Le nouveau gouvernement conservateur-socialiste de Roumanie prête serment

La première réunion du gouvernement a eu lieu jeudi soir à des fins d'organisation - le nouveau cabinet compte deux ministres de plus et certains portefeuilles ont été modifiés. [ROBERT GHEMENT/EPA]

Le Parlement a donné son vote de confiance au nouveau gouvernement soutenu par une large coalition des conservateurs du PNL et de l’UDMR et des socialistes du PSD. Le cabinet de Nicolae Ciuca a tenu sa première réunion jeudi soir (25 novembre).

Le nouvel exécutif a beaucoup de pain sur la planche après presque deux mois sans gouvernement opérationnel. Une révision du budget est indispensable pour assurer le paiement des salaires du secteur public et des pensions en décembre, la situation de la pandémie reste difficile, bien que moins grave que le mois dernier, tandis que les prix de l’énergie restent élevés et que l’inflation a grimpé en flèche ces derniers mois.

La première réunion du gouvernement a eu lieu jeudi soir à des fins d’organisation – le nouveau cabinet compte deux ministres de plus et certains portefeuilles ont été modifiés.

Nicolae Ciuca a déclaré que la situation budgétaire serait discutée vendredi (26 novembre). Le gouvernement doit actualiser les chiffres concernant le déficit budgétaire et l’exécution pour 2021, mais aussi parler du budget pour l’année prochaine.

Roumanie : le Premier ministre désigné jette l'éponge faute de majorité

Le Premier ministre désigné roumain, un général à la retraite converti à la politique, a renoncé lundi (1er novembre) à former un gouvernement faute de majorité, une décision prolongeant encore la crise politique que traverse ce pays.

Subscribe to our newsletters

Subscribe