Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40% son arsenal nucléaire

Le plafond global du nombre d'ogives nucléaires est désormais fixé à 260 [Victority/Shutterstock]

Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40 % le plafond du nombre de ses ogives nucléaires dans le cadre de la refonte de sa politique étrangère annoncée mardi (16 mars).

Le plafond global du nombre d’ogives nucléaires est désormais fixé à 260. Cela inverse une tendance de 30 ans de réduction de la capacité nucléaire du Royaume-Uni par les gouvernements conservateurs et travaillistes successifs.

Les plans précédents prévoyaient de réduire le nombre d’ogives à 180. Selon les ministres, bien qu’il soit peu probable que les armes nucléaires soient utilisées un jour, la capacité doit être augmentée pour faire face à d’éventuelles menaces futures.

Même si le Premier ministre Boris Johnson n’a pas indiqué que la taille de l’armée britannique augmenterait à la suite de la révision intégrée, son gouvernement prévoit d’augmenter les dépenses de défense de 16,5 milliards de livres sterling au cours des quatre prochaines années.

Nucléaire iranien : volte-face européenne à l'AIEA, place à la diplomatie

Appuyé par Washington, ce texte de l’Allemagne, de la France et du Royaume-Uni condamnait la décision de Téhéran de suspendre certaines inspections de son programme nucléaire.

Subscribe to our newsletters

Subscribe