L’Ukraine entérine son rapprochement avec la Russie

Putin.jpg

Après la suspension des négociations entre l’UE et l’Ukraine, le pays dirigé par Viktor Ianoukovitch, s’est définitivement tourné vers la Russie, à la faveur de dispositions commerciales avantageuses.

La visite du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, à Moscou le 17 décembre a scellé le rapprochement du pays avec la Russie. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé que son pays allait accorder un prêt de 15 milliards de dollars à l’Ukraine et une baisse de prix d’un tiers sur le prix de vente de son gaz.

« Compte tenu des problèmes de l'économie ukrainienne (…), le gouvernement russe a décidé de placer une partie de ses réserves (…) dans des titres du gouvernement ukrainien, à hauteur de 15 milliards de dollars », a déclaré Poutine à l'issue de ses discussions avec son homologue ukrainien, Viktor Ianoukovitch, en visite à Moscou, rapporte l’AFP.

Le président russe a cependant affirmé qu’aucune discussion sur la possibilité d’une adhésion de l'Ukraine à l'Union douanière n’avait eu lieu lors de la visite, même si les deux pays ont conclu un accord prévoyant de lever les barrières commerciales entre les deux pays.

Les avantages commerciaux conséquents octroyés par la Russie à l’Ukraine ont fait la différence face à la promesse d’un accord d'association avec l’UE.

Dans le cadre de ses négociations avec l’Europe, mises à mal après le volte-face du président Ianoukovitch quelques jours avant la date de la signature d’un accord au sommet de Vilnius en novembre, l’Ukraine réclamait une compensation financière de 20 milliards d’euros à l’UE  compenser le coût de la signature. L’Ukraine s’était vue opposer une fin de non-recevoir de la part de Bruxelles.

Le 15 décembre, l'Union européenne avait ensuite annoncé la suspension des négociations avec l'Ukraine en vue de la conclusion d'un accord d'association et de libre-échange, faute d'engagement de Kiev à signer un tel accord.

L'Ukraine est en proie à des manifestations depuis le refus de son gouvernement de signer un accord d'association avec l'Union européenne, le 29 novembre dernier. Le rapprochement économique aurait eu pour effet d'affranchir le pays du poids de la Russie. La dette importante contractée par le pays ces dernières années pose un problème majeur, alors que l'économie est aussi vacillante. L'Ukraine tente donc de négocier des garanties financières auprès de l'Union européenne comme de la Russie.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer