Le Parti social-démocrate roumain remporte les législatives

Liviu Dragnea lors d'une conférence de presse le 11 décembre.

Les socialistes roumains du Parti social-démocrate ont remporté les élections législatives de dimanche avec environ 45% des voix dans les deux chambres du Parlement, montrent lundi les résultats officiels après dépouillement de plus de 60% des bureaux de vote.

Le chef de file du Parti social-démocrate (PSD), Liviu Dragnea, condamné en 2015 à un an de prison avec sursis pour fraude électorale, a déclaré dès dimanche soir, après la publication de sondages à la sortie des urnes donnant son parti largement en tête, qu’il allait entamer les discussions en vue de former une coalition gouvernementale.

La Roumanie est dirigée depuis novembre 2015 par un gouvernement de techniciens conduit par Dacian Ciolos, l’ancien Premier ministre social-démocrate Victor Ponta ayant démissionné face à la colère de l’opinion après l’incendie d’une boîte de nuit qui a fait 56 morts.

>> Lire : La démission du Premier ministre ne calme pas les manifestations en Roumanie

L’incendie a engendré un slogan qui a connu un grand succès, « La corruption tue », sans pour autant détourner les Roumains du PSD, qui a su convaincre les électeurs en promettant notamment une hausse des dépenses publiques pour améliorer le niveau de vie alors qu’ils restent parmi les citoyens européens les plus pauvres.

Liviu Dragnea a indiqué qu’il allait chercher à former une coalition avec son allié traditionnel, l’ALDE, le parti de l’ancien Premier ministre Calin Tariceanu, qui a obtenu environ 6% des suffrages, selon les résultats partiels.

« Je suis bouleversé par ce résultat », a dit le chef de file du PSD dimanche. « La Roumanie est un pôle de stabilité dans la région. Tous les acteurs politiques doivent comprendre et respecter le vote d’aujourd’hui. »

Tous les autres partis sont loin derrière le PSD, montrent les décomptes de la commission électorale. Le Parti national libéral (centre droit) obtient environ 20% des voix et le nouveau parti Union sauvez la Roumanie autour de 9%.

>> Lire : Premier bilan positif pour le «gouvernement zéro» en Roumanie

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER