre en considération la situation très spécifique du col du Brenner », a-t-elle précisé.

Le Conseil de l'UE parvient à un accord sur la tarification routière

Le Conseil de l’UE, présidé par le Portugal, s’est accordé avec le Parlement européen pour modifier la réglementation en matière de tarification routière (Eurovignette). Objectif ? Réduire les émissions des gaz polluants et résorber la congestion des routes.

Subscribe to our newsletters

Subscribe