Attaque à l’arme blanche à Paris près des anciens locaux de Charlie Hebdo : deux blessés

La police française et l'équipe de secours se tiennent dans un périmètre de sécurité près des anciens bureaux de Charlie Hebdo, à Paris, France, le 25 septembre 2020, après que quatre personnes aient été blessées lors d'une attaque au couteau. [EPA-EFE/IAN LANGSDON]

Deux personnes ont été agressées à l’arme blanche près des anciens locaux du journal satirique Charlie Hebdo. Cette attaque survient alors que se tient le procès des attentats de 2015 visant la rédaction. Le parquet national antiterroriste est saisi de l’enquête. Un article de notre partenaire Ouest-France.

Une attaque à l’arme blanche a été perpétrée ce vendredi matin dans la rue Nicolas-Appert où se trouvent les anciens locaux de Charlie Hebdo. Deux personnes ont été blessées, et non plus quatre comme annoncé au départ. Les victimes sont des employés de la société de production Premières Lignes, dont les locaux sont voisins des anciens bureaux de Charlie Hebdo.

Deux suspects ont été interpellés : un place de la Bastille. Il était « couvert de sang » selon les informations de BFMTV. Un individu potentiellement dangereux était recherché peu avant. Un second suspect a été arrêté au niveau de la station de métro Richard-Lenoir.

Le quartier a été bouclé, les écoles, crèches, commerces et établissements pour personnes âgées fermés. Un important dispositif a été déployé. Une levée de doutes a été effectuée sur un colis suspect, qui ne contenait pas d’explosif.

Une cellule de crise a été ouverte au ministère de l’Intérieur où se rend Jean Castex, qui était en visite à Saint-Ouen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer