Coronavirus : Paris placé en zone d’alerte maximale, de nouvelles restrictions attendues

Les cas en France ont explosé ces dernières semaines, notamment dans les Bouches-du-Rhônes et dans la capitale où de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place. [EPA-EFE/IAN%20LANGSDON]

Paris a basculé dimanche 4 octobre en zone d’alerte maximale. Pour faire face à la progression inquiétante de l’épidémie du Covid-19 dans la capitale, de nouvelles mesures de restrictions, seront annoncées ce lundi. À Marseille et Aix-en-Provence, les restaurants devraient rouvrir aujourd’hui. Un article de notre partenaire Ouest-France.

Paris va connaître lundi de nouvelles mesures de restrictions, dont la fermeture des bars, pour faire face à la progression inquiétante de l’épidémie du Covid-19 dans la capitale. La maire PS Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement tiendront à 11 h 30 une conférence de presse lors de laquelle ils détailleront les mesures prises par arrêté qui s’appliqueront pendant quinze jours au moins à Paris et dans les trois départements de la petite couronne.- Dimanche soir, l’entourage de la ministre de la Culture, a annoncé que Roselyne Bachelot est considérée comme un « cas contact » et observera en conséquence une période d’isolement de sept jours à son domicile.

En France, 12 565 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés lors des dernières 24 heures. Sur les sept derniers jours, 4 264 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, dont 893 en services de réanimations.

Aux États-Unis, le président américain a brièvement quitté l’hôpital militaire de Walter Reed, où il a été admis vendredi après sa contamination au Covid-19, afin de rendre une « petite visite surprise » à ses partisans en les saluant depuis l’intérieur d’une voiture, dimanche en fin d’après-midi. Une sortie trop risquée pour les autres occupants du véhicule selon des experts médicaux.

Le Covid-19, prétexte pour une surveillance numérique accrue ?

Pour suivre la propagation du nouveau coronavirus, les États membres de l’UE ont pris des mesures de surveillance supplémentaire, et ce, aux dépens des droits fondamentaux.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER