Le président tchèque considère que le retrait d’Afghanistan est une erreur

Le président tchèque Miloš Zeman en octobre 2019. [EPA/MARTIN DIVISEK]

Le président tchèque Miloš Zeman considère que la décision des Etats-Unis et de l’OTAN de retirer les troupes d’Afghanistan est une erreur, a déclaré jeudi (15 avril) le porte-parole du président dans une déclaration au quotidien Pravo.

M. Zeman a toujours défendu le rôle des troupes alliées en Afghanistan comme un moyen efficace de lutter contre le terrorisme islamique, a ajouté le porte-parole. Le président tchèque a fréquemment parlé du danger du terrorisme international.

Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi (14 avril) que les États-Unis et les autres troupes de l’OTAN commenceraient à se retirer d’Afghanistan au début du mois de mai dans le cadre d’un retrait progressif prévu pour durer jusqu’en septembre.

« Les alliés et les partenaires continueront d’être aux côtés du peuple afghan, mais c’est maintenant au peuple afghan de construire une paix durable », a confirmé le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Le ministre tchèque de la Défense, Lubomír Metnar, a déclaré que son pays respectait cette décision et qu’il continuerait à l’avenir à apporter son aide à la lutte contre le terrorisme international.

L'OTAN accueille Blinken et l'attend sur l'Afghanistan

« Les ministres vont poursuivre leurs consultations sur l’Afghanistan et pour l’instant, toutes les options restent ouvertes », a déclaré lundi le secrétaire général de l’Otan, le Norvégien Jens Stoltenberg, lors de la présentation de la réunion.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer