L’UE approuve un mécanisme de protection civile renforcé

Le Conseil a adopté lundi (10 mai) un règlement visant à renforcer le mécanisme de protection civile de l’UE. [EU Civil Protection and Humanitarian Aid / Flickr]

Lundi (10 mai), les États membres ont approuvé un mécanisme de protection civile (MPCU) renforcé, assorti d’un règlement visant à mieux se préparer face aux situations d’urgence, comme les feux de forêt ou les pandémies.

Le Conseil a adopté lundi (10 mai) un règlement visant à renforcer le mécanisme de protection civile de l’UE.

« Les nouvelles règles permettront à l’UE et aux États membres de mieux se préparer aux catastrophes naturelles ou d’origine humaine et de réagir plus rapidement lorsque ces catastrophes surviennent, y compris lorsqu’elles touchent simultanément de nombreux États membres, comme dans le cas d’une pandémie », peut-on lire dans un communiqué du Conseil de l’UE.

Covid : l'UE se prépare à fournir une "assistance" à l'Inde

L’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, est en proie à une nouvelle flambée de contaminations par le Covid-19. Dimanche, elle a recensé sur 24 heures près de 350.000 cas et 2.767 décès supplémentaires.

Le texte prévoit un total de 1 263 millions d’euros sous forme de fonds pour la période 2021-2027, une augmentation considérable par rapport aux 368,4 millions d’euros alloués dans le cadre du budget 2014-2020. Il comprend également un montant maximal de 2 056 480 000 d’euros destiné à « mettre en œuvre les mesures liées à la protection civile pour faire face aux conséquences de la crise de la Covid-19 prévues dans l’instrument de l’UE pour la relance ».

Le mécanisme permettra aussi à la Commission européenne de « combler les lacunes dans le domaine du transport et de la logistique et, en cas d’urgence, d’acquérir directement certaines capacités supplémentaires de rescEU ». Pour rappel, le rescEU est la réserve de capacités supplémentaires instituée pour fournir une aide dans des situations d’une ampleur particulière lorsque les capacités globales existantes au niveau national et les capacités affectées au préalable par les États membres à la réserve européenne de protection civile ne permettent pas d’assurer une réaction efficace.

Le ministre portugais de l’Intérieur, Eduardo Cabrita, a réagi à l’adoption par le Conseil des nouvelles règles en qualifiant le mécanisme de protection civile de l’UE d’« emblème de la solidarité de l’UE, tant à l’intérieur de nos frontières qu’en dehors ».

« En 2020, il a été activé à 102 reprises et a apporté un soutien à 77 pays dans le monde. La pandémie de Covid-19 a mis à l’épreuve son fonctionnement et nous a montré que nous devons aller plus loin. Grâce au triplement du budget et aux nouvelles règles, nous serons mieux préparés à prévoir les crises futures et à y réagir, quelle que soit leur nature », a-t-il poursuivi.

Le mécanisme de protection de civile de l’UE réformé a été approuvé par le Parlement européen le 29 avril 2021.

L'UE devrait faire meilleur usage du principe de "coalition des volontaires", d'après Lisbonne

Il est clair que la défense européenne connaît des changements. De plus en plus de voix indiquent que l’importance de l’Europe sur le plan géopolitique s’accompagne d’une dimension militaire, a fait savoir le ministre portugais de la Défense dans un entretien avec EURACTIV.

Subscribe to our newsletters

Subscribe