France et Allemagne s’engagent pour la Moldavie

Moldovan flag. Basarabia, April 2009. [Aurelian S?ndulescu/Flickr]

Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier ont confirmé à la Moldavie que l’UE était disposée à signer un accord d’association. Chisinau craint les représailles russes, qui pèsent déjà sur ses exportations de vin.

Laurent Fabius et Frank Walter Steinmeier se sont rendus dans la capitale moldave pour rencontrer le premier ministre Yurie Leanc?, et l’assurer de leur soutien alors que la Moldavie craint que le scénario de l’Ukraine ne se répète. Ils ont surtout discuté des modalités de l’accord d’association que les deux poids lourds de l’UE sont prêts à signer.

L’accord d’association serait similaire à celui proposé à l’Ukraine. Afin d’éviter de répéter les erreurs commises avec l’Ukraine, les dirigeants européens ont décidé en décembre dernier d’accélérer le processus de signature avec la Géorgie et la Moldavie.

Au départ il était prévu que les deux pays signent l’accord en août 2014. Lors du sommet des 20 et 21 mars, les dirigeants européens ont décidé d’avancer cette réunion de trois mois, en mai.

Les deux anciens pays de l’Union soviétique avaient déjà paraphé cet accord lors du sommet de Vilnius sur le Partenariat oriental en novembre.

Mise en garde de la Russie

Comme ce fut le cas avec l’Ukraine, la Russie a mis en garde la Moldavie contre les répercussions qu’occasionnerait un rapprochement de l’UE. En septembre dernier, la Russie a interdit les exportations de vins moldaves en raison « d’inquiétudes en matière de sécurité alimentaire ».

La Russie pourrait infliger des sanctions plus sévères envers l’économie moldave si Moscou interdisait l’importation de produits, comme les fruits et légumes, et si elle limitait l’entrée de migrants moldaves.

Certaines déclarations russes laissent penser que Moscou pourrait imposer des restrictions sur les travailleurs moldaves actifs sur le territoire russe. Les travailleurs saisonniers à l’étranger ont généré l’équivalent de deux milliards d’euros à l’économie moldave cette année. Quelque 60 % de ce montant provient des travailleurs migrants en Russie.

Les partenaires européens rassurent

Les diplomates européens pensent généralement qu’en raison de la petite taille de la Moldavie, l’Union n’aurait pas de difficultés à venir en aide à Chisinau. La semaine dernière, le Parlement européen a d’ailleurs supprimé la semaine dernière les droits de douane sur le vin moldave en vue de compenser le manque à gagner vers la Russie.

Frank Walter Steinmeier a indiqué que l’Allemagne et la France « prennent très au sérieux la profonde anxiété » de leurs partenaires orientaux vis-à-vis de la situation en Ukraine. « La République de la Moldavie peut compter sur ses partenaires européens », a-t-il assuré.

Laurent Fabius, chef de la diplomatie française : « nous ne voulons absolument pas construire de nouvelles barrières au travers du continent, mais au contraire rapprocher la Moldavie de l’Union européenne et permettre dans le même temps que les relations soient excellentes avec la Russie. Je rappelle à cet égard notre plein soutien à l’intégrité territoriale de la Moldavie ».

Les deux diplomates se rendront ensuite en Géorgie pour également promouvoir le rapprochement avec l’UE.

La Moldavie est une ancienne république soviétique qui a fait partie de la Roumanie avant d'être annexée par l'Union soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle est enclavée entre la Roumanie et l’Ukraine. Les Moldaves parlent roumain, bien que la constitution du pays le désigne par les termes de « langue moldave ».  Le russe est également largement parlé.

 

La Transnistrie, une région à l'est du Dniestr, fait l'objet de conflits depuis l'effondrement de l'URSS. Éthniquement, la population est majoritairement russe et ukrainienne. Bien qu’internationalement, la Transnistrie fait partie de la Moldavie, ses autorités n’y exercent de facto aucune autorité.

:w? bi(?X?i-font-family:Calibri;mso-bidi-font-family: Calibri;mso-ansi-language:FR-BE'>Comme ce fut le cas avec l'Ukraine, la Russie a mis en garde la Moldavie contre les répercussions qu'occasionnerait un rapprochement de l'UE. En septembre dernier, la Russie a interdit les exportations de vins moldaves en raison « d'inquiétudes en matière de sécurité alimentaire ».

 

La Russie pourrait infliger des sanctions plus sévères envers l'économie moldave si Moscou interdisait l'importation de produits, comme les fruits et légumes, et si elle limitait l'entrée de migrants moldaves.

Certaines déclarations russes laissent penser que Moscou pourrait imposer des restrictions sur les travailleurs moldaves actifs sur le territoire russe. Les travailleurs saisonniers à l'étranger ont généré l’équivalent de deux milliards d'euros à l'économie moldave cette année. Quelque 60 % de ce montant provient des travailleurs migrants en Russie.

Les partenaires européens rassurent

Les diplomates européens pensent généralement qu'en raison de la petite taille de la Moldavie, l'Union n'aurait pas de difficultés à venir en aide à Chisinau. La semaine dernière, le Parlement européen a d’ailleurs supprimé la semaine dernière les droits de douane sur le vin moldave en vue de compenser le manque à gagner vers la Russie.

Frank Walter Steinmeier a indiqué que l'Allemagne et la France « prennent très au sérieux la profonde anxiété » de leurs partenaires orientaux vis-à-vis de la situation en Ukraine. « La République de la Moldavie peut compter sur ses partenaires européens », a-t-il assuré.

Laurent Fabius, chef de la diplomatie française : « nous ne voulons absolument pas construire de nouvelles barrières au travers du continent, mais au contraire rapprocher la Moldavie de l’Union européenne et permettre dans le même temps que les relations soient excellentes avec la Russie. Je rappelle à cet égard notre plein soutien à l’intégrité territoriale de la Moldavie ».

Les deux diplomates se rendront ensuite en Géorgie pour également promouvoir le rapprochement avec l’UE.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.