En Suède, la formation d’un nouveau gouvernement prend plus de temps que prévu

La ministre des Finances Magdalena Andersson a obtenu un délai supplémentaire pour trouver un soutien au Parlement en vue de former un gouvernement. [Fredrik Persson/EPA]

La ministre des Finances Magdalena Andersson a obtenu un délai supplémentaire pour trouver un soutien au Parlement en vue de former un gouvernement. Le président du Parlement, Andreas Norlén, a accordé un délai supplémentaire jusqu’au 22 novembre à midi.

La semaine dernière, Mme Andersson a succédé à Stefan Löfven à la présidence du parti social-démocrate. Afin de poursuivre la coalition gouvernementale minoritaire précédente avec le Parti des Verts et de devenir la première femme Premier ministre du pays, elle aurait également besoin du soutien silencieux de deux petits partis d’opposition pour gouverner avec le Parlement de 349 sièges.

Le parti des Verts est prêt à continuer à faire partie du gouvernement et Mme Andersson a obtenu le soutien du parti du Centre, dans l’opposition.

Avec le Parti de gauche, les négociations sont en cours et un accord semble très probable. Selon le site web du Parti de gauche, « le pays n’a pas besoin de nouvelles crises gouvernementales et le parti s’est engagé dans des discussions constructives avec Magdalena Andersson ». Le parti met l’accent sur l’amélioration de la vie des retraités.

L’Associated Press, qui suit également l’évolution de la situation, a cité le président du parti de gauche, Mehrnoosh « Nooshi » Dadgostar, affirmant que les discussions se sont poursuivies « dans la bonne humeur ».

En Suède, la carte politique, autrefois divisée en blocs clairs de gauche et de droite, s’est fragmentée au cours de la dernière décennie environ. C’est notamment le cas à droite, où l’on observe une forte réticence à coopérer avec le parti populiste des Démocrates de Suède. Par conséquent, la formation d’un gouvernement de droite est devenue difficile, voire impossible.

Le Premier ministre suédois démissionne pour tenter de former un nouveau gouvernement

Stefan Löfven, le Premier ministre social-démocrate suédois, a annoncé lundi 28 juin qu’il démissionnait pour tenter de former un nouveau gouvernement.

Subscribe to our newsletters

Subscribe