Le remaniement du gouvernement autrichien se terminera avec l’investiture de Karl Nehammer

« J'ai été nommé à l'unanimité chef de parti par intérim aujourd'hui et en même temps candidat au poste de chancelier », a déclaré M. Nehammer vendredi (3 décembre).

Le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer prêtera serment en tant que nouveau chancelier lundi (6 décembre). Son investiture devrait mettre fin à la crise gouvernementale déclenchée par le départ de l’ancien chancelier Sebastian Kurz.

La décision de M. Kurz de quitter la politique a entraîné un remaniement du gouvernement, la plupart de ses plus proches alliés ayant également décidé de se retirer.

M. Nehammer a déjà pris la tête du parti par intérim et devrait prêter serment en tant que chancelier lundi après-midi.

« J’ai été nommé à l’unanimité chef de parti par intérim aujourd’hui et en même temps candidat au poste de chancelier », a déclaré M. Nehammer vendredi (3 décembre).

« Il est important que nous ayons rapidement un gouvernement opérationnel », a-t-il ajouté, soulignant l’urgence de lutter contre la pandémie.

M. Nehammer sera le quatrième chancelier à prêter serment depuis 2017, les gouvernements dirigés par l’ÖVP ayant été pris par une série de scandales et de controverses ces dernières années.

Quatre autres ministres seront également inaugurés aujourd’hui : le ministre des Affaires étrangères, le ministre de l’Intérieur, le ministre des Finances et un nouveau ministre de l’Éducation.

Alexander Schallenberg, qui a pris les rênes de la chancellerie il y a moins de deux mois, retrouvera son poste de ministre des Affaires étrangères.

Gerhard Karner, un proche allié politique de M. Nehammer, deviendra ministre de l’Intérieur.

Le ministère des Finances reviendra à Magnus Brunner, qui prendra la relève de Gernot Blümel, l’un des plus proches confidents de M. Kurz, qui a démissionné quelques heures seulement après l’annonce de M. Kurz. Bien qu’il soit relativement inconnu du public autrichien, M. Brunner a été secrétaire d’État au ministère du climat, où il a joué le rôle de chien de garde conservateur alors que le ministère était dirigé par les Verts.

Malgré le remaniement gouvernemental des ministères dirigés par les conservateurs, les Verts ont déclaré qu’ils poursuivraient la coalition avec l’ÖVP. Une élection surprise « n’est pas une option pour le moment », a déclaré Sigrid Maurer, chef de la faction des Verts. Elle a également souligné que les Verts auraient une bonne base de discussion avec le nouveau chancelier Nehammer.

Autriche : Sebastian Kurz quitte la politique, suscitant des remous politiques

L’ancien chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé son départ de la scène politique en démissionnant de tous ses postes politiques ce jeudi (2 décembre). Sa démission entraînera un remaniement ministériel et, potentiellement, la nomination d’un nouveau chancelier.

Subscribe to our newsletters

Subscribe