Les compagnies aériennes nordiques se mettent à l’électrique

Finnair et Widerøe envisagent d’utiliser ces avions pour des liaisons intérieures plus courtes. [jajaladdawan/Shutterstock]

La compagnie nationale finlandaise Finnair et la compagnie régionale norvégienne Widerøe ont annoncé leur intention d’acheter des avions électriques alimentés par des batteries, donnant ainsi de la crédibilité à une initiative nordique qui tente de faire avancer le développement des avions électriques.

Finnair a signé une lettre d’intérêt pour un maximum de 20 avions électriques ES-19 actuellement développés par la start-up suédoise Heart Aerospace, qui devraient être disponibles pour des vols commerciaux d’ici 2026.

Finnair et Widerøe envisagent d’utiliser ces avions pour des liaisons intérieures plus courtes.

Parallèlement, la compagnie norvégienne développe également l’avion de passagers P-Volt, en collaboration avec Rolls-Royce et le constructeur italien Tecnam.

Le climat froid de la région nordique constitue un terrain d’essai propice au développement de la technologie de l’aviation électrique. Toutefois, étant donné que l’avion ES-19 peut être rechargé 1 000 fois et que les batteries doivent être rechargées après chaque atterrissage, de nombreuses infrastructures devront être mises en place.

Les efforts sont actuellement coordonnés par le Nordic Network for Electric Aviation, qui vise à normaliser l’infrastructure de l’aviation électrique ; à créer des modèles commerciaux pour la connectivité régionale ; à développer la technologie des avions pour les conditions nordiques ; et à construire une plateforme pour les collaborations mondiales. Finnair, Air Greenland, Iceland Air et SAS font tous partie de ce réseau de 11 membres.

L'avion moins nocif que les voyages en voiture seul selon un nouveau rapport de l'UE

Le niveau d’occupation est le facteur « le plus important » pour évaluer les dommages environnementaux.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer