Qui sont les nouveaux commissaires européens ?

Ursula von der Leyen succèdera à Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission. [EPA-EFE/OLIVIER HOSLET]

Les gouvernements ont désigné leurs candidats pour la prochaine Commission européenne qui sera présidée par Ursula von der Leyen. Ils doivent désormais être auditionnés par le Parlement européen.

La présidente élue de la Commission européenne a dévoilé son équipe. Les nominés passeront au grill parlementaire à partir de fin septembre et les eurodéputés tiendront des votes de confirmation en octobre.

la nouvelle Commission accueillera trois vice-présidents exécutifs: Frans Timmermans, Margrethe Vestager et Valdis Dombrokvskis. En plus d’être coordinateurs, ces derniers seront commissaires.

Bruxelles comptera, en outre, cinq autres vice-présidents: Josep Borrell, Věra Jourová, Margaritis Schinas, Maroš Šefčovič and Dubravka Šuica.

Ursula von der Leyen (PPE) – La présidence de la Commission européenne a fait l’objet de négociations compliquées. L’éclatement des forces au Parlement européen a rendu l’élection de la candidate des chefs de gouvernement délicate : Ursula von der Leyen a obtenu une faible majorité. Première femme présidente de cette institution, elle a déjà fait montre lors de son premiers discours d’une détermination solide en faveur de l’environnement et du climat, des questions sociales et des femmes, tout en se montrant sévère à l’égard de l’extrême-droite. 

Johannes Hahn (PPE)

Portefeuille : Budget et Administration 

L’actuel commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage a été nommé pour un nouveau mandat à Bruxelles, après son arrivée au siège du Berlaymont en 2010 en tant que commissaire européen à la politique régionale.

Didier Reynders (Renew Europe) 

Portefeuille : Justice

Le ministre belge des Affaires étrangères a obtenu le feu vert après avoir échoué au Conseil de l’Europe, alors que le pays n’a toujours pas de gouvernement en place à la suite des élections nationales de mai. Didier Reynders était en lice pour un poste de commissaire sous la présidence de Jean-Claude Juncker, mais n’avait finalement pas réussi, car le chef sortant de la Commission voulait une candidate, un souhait finalement réalisé par Marianne Thyssen, une femme politique flamande. 

 

Mariya Gabriel (PPE)

Portefeuille : Innovation et Jeunesse

La commissaire européenne à l’Économie et à la Société numériques sous Jean-Claude Juncker a succédé à Kristalina Georgieva, qui a quitté son poste de vice-présidente de la Commission européenne en 2016, et a depuis prouvé au Premier ministre bulgare, Boyko Borissov, qu’elle méritait une autre chance.

Stella Kyriakides (PPE) 

Portefeuille : Santé

Actuellement députée chypriote, Stella Kyriakides a également été présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Dubravka Šuica (PPE)

Portefeuille : Vice-présidente. Démocratie et de la Démographie 

L’eurodéputée Dubravka Šuica, qui en est à son deuxième mandat au Parlement européen, est l’ancienne maire de Dubrovnik et une vice-présidente du groupe PPE. Chargée de la « conférence sur l’avenir de l’Europe », elle sera la première vice-présidente d’origine croate à la Commission. 

Margrethe Vestager (Renew Europe)

Portefeuille : Vice-présidente exécutive . Numérique et Concurrence

Après avoir échoué dans sa tentative de succéder à Jean-Claude Juncker, Margrethe Vestager occupera un poste de vice-présidente senior dans l’administration d’Ursula von der Leyen. Actuellement commissaire européenne à la Concurrence, la Danoise s’en tiendra à ses responsabilités et s’occupera aussi du numérique. 

Josep Borrell (S&D) 

Portefeuille : Haut représentant pour les affaires étrangères

Les pourparlers pour les postes clés lui ont permis de devenir haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères. Sa nomination n’est toutefois pas sans controverse, étant donné ses bavures diplomatiques, la question catalane et son âge. Lors de son audition, les eurodéputés risquent de ne pas le ménager.

Kadri Simson (Renew Europe)

Portefeuille : Énergie

La candidate devait initialement remplacer Andrus Ansip, maintenant eurodéputé, en tant que commissaire par intérim sous l’administration Juncker. Le gouvernement estonien en a toutefois décidé autrement et préfère utiliser les quelques mois restants pour bien préparer le poste à l’énergie. 

Jutta Urpilainen (S&D)

Portefeuille : Partenariats internationaux

Sa nomination a fait taire toutes les rumeurs selon lesquelles l’ancien candidat au poste de président de la Commission, Alexander Stubb, pourrait être le choix de la Finlande. Jutta Urpilainen, ancienne ministre des Finances, a aussi travaillé comme envoyée spéciale en Éthiopie. Ursula von der Leyen a, par ailleurs, fait taire toutes les rumeurs selon lesquelles il y aurait un commissaire à l’Afrique sous son administration. Selon elle, un tel poste serait discriminatoire. 

Sylvie Goulard (Renew Europe)

Portefeuille : Marché intérieur, Industrie et Défense

Ancienne eurodéputée, Sylvie Goulard a brièvement occupé le poste de ministre de la Défense avant de démissionner à la suite d’un scandale concernant les assistants parlementaires. Elle passera plus que probablement sur le grill parlementaire, si elle décroche une audition au Parlement européen. Il semblerait toutefois que l’assemblée européenne considère l’affaire close.

Margaritis Schinas (PPE) 

Portefeuille : Vice-président. Protection du mode de vie européen

Pilier de la salle de presse de la Commission grâce à son rôle de porte-parole principal, Margaritis Schinas fait le grand saut et devient vice-président. Il supervisera les questions migratoires.

László Trócsányi (PPE)

Portefeuille : Voisinage et de l’Elargissement 

Ancien ministre de la Justice et actuel eurodéputé, László Trócsányi passera certainement sur le grill parlementaire, au vu des positions de Viktor Orbán sur les questions d’état de droit. À la suite d’une deuxième réunion avec la présidente de la Commission européenne, László Trócsányi a déclaré que les  » négociations avaient été très constructives ». 

Phil Hogan (PPE)

Portefeuille : Commerce 

Le commissaire européen à l’agriculture et au développement rural sous Jean-Claude Juncker reste à Bruxelles et assurera le portefeuille du Commerce. 

Paolo Gentiloni (S&D)

Portefeuille : Économie 

Plusieurs noms ont été mentionnés, du patron sortant de la BCE, Mario Draghi, au Premier ministre par intérim, Giuseppe Conte, en passant par la commissaire, Federica Mogherini, et le membre éminent du Partie démocrate, Roberto Gualtieri. Giuseppe Conte restera Premier ministre du nouveau gouvernement après que l’électorat du M5S a approuvé le projet de coalition avec le Parti démocrate. 

Valdis Dombrovskis 

Portefeuille : Vice-président exécutif. Économie au service des personnes et Services financiers.

vice-président de la Commission européenne chargé de l’Euro, il est également l’un des commissaires qui rempilent pour un nouveau mandat et devient vice-président exécutif. 

Virginijus Sinkevičius (Verts/ALE) 

Portefeuille : Environnement et Océans

Le ministre de l’Économie de 28 ans sera sans doute le plus jeune commissaire de l’histoire ainsi que le deuxième représentant écolo. Ce 22 août, le parlement lituanien votait en faveur de sa nomination. Originaire du Parti des agriculteurs et des Verts, qui n’est en fait pas affilié à son équivalent européen, Virginijus Sinkevičius a été critiqué par son propre parti pour son manque d’expérience. Il garderait sur son bureau une casquette de baseball « Make America Great Again ». Des doutes subsistent : s’il obtenait un poste, serait-il  membre des Verts/ALE ou membre indépendant ? Le coprésident des Verts, Ska Keller, a déclaré à Politico que sa nomination n’apaiserait pas la demande de son groupe d’accorder plus d’attention aux questions environnementales.

Nicolas Schmit (S&D) 

Portefeuille : l’Emploi

Sa nomination a été décidée par un accord gouvernemental conclu après les élections générales de 2018. Elle a mis fin aux espoirs de Bruxelles de voir Claude Turmes, ancien député européen influent connu pour sa maîtrise de la politique énergétique, devenir commissaire.

Helena Dalli (S&D) 

Portefeuille : Égalité

Elle remplacera Karmenu Vella, en charge de l’environnement, et occupera le nouveau portefeuille de l’égalité.

Frans Timmermans (S&D) 

Portefeuille : Vice-président exécutif chargé du Green Deal Européen et du Climat.

Candidat malheureux à la présidence de la Commission européenne, Frans Timmermans s’est vu de nouveau promettre un poste de vice-président, son poste actuel. Il s’occupera du Green Deal Européen et de toutes les affaires liées au climat, ce qui confirme que les portefeuilles du climat et de l’énergie ne seront plus fusionnés. 

