L’obstacle sur la voie de l’accession ukrainienne à l’OTAN

La Hongrie a fait obstacle au rapprochement de l’Ukraine avec l’OTAN et a empêché les discussions de la Commission Ukraine-OTAN alors que les deux pays sont à couteaux tirés sur le droit des quelque 150 000 Hongrois de souche vivant en Transcarpathie, dans l’ouest de l’Ukraine, d’utiliser leur langue maternelle, notamment dans l’enseignement.

Certains diplomates de l’OTAN ont exprimé leur irritation face aux messages contradictoires envoyés par Budapest au cours de la réunion ministérielle.

Il s’agit notamment d’un commentaire du ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, qui a déclaré que l’OTAN devrait se concentrer sur les défis venant du Sud, comme la pression migratoire qui peut être attribuée à des risques sécuritaires tels que les actes terroristes.