Le sommet UE-Ukraine assombri par des accusations de meurtre commandité par Tymoshenko

Tymoshenko prison.jpg

 
Le sommet entre l’UE et l’Ukraine prévu le 25 février pourrait marquer le point le plus bas des relations entre Bruxelles et Kiev. Des diplomates ont signalé qu’il serait « »impossible » d’avancer sans résoudre l’affaire de l’ancienne première ministre Ioulia Tymoshenko, emprisonnée et désormais accusée d’avoir commandité un assassinat.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.