Janusz Wojciechowski (CRE)

Portefeuille : Agriculture 

Chef de cabinet du président Andrej Duda, Krzysztof Szczerski a retiré son nom des candidatures le 26 août, révélant qu’il allait recevoir le portefeuille de l’agriculture. Citant son manque d’expérience dans le domaine, il s’intéressait plutôt à un poste lié à l’économie et potentiellement au portefeuille énergétique. Le gouvernement a confirmé l’ancien eurodéputé, Janusz Wojciechowski, comme nouveau candidat. Le 27 août, ce dernier a déclaré aux médias polonais qu’il était satisfait de sa première rencontre avec Ursula von der Leyen et qu’il n’était pas inquiétait de retrouver d’anciens collègues à la commission AGRI. Ce 6 septembre, l’office européen antifraude (OLAF) a révélé que le candidat était visé par une enquête sur des irrégularités présumées concernant le remboursement de frais de voyage. 

Elisa Ferreira (S&D)

Portefeuille : Cohésion et Réformes 

Le Portugal a respecté la demande d’Ursula von der Leyen de nommer un candidat de chaque sexe. Ainsi, le Premier ministre Antonio Costa a proposé une ancienne et un actuel eurodéputé pour remplacer Carlos Moedas. Le 27 août, le Premier ministre a déclaré que Elisa Ferreira était la seule candidate désignée par son pays. 

Věra Jourová (Renew Europe) 

Portefeuille : Vice présidente. Valeurs et transparence 

La commissaire européenne à la Justice sous Jean-Claude Juncker, deviendra vice-présidente, mais ne sera pas en charge de l’état de droit, comme l’avaient prédit plusieurs médias européens. 

Rovana Plumb (S&D) 

Portefeuille : Transport

Bucarest avait proposé deux noms, Romana Plumb and Dan Nica. La Roumanie aura eu trois commissaires différents durant l’année 2019 puisque Ioan Mircea Paşcu a remplacé Corina Creţu, qui a pris son siège au Parlement européen. Le doute planait sur le faite que l’ambassadrice de la Roumanie à Bruxelles, Luminita Odobescu, reçoive le poste, mais c’est finalement Romana Plumb qui l’emporte. 

Personne – Le Premier ministre britannique Boris Johnson assure que le Royaume-Uni quittera l’UE à minuit le 31 octobre, ce qui signifie qu’aucun nom n’a été proposé malgré les précédentes rumeurs selon lesquelles le diplomate Julian King garderait son portefeuille de la sécurité en cas de nouvelle prolongation du Brexit. Le 22 août, Tim Barrow, le représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l’Union européenne, a confirmé qu’aucun candidat ne serait présenté. Ursula von der Leyen a néanmoins souligné qu’en cas de prolongation du Brexit, le pays recevra un portefeuille. 

 

Maroš Šefčovič (S&D) 

Portefeuille : Vice-président. Relations interinstitutionnelles et prospective

Maroš Šefčovič reste à Bruxelles pour un nouveau mandat en tant que commissaire, après avoir essuyé un échec à la présidence de la Commission et de la Slovaquie. Actuellement vice-président en charge de l’Union de l’énergie, il restera vice-président et s’occupera d’un poste qu’il a déjà eu l’occasion de remplir sous l’administration Barroso. 

Janez Lenarčič (Renew Europe) 

Portefeuille : Gestion des crises

L’ancien pays yougoslave a choisi l’ambassadeur slovène auprès de l’UE en tant que nouveau commissaire. Janez Lenarčič est diplomate de carrière, non affilié politiquement, mais il devrait rejoindre le groupe Renew-Europe à l’issue de son audition au Parlement.

Ylva Johansson (S&D)

Portefeuille : Affaires intérieures 

La ministre de l’Emploi, est quelqu’un d’efficace, selon Ursula von der Leyen. Ylva Johansson reprend ainsi le flambeau du commissaire grec, Dimitris Avramopoulos.  

Secrétaire général de la Commission – Après le départ de Martin Selmayr, l’exécutif de l’UE aura besoin d’un nouveau haut fonctionnaire et s’efforcera d’éviter le scandale qui a accompagné le mandat de Selmayr. Le siège est actuellement gardé au chaud par la Lettonne Ilze Juhansone, qui pourrait être nommée de manière permanente. 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.