L’actu en capitales : la Grèce demande officiellement des indemnités de guerre

gr_cap [Shutterstock]

L’actu en capitales récapitule l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

ATHÈNES

Réparations de guerre allemandes : Dans « un moment historique », selon le Président de la Chambre des représentants grecque, Nikos Voutsis, le Parlement approuvera aujourd’hui une nouvelle demande de réparation pour la guerre allemande.

Le montant se situe entre 270 et 309 milliards d’euros et le gouvernement s’engage à « prendre toutes les mesures diplomatiques et juridiques nécessaires pour réclamer et satisfaire pleinement toutes les demandes de l’État grec pour les deux guerres mondiales. ». Nikos Voutsis a déclaré qu’il informerait le Parlement européen et les autres États membres de l’UE de cette initiative.

Selon Kathimerini, Nikos Voutsis a expliqué que le rapport était débattu au Parlement deux ans après sa présentation à la Chambre parce que le gouvernement ne voulait pas donner l’impression qu’il essayait d’annuler ses dettes envers ses créanciers internationaux en échange des demandes de compensation.

Récemment, le site d’information News 24/7 a révélé une lettre signée par un certain nombre de législateurs allemands de gauche, verts et socialistes demandant, entre autres, qu’Athènes soit indemnisée pour un prêt qu’elle a dû accorder au Reich allemand. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

BERLIN

Hausse des travailleurs étrangers en Allemagne : le nombre de citoyens non européens arrivant en Allemagne pour travailler a augmenté d’environ 20 % pour la troisième année consécutive, pour atteindre 266 000 en 2018, selon l’agence allemande des statistiques, De Statis. La plupart des étrangers viennent d’Inde (12 %), de Chine (9 %), de Bosnie-Herzégovine (8 %) et des États-Unis (7 %).

L’Albanie, le Monténégro, le Kosovo, la Macédoine, la Serbie, et la Bosnie-Herzégovine représentent près de 25 % des étrangers ayant des permis de travail en Allemagne en 2018. En 2015, ils ne représentaient que 9 %. (Claire Stam, Euractiv Allemagne)

MADRID

Dilemme fiscal : le partenaire d’Euractiv, EFE, a organisé un débat avant les élections nationales du 28 avril à Madrid, où un dilemme a été discuté en profondeur : augmenter les impôts pour améliorer les recettes et financer davantage de politiques sociales, une idée défendue par les socialistes de centre-gauche (PSOE) et Unidas Podemos, ou les réduire pour stimuler l’activité économique, une proposition du Parti populaire (PP) et des centristes libéraux de Ciudadanos. (EuroEFE.EURACTIV.es)

LONDRES

Rudd future Première ministre ? La ministre du Travail et des Pensions, Amber Rudd, a laissé entendre qu’elle pourrait tenter de devenir la prochaine cheffe conservatrice, après le départ de la Première ministre Theresa May. Cette dernière a l’intention de remettre sa démission lorsque son projet de Brexit sera approuvé par la Chambre des communes.

S’adressant à BBC Radio 5 Live, Amber Rudd a déclaré qu’elle n’avait « pas l’intention d’entrer en lice », mais a ajouté qu’elle maintenait « la porte légèrement ouverte » à la possibilité de se présenter. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

ROME

Combattants étrangers en Italie : Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a déclaré que le gouvernement s’inquiétait sérieusement de la crise en Libye, notamment parce qu’elle pourrait exposer le pays au risque de l’arrivée de combattants étrangers. Giuseppe Conte abordera la question au Sénat italien mardi prochain. (Gerardo Fortuna, Euractiv.com)

VARSOVIE

Aide de la Pologne à la reconstruction de Notre Dame : Piotr Glinski, ministre polonais de la Culture, a déclaré que la Pologne est prête à aider à reconstruire la cathédrale Notre Dame. « C’est choquant, c’est incroyable. Mais de chaque perte peut naître un nouvel espoir. La Pologne est prête à vous aider, car elle abrite l’un des meilleurs spécialistes de la conservation des monuments. »

BRATISLAVA

Guerre ouverte avec les médias : Le parti au pouvoir, le SMER-SD (PSE), s’est préparé à une bataille juridique avec les médias. « Nous avons mis sur pied une équipe juridique solide, qui résumera les événements jusqu’à présent et surveillera votre comportement dans les jours, semaines et mois à venir », a récemment déclaré l’ancien Premier ministre Robert Fico aux journalistes. Les médias ont rapporté cette semaine que l’un des membres de cette équipe est l’ancien ministre de l’Intérieur R. Kaliňák.

Tous deux ont démissionné l’année dernière suite à l’assassinat du journaliste d’investigation Jan Kuciak. Robert Fico est connu pour ses relations notoirement mauvaises avec les médias et pour avoir qualifié les journalistes de « sales prostituées anti-slovaques ». Ces derniers temps, il a été particulièrement mécontent des reportages des médias sur ses contacts présumés avec un homme d’affaires italien qui a fait l’objet d’une enquête pour trafic de drogue. (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

ZAGREB

Priorités croates durant la présidence de l’UE : Le ministre de la Défense Damir Krstičević a déclaré que les priorités de la Croatie en matière de défense au cours de sa présidence de l’UE au premier semestre 2020 seront le renforcement des capacités et la mise en œuvre de l’initiative de défense de l’UE, le renforcement de la coopération UE-OTAN et des liens transatlantiques ainsi que le renforcement de la dimension industrielle des politiques communes de défense et de sécurité dans le Sud-Est européen. (Željko Trkanjec, Euractiv Croatie

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.