Emmanuel Macron : il faut une défense européenne « beaucoup plus forte »

La défense européenne doit devenir «  beaucoup plus forte. Sinon, nous construirons les dépendances de demain  » a lancé M. Macron. [EPA-EFE/Ludovic Marin]

Le président français Emmanuel Macron a annoncé vouloir «  renforcer une industrie de défense européenne  » plutôt que de «  dépenser beaucoup pour acheter ailleurs  », à l’occasion du salon international de défense Eurosatory lundi (13 juin).

La défense européenne doit devenir «  beaucoup plus forte. Sinon, nous construirons les dépendances de demain  » a lancé M. Macron.

Selon le président, la France et l’Union Européenne sont entrées dans «  une économie de guerre dans laquelle […] nous allons durablement devoir nous organiser  ». «  Tout a changé  » et «  on ne peut plus vivre au rythme et avec la grammaire d’il y a un même un an  ».

En conséquence, il dit avoir demandé au ministre des Armées Sébastien Lecornu d’opérer une «  réévaluation  » de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui prévoit un effort financier de 295 milliards d’euros pour la modernisation des armées.

Le budget de la défense, à 39,3 milliards d’euros en 2021, va croître à 41 milliards d’euros en 2022, pour atteindre 50 milliards en 2025 — soit 2 % du PIB de la France.

Selon le journal Le Monde, des discussions «  très avancées  » seraient par ailleurs en cours avec les industriels français pour entériner dans la loi un droit de réquisition de matériaux et compétences civiles sans que la France soit formellement en guerre.

Ce discours s’ancre dans une politique européenne d’«  autonomie stratégique  », porté haut et fort par Macron tout au long de la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne (PFUE). En ce sens, la LPM «  doit permettre de consolider l’autonomie stratégique [de la France] et contribuer à la construction de l’autonomie stratégique européenne  ».

Subscribe to our newsletters

Subscribe