Les députés roumains rejettent le gouvernement de Dacian Cioloș

Seuls 88 députés ont voté pour le gouvernement Cioloș, qui avait besoin de 234 voix pour obtenir le feu vert du Parlement. [ROBERT GHEMENT/EPA]

Sans surprise, Dacian Cioloș n’a pas obtenu le vote de confiance du parlement pour son projet de cabinet, et le président Klaus Iohannis doit donc désigner un nouveau Premier ministre. Pendant ce temps, le pays mène une bataille difficile contre la Covid-19, tout en ayant un gouvernement aux pouvoirs limités.

Seuls 88 députés ont voté pour le gouvernement Cioloș, qui avait besoin de 234 voix pour obtenir le feu vert du Parlement.

M. Cioloș n’a pu obtenir le soutien d’aucun autre parti parlementaire que son propre parti, l’USR, et la balle est à nouveau dans les mains du président Iohannis.

Ce dernier a convoqué les partis politiques pour une nouvelle série de consultations jeudi (21 octobre), et la plupart des analystes s’attendent à ce qu’il désigne un membre du PNL pour former le gouvernement. L’une des options est Florin Citu, le Premier ministre par intérim et le président du PNL, qui a le soutien de son parti, mais peu en dehors de celui-ci.

L’USR a déclaré vouloir faire partie de la coalition avec le PNL et le parti de la minorité ethnique hongroise UDMR, mais avec un Premier ministre différent. Cependant, le PNL continue d’attaquer l’USR et tente d’en faire le bouc émissaire de la crise sanitaire que traverse la Roumanie.

Le chef de l’État a dû convoquer une réunion avec les responsables gouvernementaux afin de décider des mesures à prendre pour enrayer la pandémie.

M. Iohannis a ensuite annoncé une série de restrictions, mais la plupart sont déjà en vigueur — comme le port obligatoire de masques, les couvre-feux nocturnes ou l’accès aux laissez-passer verts — mais sont rarement vérifiées par les forces de police. Toutefois, les autorités ont annoncé la décision d’étendre les vacances scolaires qui commencent lundi à tous les élèves et de les prolonger d’une semaine.

Le président roumain convoque en urgence les autorités sanitaires face à l'explosion des cas

Le président Klaus Iohannis a convoqué une réunion de toutes les autorités sanitaires impliquées dans la gestion de la pandémie de coronavirus, alors que le nombre de décès a atteint un nouveau record de 574 décès liés à la Covid-19 mardi (19 octobre).

Subscribe to our newsletters

Subscribe